Good Girls love Bad Boys, de Alana Scott

 

608 pages

Éditeur : édition Harlequin, collection &H

Date de parution :

broché : le 7 mars 2018 (15€90)

poche : le 6 février 2019 (7€50)

Quatrième de couverture

« Il n’est pas l’homme qu’il lui faut, il est celui qu’elle veut.

Elodie est une fille bien, une fille sage. Une fille intelligente qui, dès son premier jour au lycée de Saint-Louis, comprend que, si elle veut survivre, elle va devoir s’endurcir. Car son nouvel environnement est à mille lieues de l’établissement londonien dans lequel elle étudiait avant la mutation de son père : la violence et les trafics de drogue sont monnaie courante dans cette zone de non-droit régie par la loi du plus fort. Elle le sait, elle a intérêt à faire profil bas et à éviter qu’on la remarque. Surtout, elle doit rester loin de Zach Menser, celui que tout le monde craint et qui aurait fait de la prison. mais, quand le destin la contraint à fréquenter de très près Zach, Elodie comprend que le plus dangereux chez ce garçon, ce n’est pas son passé trouble et violent, mais peut-être son sourire… »

Mon avis

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman que j’ai trouvé addictif, malgré deux gros points négatifs. Je trouve que l’auteure n’a pas bien amenée une intrigue. Je me demandais clairement comment l’intrigue venait d’apparaître, elle arrive un peu comme un cheveu sur la soupe. Je trouve également qu’une scène est juste du grand n’importe quoi, irréelle et digne des mauvaises séries télé (je peux bien évidemment ne pas la raconter afin de ne pas vous spoiler).

Malgré ces points négatifs, j’ai bien aimé les personnages. j’ai aimé l’histoire d’Elodie et Zach. Elodie est une jeune fille sérieuse et intelligente. Mais lorsqu’elle déménage à Saint-Louis et débarque dans son nouveau lycée, elle s’aperçoit vite qu’elle va devoir s’endurcir si elle veut éviter les problèmes. Elle devra également éviter de se frotter à Zach, ce bad boy qui sort de prison. Mais contrairement aux autres, Elodie n’a pas peur de lui et compte bien le lui faire comprendre. Zach est un bad boy au grand coeur. Pour moi il n’est d’ailleurs pas si bad boy que ça…

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman, malgré les points négatifs !

Je remercie grandement les éditions Harlequin, collection &H, pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

Publicités

Publié le 12 janvier 2019, dans New Adult, Partenariats. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :