Warcross, de Marie Lu

408 pages

Éditeur : Pocket jeunesse

Date de parution : le 4 janvier 2018

Prix : 18€50

Quatrième de couverture

« La vie est dure pour Emika, 18 ans, criblée de dettes, et qui survit comme chasseuse de primes dans les entrailles de Manhattan. Aussi, bien décidée à fuir cette réalité, la jeune femme chausse ses lunettes connectées et plonge dans l’univers fantastique du jeu en réseau le plus incroyable jamais inventé : Warcross.

Mais quand elle pirate la finale du grand tournoi de l’année, elle est repérée par l’intrigant créateur du jeu : Hideo Tanaka, un jeune et beau génie dont les fans se comptent par millions. Emika sent pourtant que les intentions d’Hideo dépassent le cadre de Warcross et pourraient bien faire vaciller la frontière fragile entre réel et virtuel… »

Mon avis

Nous suivons Emika, une adolescente de dix-huit ans, qui survit en tant que serveuse et chasseuse de primes. Afin de décompresser, elle chausse régulièrement ses lunettes connectées et plonge dans Warcross, un jeu en réseau. Comme elle a besoin d’argent, lors de la finale du grand tournoi de l’année, Emika hacke le jeu. Elle est ainsi repérée par Hideo, le créateur de Warcross, qui lui demande de le rejoindre à Tokyo. Elle n’hésite pas une seule seconde à saisir cette opportunité, mais que va-t-il lui arriver ? Une nouvelle vie commence alors pour Emika…

En tant que gameuse, j’avais très envie de lire ce roman. Le point fort de ce roman est l’univers créé par l’auteure. Le lecteur est complètement plongé dans le monde de Warcross, un monde virtuel qui est vraiment bien décrit par l’auteure. Elle nous donne envie de plonger dans Warcross, mais elle attire également l’attention du lecteur sur les dangers des jeux en réseaux, comme ici le hackage.

Concernant les personnages, j’ai apprécié Emika. Avec son rôle de chasseuse de primes, elle doit enquêter sur plusieurs personnages afin de mettre la main sur Zéro. J’ai donc douté de tout le monde. Qui est Zéro ? Que veut-il ? A-t-il des complices ? Comment le trouver ? S’agissant d’Hideo, j’ai eu du mal à l’apprécier au début. Il ressemblait vraiment à un homme riche qui claque des doigts et obtient ce qu’il veut, tout en étant froid avec les gens. Mais au fur et à mesure de l’histoire, on apprend un peu à le découvrir. Nous rencontrons également d’autres personnages que je vous laisse découvrir et qui ont leur importance.

Je n’ai pas accroché à la romance entre deux personnages. Cela m’a fait bizarre de les voir ensemble, même si au final ça ajoute un peu de piquant à l’histoire.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman que j’ai dévoré. J’ai volontairement évité de donner trop de détails sur l’intrigue et sur le monde créé par l’auteure afin que vous soyez le plus surpris possible si vous souhaitez, à votre tour, vous plonger dans Warcross. Je conseille ce roman aux lecteurs qui aiment le Young Adult et le monde des jeux vidéos !

J’ai chroniqué ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

La note de Rex

4 sur 5

Publié le 28 mars 2018, dans Chroniques de l'imaginaire, Science fiction, Young Adult. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :