Love Redemption, de Laura Brown

351 pages

Éditeur : Editions Harlequin

Collection &H

Date de parution : 10 janvier 2018

Prix : 14€90

Quatrième de couverture

« Seules les histoires qui peuvent nous blesser méritent d’être vécues.

Ne rien attendre de personne et contrôler chaque aspect de sa vie, c’est le seul moyen que Carli a trouvé de se protéger. Alors oui, ça veut dire laisser la peur guider ses choix, mais dans un monde où elle n’a jamais réussi à s’intégrer en tant que malentendante, ça veut surtout dire survivre, tout simplement. Mais ça, c’était avant de rencontrer Reed, avec son charme à couper le souffle et sa façon intense de la regarder… Désormais, survivre ne suffit plus. Carli veut vivre. Seulement, elle n’a jamais eu aussi peur de sa vie. Car prendre le risque de vivre, c’est aussi prendre celui de tout perdre… y compris Reed. »

Mon avis

Nous faisons la connaissance de Carli et Reed. Carli est étudiante et malentendante. Elle s’est toujours débrouillée seule. Mais lorsque dans un cours elle ne comprend pas ce que dit son professeur, elle est bien embêtée. Surtout lorsque la pile de sa prothèse droite lâche. Heureusement, Reed, un jeune homme sourd, vient à son secours en lui proposant des piles. Nous suivons ainsi leur histoire.

Je n’attendais rien de spécial de ce roman avec lequel j’ai passé un bon moment de lecture. Je trouve que l’histoire est mignonne et agréable à lire, mais je l’ai trouvée lente pendant les deux tiers du roman dans le sens où il ne se passe pas grand chose à part la rencontre de Carli et Reed. De plus, je trouve l’ensemble de l’histoire pas assez approfondie. Le dernier tiers étant par contre très addictif. Il y a une alternance de narrateur entre Carli et Reed, chose que j’apprécie beaucoup. Enfin, je trouve également que le thème de la surdité est très intéressante pour mieux comprendre les sourds.

Concernant les personnages, Reed est un jeune homme sourd. Avec ce personnage, l’auteure a voulu montrer qu’on peut être sourd mais vivre presque « normalement ». Il a fait des études, il est enseignant et il maîtrise la langue des signes, ce qui est très important en tant que sourd. Cette langue n’est malheureusement pas maîtrisée par tous les sourds car tout le monde n’y a pas accès. Carli est une étudiante malentendante depuis qu’elle est petite. Elle s’est toujours débrouillée seule malgré son handicap. Cependant, elle souffre de nombreux maux de tête. Pourquoi ?

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman. Le thème abordé est original et est en plus vécu par l’auteure. Néanmoins, j’ai trouvé l’histoire pas assez approfondie.

Je remercie grandement Mélanie et les éditions Harlequin collection &H pour cette jolie découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

Publié le 20 mars 2018, dans New Adult, Partenariats. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :