Consolation (tome 1 – Saving her), de Corinne Michaels

297 pages

Éditeur : Editions Harlequin

Collection &H

Date de parution : 10 janvier 2018

Prix : 14€90

Quatrième de couverture

« Ils avaient tout pour être heureux… C’était un mensonge.

Liam n’aurait pas dû être sa seconde chance. l’homme qu’elle était censée aimer pour toujours, c’était Aaron, son mari. Bien sûr, pour les femmes de militaires, « toujours » n’existe pas. Natalie savait qu’être veuve si jeune – à vingt-sept ans à peine – était une possibilité. En revanche, qu’il n’ait suffi que de quelques instants avec Liam pour remettre en question toute son histoire avec Aaron… ça, elle ne l’aurait jamais imaginé. Elle qui pensait avoir déjà vécu le grand amour, la voilà confrontée pour la première fois à des émotions qui la dépassent : la douleur, le désir, la culpabilité… Et impossible d’y échapper. Désormais une seule chose est sûre : les sentiments qu’elle éprouve envers Liam sont si intenses et puissants que soit ils la sauveront… soit ils la perdront. »

Mon avis

Natalie, jeune femme de vingt-sept ans, est enceinte lorsqu’elle apprend le décès de son mari Aaron. Malheureusement, elle savait qu’en épousant un militaire des Forces Spéciales, elle risquait un jour de se retrouver veuve. Mais elle ne pensait pas que ce jour arriverait… Après le décès de son mari, elle s’occupe seule de sa fille. Elle est tout le temps triste et ne sourit plus, jusqu’au jour où Liam, un ami du couple, décide de venir l’aider à effectuer quelques tâches dans la maison. Alors qu’elle pensait qu’Aaron était l’homme de sa vie, elle culpabilise lorsqu’elle s’aperçoit qu’elle éprouve des sentiments pour Liam. Comment va-t-elle gérer ses sentiments, son désir, sa culpabilité ?

On ne peut que soutenir de tout notre cœur Natalie. Quelle horrible tragédie de perdre son mari alors qu’on est enceinte. Elle doit pourtant continuer de vivre pour sa fille, de s’occuper d’elle. On comprend aisément que Natalie n’ait pas le moral et se montre peu souriante. C’est une jeune femme admirable. Sa vie va être bouleversée lorsque Liam décide de venir l’aider. A partir de ce jour là, Natalie retrouve le sourire. Mais bien évidemment elle culpabilise par rapport à son mari. Il est mort il y a peu de temps, et elle est en train de sourire avec leur ami, elle développe des sentiments à son égard, elle le désire… Elle a l’impression de trahir Aaron, l’homme de sa vie. De son côté, Liam s’est attaché à Natalie et à sa fille. Il accepte de prendre son temps avec Natalie, il comprend ses sentiments et sa culpabilité. Vont-ils réussir à vivre leur histoire sans culpabiliser ?

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome. Mais je dois avouer que l’auteur maltraite ses lecteurs lors du dernier chapitre ! Je veux absolument lire la suite de cette histoire !  Heureusement, l’attente est assez courte entre ces deux tomes. Un mois, c’est très raisonnable par rapport à d’autres séries que l’on doit attendre six mois ou un an ! Merci aux éditions Harlequin de publier ce deuxième tome aussi vite et d’avoir pitié de ses pauvres lecteurs 😉

Je remercie grandement Mélanie et les éditions Harlequin collection &H pour cette agréable découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

 

 

Publicités

In My Mailbox [235]

“In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.”

Mes réceptions de la semaine

   

Et vous, qu’avez-vous reçu cette semaine ?

In My Mailbox [234]

“In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.”

Ma réception de la semaine

Et vous, qu’avez-vous reçu cette semaine ?

Vicious, de L.J. Shen

387 pages

Éditeur : Editions Harlequin

Collection &H

Date de parution : 2 novembre 2017

Prix : 14€90

Quatrième de couverture

« Il est le pire qui pourrait lui arriver… ou le meilleur.

Vicious. Le nom qu’il s’est choisi parle de lui-même. C’est un homme froid, cruel… et immensément riche. Ce qui veut dire qu’il a le monde à ses pieds. Millie ne fera plus jamais l’erreur qu’elle a commise dix ans plus tôt, quand elle a cru qu’elle pouvait se mesurer à lui, répondre à ses provocations, lui rendre coup pour coup. Ils n’étaient que deux adolescents, et pourtant il a détruit sa vie, l’a forcée à l’exil, loin de sa famille et de tout ce qu’elle connaissait. Alors, le soir où il surgit dans le bar de Manhattan où elle travaille à présent, adulte, plus beau et plus… dangereux que jamais, Millie sait qu’il n’y a qu’une solution : fuir. Mais elle ne se fait pas d’illusions, si Vicious est venu la chercher, rien ne l’arrêtera. Une menace autant qu’une promesse. »

Mon avis

Vicious et Emilia se sont rencontrés lorsqu’ils étaient au lycée. Emilia a vécu l’enfer à cause de Vicious qui l’a brisée et l’a obligée à partir vivre loin de sa famille. Dix ans plus tard, Emilia vit avec sa sœur. Sa sœur étant malade, elle est la seule à ramener un salaire pour vivre. Mais malheureusement, elle vient de se faire licencier de son travail. Il ne lui reste plus que son boulot de serveuse le soir. Lorsqu’elle y croise Vicious et qu’il lui propose de travailler pour lui avec un salaire très confortable et un appartement chauffé, Emilia n’a pas du tout envie d’accepter, mais n’a pas le choix pour continuer de pouvoir payer les médicaments de sa sœur et lui offrir de meilleures conditions de vie. Emilia pourra-t-elle résister aux sentiments et désir qu’elle ressent pour Vicious ? Vicious se sert-il d’elle ? La fera-t-il de nouveau souffrir ?

Non seulement la première de couverture attire forcément les lectrices, mais en plus la quatrième de couverture m’a mis l’eau à la bouche. J’avais donc hâte de me plonger dans ce premier tome avec lequel j’ai passé un très bon moment de lecture. Chose que j’apprécie lors de mes lectures : il y a une alternance de narrateurs entre Vicious et Millie.

Concernant les personnages, Vicious est un personnage détestable et machiavélique. Mais, comme Emilia, il m’a été impossible de le détester, et je pense que beaucoup de lectrices n’arriveront pas à le détester et iront même jusqu’à l’apprécier. S’agissant d’Emilia, elle désire toujours Vicious, mais elle doit rester méfiante et lui résister. Si elle tombe amoureuse de lui et qu’il l’a fait de nouveau souffrir, elle n’arrivera pas à s’en remettre. Néanmoins, Vicious finira par se confier et s’ouvrir à elle. J’ai beaucoup aimé l’évolution de leur relation, leurs sentiments, leurs combats contre leurs sentiments.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome. J’ai hâte de me plonger dans le deuxième tome 🙂

Je remercie grandement Mélanie et les éditions Harlequin collection &H pour cette  agréable découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

 

 

In My Mailbox [233]

“In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.”

Mes réceptions de la semaine

      

      

Et vous, qu’avez-vous reçu cette semaine ?

In My Mailbox [232]

“In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.”

Mes réceptions de Noël

   

Et vous, qu’avez-vous reçu cette semaine ?

Replica, de Lauren Oliver

480 pages

Éditeur : Hachette

Date de parution : le 22 mars 2017

Prix : 20€

Quatrième de couverture

« Gemma a toujours été une adolescente solitaire, surprotégée par ses parents à cause de sa santé fragile. Sa vie se réduit à sa maison, son lycée et ses échanges avec sa seule amie. Un jour, Gemma apprend que le nom de son père est associé au mystérieux Institut Haven qui abriterait des expériences scientifiques monstrueuses. Elle décide de se rendre sur l’Ile d’Haven pour découvrir ce qu’il s’y passe réellement…

Lyra – ou numéro 24 – n’est pas humaine, c’est une replica, un clone. Pour elle, le monde se limite à l’Institut, aux savants et infirmières qui s’occupent d’elle. le jour où l’Ile devient le théâtre d’une terrible explosion, Lyra s’échappe. A l’extérieur des murs de l’Institut, elle découvre un monde qu’elle n’avait jamais soupçonné et rencontre Gemma.

Ensemble, Gemma et Lyra essaient de lever le voile sur les mystères de Haven. Les secrets qui leur seront révélés vont changer leur vie pour toujours… »

Mon avis

Nous suivons les aventures de Gemma et Lyra. Gemma est une jeune fille qui va découvrir que son père est lié à l’institut Haven, une clinique associée à des expériences scientifiques sur des humains. Elle décide donc d’en apprendre plus à ce sujet en se rendant à Haven. S’agissant de Lyra, elle vit à l’institut Haven jusqu’au jour où a lieu une explosion. La vie de Gemma et Lyra va alors basculer et elles essayeront de découvrir les secrets de l’institut Haven.

La conception de ce roman est originale. Lauren Oliver a créé deux histoires : celle de Gemma au recto et celle de Lyra au verso. Le lecteur peut soit lire chaque histoire l’une après l’autre et dans l’ordre de son choix, soit croiser les chapitres de chaque histoire. Pour ma part, j’ai choisi de croiser les chapitres. Ce n’était pas très pratique de retourner le livre à la fin de chaque chapitre, mais j’avoue que l’histoire est plus complète. De plus, je pense que si le lecteur lit l’histoire de Gemma et de Lyra séparément, il risque de se lasser de sa deuxième lecture. En plus de l’originalité de cette conception, j’ai bien aimé le thème de ce livre : le clonage.

S’agissant des personnages, je ne me suis pas spécialement attachée à Gemma et Lyra. Elles sont toutes les deux différentes. Gemma a été surprotégée lorsqu’elle était petite, mais Lyra n’a pas connu cela puisqu’elle a toujours vécu à l’institut Haven et n’a pas de parent. Lyra a toujours dû subir des examens dans cet institut, comme si elle était un sujet d’expérience. Pour elle, c’est sa vie et elle ne l’envisage pas autrement. De ce fait, lorsqu’elle découvre le monde, elle semble plus fragile que Gemma.

Pour conclure, alors que d’habitude je n’apprécie pas beaucoup les romans de Lauren Oliver, avec Replica j’ai passé un bon moment de lecture. Je pense néanmoins que la romance est de trop ici.

J’ai chroniqué ce livre pour Les Chroniques de l’Imaginaire.

Je suis ton soleil, de Marie Pavlenko

462 pages

Éditeur : Flammarion

Date de parution : le 8 mars 2017

Prix : 17€50

Quatrième de couverture

« Déborah démarre son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui s’acharne à les dévorer. Mais ce n’est pas le pire, non. Le pire, est-ce sa mère qui se met à découper frénétiquement des magazines ou son père au bras d’une inconnues aux longs cheveux bouclés ? Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l’aide, des amis, du courage et beaucoup d’humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil. »

Mon avis

Déborah est une adolescente ordinaire qui va rentrer en terminal, mais sa vie l’est un peu moins. Elle doit faire sa rentrée scolaire avec des bottes en caoutchouc vert pomme aux pieds car son chien Isidore a mangé ses chaussures. Elle vit avec ses parents, mais son père est très souvent absent et sa mère passe son temps à découper des magazines. Le jour où Déborah découvre qu’en plus son père trompe sa mère, elle est chamboulée. Pourquoi sa mère s’est-elle mise à découper des magazines ? Qui était cette femme avec son père ? A qui appartient le numéro de téléphone trouvé sur un post-it ?

Ayant déjà lu la saga Le livre de Saskia de cette auteure, je souhaitais découvrir ce roman qui est d’un tout autre genre. Les thèmes abordés sont sérieux, mais sont néanmoins abordés avec humour et légèreté. Les titres des chapitres sont originaux et l’écriture de l’auteure est fluide et agréable.

Déborah est une adolescente qui a souvent la poisse. Elle doit vivre avec ses peurs et sa colère. A cause de ce qui lui arrive dans sa vie, elle va devoir vite grandir. Heureusement, elle est bien entourée par ses amis, notamment Victor et Jamal. Tout le monde aimerait avoir ce genre d’amis, des amis sur qui on peut vraiment compter. Grâce à eux, elle garde son humour et sa joie de vivre. Il y a également des personnages secondaires qui sont aussi intéressants. Et n’oublions pas Isidore, ce fameux chien-clochard, qui joue également un petit rôle.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman qui, malgré les thèmes abordés, donne le sourire.

J’ai chroniqué ce livre pour Les Chroniques de l’Imaginaire.

La magie de Paris (Tome 1 – Le coeur et le sabre), de Olivier Gay

319 pages

Éditeur : Castelmore

Date de parution : le 18 octobre 2017

Prix : 14€90

Quatrième de couverture

« Du haut de son mètre quatre-vingt trois, Chloé est capable de vaincre n’importe qui à l’escrime.

Mais lorsqu’elle aide Thomas, un garçon de sa classe, attaqué par une étrange créature, sa vie bascule. Gravement blessée, elle perd connaissance.

A son réveil, son corps ne conserve aucune trace de ce combat et elle se sent… différente et plus puissante. L’heure des révélations a sonné : Thomas possède des pouvoirs magiques et, pour la sauver, il a utilisé un rituel interdit qui l’a liée à lui.

Devenue sa protectrice contre son gré, Chloé va découvrir le monde des Mages. Un monde fait de duels à l’épée, de courses sur les toits, de puissants sortilèges et d’ennemis implacables.

Un monde dans lequel elle n’a pas sa place. »

Mon avis

J’ai tout de suite été attirée par la première de couverture que je trouve vraiment très jolie. Malheureusement, je n’ai pas été totalement transportée par ce premier tome. Pourtant, la quatrième de couverture m’intéressait vraiment. Pour des raisons personnelles, j’ai mis du temps à lire ce livre : je lisais un ou deux chapitres de temps en temps. C’est peut être pour ça que je ne me suis pas totalement plongée dans l’histoire.  Pour moi, cet opus pose surtout les bases de l’histoire et il y a finalement peu d’action.

S’agissant des personnages, nous suivons Chloé, cette jeune lycéenne qui est devenue Chevalier ou « mousquetaire » en sauvant Thomas. Chloé est une jeune fille assez banale qui fait de l’escrime. Sa vie a basculé lorsqu’elle a sauvé Thomas, un mage. Elle est devenue plus forte, plus rapide, a un appétit d’ogre. Que lui est-il arrivé lorsque Thomas l’a sauvé à son tour ? Chloé aura du mal à obtenir ces informations de la part de Thomas. Elle finira par rencontrer d’autres personnages qui lui apporteront quelques éléments de réponse, mais très peu. Le lecteur reste donc lui aussi dans l’ignorance, mais j’espère en apprendre plus dans le prochain tome. Je ne me suis pas attachée à Chloé, ni à Thomas, ni à leur relation. Néanmoins, j’ai tout de suite bien aimé David. J’espère qu’on le retrouvera dans le prochain tome.

Pour conclure, même si ce premier tome est plaisant à lire, je n’ai pas été totalement transportée. Pour moi cet opus permet surtout à l’auteur de poser les bases de son histoire. J’espère que l’action sera plus présente dans le prochain tome.

Je remercie grandement Livraddict et les éditions Castelmore pour cette découverte dans le cadre d’un partenariat.

Calendar Girl – Novembre, de Audrey Carlan

153 pages

Éditeur : Hugo Roman

Date de parution : le 2 novembre 2017

Prix : 9€95

Chronique du 1er tome

Chronique du 2ème tome

Chronique du 4ème tome

Chronique du 5ème tome

Chronique du 6ème tome

Chronique du 7ème tome

Chronique du 8ème tome

Chronique du 9ème tome

Chronique du 10ème tome

Quatrième de couverture

« Thanksgiving arrive avec son lot de nouvelles.

Wes a survécu à l’enfer et Mia et lui se sont retrouvés, plus amoureux que jamais.

Son nouveau travail à Century Production envoie Mia à New York pour interviewer des stars, ce qui n’est pas compliqué puisqu’elle s’est fait, ces derniers mois, un nombre incroyable d’amis célèbres.

Elle contacte Mason Murphy, le joueur de base-ball, et Anton Santiago, le chanteur de hip-hop.

Et enfin, Mia passe un dîner de Thanksgiving en famille, avec tous ceux qu’elle aime, même s’il y a toujours une place vide autour de la table… celle de son père. »

Mon avis

Mia se rend à New-York avec Wes afin d’interviewer pour son travail Mason et Anton, des stars qu’elle a rencontré lors de ses missions. Mia va également retrouver sa famille afin de fêter Thanksgiving.

Il s’agit ici de l’avant-dernier mois des aventures de Mia. Même si dans l’ensemble cette saga ne m’a pas transportée, j’ai toujours voulu lire la suite afin de connaître le dénouement final de l’histoire de Mia. Il ne se passe rien de spécial dans cet opus. Mia est heureuse, elle est avec l’homme qu’elle aime, elle a un travail qu’elle aime beaucoup et elle va retrouver sa famille pour Thanksgiving : que demander de plus ?

J’ai hâte de connaître le dénouement final de cette saga avec le mois de décembre. L’auteure va-t-elle continuer à rendre Mia heureuse ? La suite et fin de cette saga dès jeudi en librairie !

Je remercie grandement Magali, Olivia et les éditions Hugo Roman pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.