Archives de Catégorie: Partenariats

L’imagier rigolo de la ferme – Ouistiti fait rire les petits

Date de parution : le 7 juin 2018

Edition : Nathan

Collection : Ouistiti fait rire les petits

Prix : 6€95

Mon avis

Etant une grande lectrice, j’ai initié rapidement mon bébé à la découverte des livres. Ici, nous découvrons un beau livre axé sur le monde de la ferme, dont les images sont très colorés afin d’éveiller bébé.

En tout il y a quatre imagiers suivi à chaque fois de la fameuse devinette « à ton avis, petit ouistiti, que va-t-il se passer ? » Au fur et à mesure, petit à petit, et à la force de feuilleter le livre, bébé s’amusera à faire des propositions pour répondre aux devinettes. Tous les personnages, animaux ou objets se trouvant dans l’imagier se retrouvent ensuite tous dans une situation amusante pour le bébé. Dans le premier imagier, nous découvrons la fermière, le fermier, le canard, le cochon… dans le deuxième imagier, nous découvrons le cop, la poule, le lapin, le chien… dans le troisième imagier, nous découvrons la ferme, le tracteur, le cheval, le mouton… et dans le quatrième imagier nous découvrons le chat, le chaton, la vache…

J’ai trouvé les dessins de ce petit livre cartonné amusants et attirants pour bébé. Une collection bien adapté à eux pour apprendre les premiers mots autour de la ferme. Ce petit livre est d’ailleurs facile à manipuler et semble solide.

Je remercie grandement Samia et les éditions Nathan pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

Publicités

Black Heart, de Molly McAdams

Éditeur : City Editions

Collection Eden

Date de parution : le 20 juin 2018

Prix : 17€90

Quatrième de couverture

« Héritière d’un gang de la mafia irlandaise, Lily O’Sullivan vit dans une cage dorée. La jeune femme est surveillée en permanence par son garde du corps. Elle étouffe et n’aspire qu’à échapper à cette vie de prisonnière consentante.

Sa seule bouffée d’oxygène, c’est sa sortie hebdomadaire dans un café pour retrouver sa meilleure amie. Et un jour c’est là qu’elle fait la connaissance d’un inconnu. Beau, charmant, séduisant… En sa présence, elle ne peut s’empêcher de frissonner.

Cet inconnu enflamme ses sens et lui laisse entrevoir une autre vie. Il n’y a qu’un problème : il s’appelle Demitri Borello, et c’est le chef d’un clan ennemi qui a assassiné des membres de la famille de Lily. Un homme qui, forcément, la tuera elle aussi s’il découvre son identité…

Entre la haine et l’amour la frontière est extrêmement étroite… »

Mon avis

Nous suivons Lily O’Sullivan, héritière d’un clan mafieux. Lorsqu’il y a quatre ans, le clan ennemi des Borello a tué Aric, le frère de Lily, son père a décidé de la protéger en la faisant passer pour morte. Depuis, elle vit cachée dans le domaine O’Sullivan, dans le pavillon des invités. Mais Lily en a marre de ne pas pouvoir sortir comme elle le souhaite et de cette terrible nuit qui la hante. Elle ne se sent plus bien avec Kieran, l’homme qu’elle aimait mais qui a tellement changé depuis cette tragédie.

Heureusement, une fois par semaine, elle arrive à sortir en secret pour rejoindre sa meilleure amie dans un café. Et depuis deux ans, elle croise le regard d’un bel inconnu qui ne la laisse pas indifférente… Ce bel inconnu se nomme Demitri Borello, allias Dare, et c’est lui qui a tué le frère de Lily. Et depuis peu, il cherche à retrouver Lily qui ne serait en fait pas morte, pour, cette fois-ci, la tuer. Mais Lily et Dare ignorent qui ils sont. A votre avis, quels dommages va-t-il y avoir lorsqu’ils vont découvrir qui ils sont ?

J’ai passé un très bon moment de lecture avec Lily et Dare. La plume de l’auteure est addictive et rythmée. Elle a réussi à me faire ressentir les sentiments des personnages. Jusqu’au bout on se demande comment leur histoire d’amour va se terminer lorsqu’ils découvriront qu’ils sont des ennemis. J’ai bien aimé aussi cette trame de l’histoire sur les gangs mafieux. Mais je dois avouer être un peu déçue car j’ai trouvé le dénouement facile.

Vous l’aurez compris, l’histoire de Lily et Dare est compliquée et c’est ce qui m’a plu. Les voir avoir des sentiments l’un pour l’autre alors que leur histoire va exploser un jour ou l’autre, je me suis laissée prendre dans ce jeu malsain.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman. Je précise juste qu’il ne s’agit pas de dark romance, mais d’un classique New Adult 😉

Je remercie grandement Marilyne et les éditions City, Collection Eden, pour cette très bonne lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

La planète des dormants, de Gaël Aymon

Éditeur : Nathan

Date de parution : le 14 juin 2018

Prix : 16€95

Quatrième de couverture

« Pour réparer leur vaisseau endommagé, des explorateurs spatiaux atterrissent en catastrophe sur une planète inconnue. la découverte de ruines d’une civilisation disparue ravive l’espoir de la capitaine : cette nouvelle planète pourrait-elle être habitable ? Mais une partie de l’équipage est prête à tout pour repartir au plus vite, malgré l’état du vaisseau…

La rencontre soudaine avec un peuple primitif qui les prend pour des dieux, les Sept Dormants, les place devant un choix crucial : jouer les usurpateurs ou détromper ceux qui les accueillent ? »

Mon avis express

Je remercie les éditions Nathan pour l’envoi surprise de ce livre. Malheureusement, je ressors déçue de ma lecture. Alors que la quatrième de couverture m’attirait un peu, je me suis ennuyée pendant ma lecture. Je trouve que l’histoire est lente et manque d’action. Je n’ai donc pas réussi à me plonger dans l’histoire et à l’apprécier. Du coup, je ne me suis pas attachée aux personnages… Aussi, il est difficile de bien les appréhender car ils sont nombreux dès le début, mais on fini par s’habituer à eux. De plus, il y a une liste des personnages au début du livre pour nous aider si besoin.

Un point positif tout de même pour la première de couverture que je trouve jolie 🙂

Je remercie Samia et les éditions Nathan pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

Wind Dragons (tome 2 – Indomptable), de Chantal Fernando

331 pages

Éditeur : City Editions

Collection Eden

Date de parution : le 16 mai 2018

Prix : 16€90

Quatrième de couverture

« Depuis la mort de la femme qu’il aimait, Arrow n’est plus que l’ombre de lui-même. Submergé par la culpabilité, le biker passe son temps à tenter d’oublier son chagrin sur sa moto, dans l’alcool et avec des strip-teaseuses. Jusqu’au jour où il rencontre Anna.

La séduisante étudiante est protégée par son frère, un dur à cuire membre du redoutable gang de motards des Wind Dragons et qui veille à faire fuir tous ses potentiels petits amis.

Lorsque la jeune femme rencontre le ténébreux Arrow, c’est le coup de foudre. Et quand elle chevauche la moto du bad boy, il est trop tard pour revenir en arrière. Qu’importe l’avis de son frère, elle suivra Arrow aussi loin que la route les mènera. Quitte à se mettre en danger… »

Mon avis (attention aux spoilers sur le premier tome)

Suite au décès de la femme qu’il aimait, Arrow se laisse aller. Il boit et passe du temps au club de strip-teaseuses. Sa vie va de nouveau basculer lorsqu’il va rencontrer Anna, la sœur de Rake qui est membre du gang de motards des Wind Dragons.

J’avais hâte de lire ce tome axé sur Arrow, un personnage que j’ai apprécié dans le premier tome de cette saga. Je dois dire que je ressors ravie de ma lecture ! Comme pour le premier tome, j’ai dévoré très rapidement cet opus. Il y a une alternance de narrateurs entre Anna et Arrow. Petit point négatif : à mon goût, l’auteure n’approfondi pas assez l’univers des bikers. Elle nous sert une superbe mise en bouche, mais la suite n’arrive pas.

Concernant les personnages, Anna est une jeune femme qui n’a pas la langue dans sa poche. Les bikers des Wind Dragons la protège car elle est la sœur de Rake. Sa relation avec Arrow va mettre un peu de temps à se mettre en place. Par jalousie, elle mettra sa vie en danger. Mais j’ai apprécié ce personnage, elle est sympa, elle a de l’humour et elle a du caractère.

S’agissant d’Arrow, il va reprendre goût à la vie lorsqu’il rencontrera Anna. Mais comme c’est la sœur de Rake, il résiste et essaye de ne pas succomber à l’envie irrésistible qu’il éprouve pour elle. Cependant il ne faut pas compter sur Anna pour l’aider là-dessus 😉  J’ai beaucoup apprécié Arrow. Certes c’est un vrai bad boy, mais l’auteure nous montre surtout son côté protecteur et affectueux.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec cet opus. A quand la sortie du troisième tome ?

Wind Dragons (tome 1 – Sauvage), de Chantal Fernando

317 pages

Éditeur : City Editions

Collection Eden

Date de parution : le 17 janvier 2018

Prix : 16€90

Quatrième de couverture

« Lorsque Faye surprend son petit ami avec une autre femme, son monde s’écroule. Pour se venger, elle fait alors une chose stupide en couchant avec le frère de celui-ci. Dexter est un biker tatoué ultra-sexy, un véritable mâle alpha qui dirige un gang de motards.

Les univers de Faye et de Dexter sont à des années-lumière l’un de l’autre. Elle est étudiante en droit avec un avenir. Lui a un passé criminel. Elle est une fille plutôt bon chic bon genre. Lui est un bad boy qui rejette toutes les règles.

Désormais, Faye a un problème : après sa nuit torride avec Dexter et une chevauchée fantastique en moto, elle est complètement accro. les sensations fortes, la liberté, l’adrénaline, la sensualité débridée… Impossible de revenir en arrière. La sage jeune femme va vivre la plus grande aventure de sa vie ! »

Mon avis

Faye est amoureuse de Dexter depuis son enfance. Mais lorsqu’elle avait dix ans, il en avait quinze… Autant vous dire qu’ils n’avaient pas les mêmes occupations. Quelques années après, ils se retrouvent lorsque Faye décide de se venger de la tromperie de son petit ami. Elle décide donc de coucher avec le frère de celui-ci : Dexter. Une seule nuit où tous les deux se sont bien amusés, mais une nuit où tout a basculé…

Je remercie grandement Marilyne de m’avoir envoyée cet opus alors que je ne l’avais pas demandé. Comme beaucoup, je trouve la couverture de ce premier tome très attirante. J’ai passé un très bon moment de lecture avec cette histoire addictive. J’ai bien aimé l’univers des bikers, leur solidarité, mais également leurs rivalités.

Concernant les personnages, Faye est une jeune femme assez têtu, qui sait ce qu’elle veut, mais qui va devoir apprendre à la fermer un peu avec tous les bikers avec lesquels elle vit désormais. Depuis qu’elle est petite, elle est « amoureuse » de Dexter. Ce n’était pas réciproque, il la considérait plutôt comme une sœur qu’il devait protéger. Jusqu’au jour où il est soudainement parti, sans lui dire, sans lui donner de nouvelles. Ils se retrouvent quelques années après ; leurs retrouvailles vont être torrides. S’agissant de Dexter, je l’ai apprécié et j’ai bien aimé son côté protecteur avec Faye, même si parfois ça semblait un peu étouffant. Il y a plusieurs personnages secondaires que j’ai bien aimé, mais j’ai particulièrement aimé Arrow. Ce gros dur au cœur tendre m’a touchée.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome. Un univers de bikers avec des femmes, des rivalités, des règlements de compte… J’ai hâte de me plonger dans le deuxième tome qui est axé sur Arrow 🙂

Je remercie  grandement Marilyne et les éditions City, Collection Eden, pour cette très bonne lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

5 sur 5

Nuits blanches (tome 1 – malgré nous), de Lilah Pace

405 pages

Éditeur : Editions J’ai Lu

Date de parution : 2 mai 2018

Prix : 7€40

Quatrième de couverture

« Vivienne tombe en panne sur une route déserte et se retrouve seule au beau milieu de la nuit. Une voiture s’arrête. Un inconnu descend. Aussitôt le fantasme le plus brûlant de Vivienne se déclenche, le fantasme qui la fait le plus vibrer mais dont elle a terriblement honte et qui l’obsède tant qu’elle dévoile enfin à sa psy les questions qui l’agitent : put-elle se laisser aller à vivre ses sombres scénarios secrets ? Doit-elle au contraire lutter contre ses pulsions ?…

Quelques jours plus tard, elle revoit l’inconnu. Plus troublée que jamais, elle accepte de nouer une liaison avec lui… »

Mon avis

Nous suivons l’histoire de Vivienne et Jonah qui se sont rencontrés lorsque Vivienne est tombée en panne au beau milieu de la nuit. Il se sont recroisés lors d’une soirée organisée par une amie de Vivienne. C’est à ce moment là que la vie de Vivienne bascule. Elle a en effet un fantasme choquant, mais Jonah a le même. Ils se proposent donc de le réaliser. Mais pourquoi ce fantasme ? Vont-ils en ressortir indemnes ?

J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome. Attention, ce livre peut choquer car Vivienne n’a pas un fantasme des plus ordinaires. Il peut être d’ailleurs difficile à comprendre. La plume de l’auteur est addictive : j’ai lu ce livre très rapidement, pressée de connaître l’histoire. On ressent bien les émotions des personnages et leur relation est explosive.

Concernant les personnages, Vivienne est une jeune femme qui n’a jamais su trouver quelqu’un capable de répondre à son fantasme. Lorsque Jonah se propose donc de le faire, elle est surprise, mais elle a peur. Après tout, ce n’est qu’un inconnu. Deux inconnus qui vont jouer à un jeu malsain… Émotions, sentiments, peur, honte… beaucoup de sensations pour Vivienne et Jonah ! Ces deux personnages sont brisés et ont des démons à combattre… S’agissant de Jonah, il est assez réservé et mystérieux. On en apprend plus sur lui lors des dernières pages.

Petit bémol : pourquoi le prénom « Vivienne » ? Je trouve qu’il ne correspond pas du tout au personnage. Ces auteurs ont parfois de drôles d’idées 🙂

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome. Émotions, secrets de famille, peur, honte, sexe sont au rendez-vous ! J’ai hâte de me plonger dans le deuxième tome 🙂

Attention, ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains !

Je remercie grandement Myriam et les éditions J’ai Lu pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

5 sur 5

Ready Player One, de Ernest Cline

404 pages

Éditeur : Michel Lafon

Date de parution : 15 mars 2018

Prix : 17€95

Quatrième de couverture

« L’avenir d’un monde en jeu, une quête pour la récompense suprême. Etes-vous prêt ?

2045. La réalité est devenue insoutenable. les rares moments pendant lesquels Wade Watts se sent vraiment exister sont ceux où il est connecté à l’OASIS, un vaste monde virtuel dans lequel la majeure partie de l’humanité passe son temps.

Quand l’excentrique créateur de l’OASIS meurt, il laisse derrière lui une suite d’énigmes complexes inspirées par son obsession pour la pop culture des décennies passées. Le premier à les résoudre deviendra l’héritier de son immense fortune et, surtout, contrôlera l’OASIS.

Et Wade résout la première énigme. Il est soudain assiégé de rivaux qui tueraient pour accéder au trésor. La course est lancée. Une seule façon d’y survivre : la gagner. »

Mon avis

En 2045, la Terre va mal : pauvreté, maladies, guerres… Afin d’échapper à la misère quotidienne, les habitants passent beaucoup de temps sur l’OASIS, un monde virtuel créé par un concepteur de jeux vidéos, James Halliday. Grâce à l’OASIS, on peut vraiment se déconnecter de la réalité puisque certaines personnes y suivent des cours, y travaillent… James Halliday est décédé et avait énormément d’argent. Il a donc décidé de léguer son héritage à la personne qui trouvera son « oeuf de pâques » sur l’OASIS. Il faudra donc trouver ce gros trésor en résolvant des énigmes dans l’OASIS. Wade, jeune homme de dix-sept ans, arrivera-t-il à mettre la main dessus ?

Tout d’abord, je remercie Camille pour cette découverte et je m’excuse grandement pour mon retard de chronique. L’univers créé par l’auteur est intéressant, mais l’intrigue met du temps à se mettre en place. Il faut être patient car il est néanmoins nécessaire de mettre en place l’environnement. L’auteur a essayé de bien décrire l’OASIS, mais ces descriptions sont ennuyeuses au bout d’un moment. Dommage que la fin soit plus que prévisible puisque dévoilée dès les premières pages. Le livre est bourré de références (années 80 et jeux vidéos), ce qui ne plaira pas à tout le monde.

S’agissant des personnages, on les connaît surtout par leur avatar puisque dans l’OASIS, chacun y est avec un avatar et ne se connaît donc pas dans la « vraie » vie. Je ne me suis pas spécialement attachée à eux et ce n’est d’ailleurs pas le but de ce livre.

Pour conclure j’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman, mais je l’ai trouvé un peu trop descriptif. Certes, j’aime les jeux vidéos mais il y avait trop de descriptions et de références pour moi.

Je remercie grandement Camille et les éditions Michel Lafon pour leur confiance et pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

Clash (tome 1 – Passion brûlante), de Jay Crownover

372 pages

Éditeur : Editions Harlequin

Collection &H

Date de parution : 4 avril 2018

Prix : 7€50

Quatrième de couverture

« Seul le feu peut faire fondre la glace.

Zeb pensait avoir pris la plus grosse claque de sa vie huit ans plus tôt, le jour où un juge l’a envoyé en prison pour trente interminables mois. Mais c’était compter sans la nouvelle qui vient de bouleverser son univers : il a un fils de cinq ans… qui n’a plus personne d’autre au monde et risque de passer son enfance en foyer d’accueil. Avec son passé, Zeb sait qu’obtenir la garde de son fils ne sera pas facile. Seule Sayer, l’avocate au visage d’ange et à la sophistication froide qui détonne tellement dans leur groupe d’amis tatoués et hauts en couleur, peut l’aider.

Et si ça veut dire qu’il n’aura jamais sa chance avec la belle avocate qui lui retourne la tête – et le sang – depuis des mois… tant pis ! A moins que cette collaboration forcée ne brise au contraire la barrière que la princesse des glaces s’acharne à ériger entre eux… »

Mon avis

Depuis leur première rencontre, Zeb et Sayer sont attirés l’un par l’autre. Alors que Zeb a entièrement rénové la maison de Sayer, aucun d’entre eux n’a osé faire le premier pas même s’ils rêvent l’un de l’autre. Leur histoire va basculer lorsque Zeb va découvrir qu’il est père. Il demandera donc à Sayer, avocate en droit de la famille, de l’aider à obtenir la garde de son fils. Petit à petit, leur attirance va s’intensifier. Vont-ils résister ?

La saga Clash est un spin off de la saga Marked Men (parue aux éditions Hugo Roman et aux éditions J’ai Lu en poche). Je vous rassure, si vous n’avez pas lu Marked Men ça ne vous empêche pas de lire la saga Clash.

Sayer, avocate, a toujours fait passer son boulot avant sa vie privée. Ayant souffert par le passé, elle évite de s’attacher aux gens. Je dois avouer qu’elle m’a souvent énervée puisqu’elle ne sait pas vraiment ce qu’elle veut avec Zeb. Il est vrai que son passé ne l’aide pas à s’ouvrir à Zeb, mais au bout d’un moment il faut se lancer !

Zeb a fait des errreurs dans le passé et a fait de la prison. Mais depuis, il s’est repris en main et a monté sa propre entreprise. Lorsqu’il apprend qu’il est papa, et après le choque de cette annonce, il fera tout pour obtenir la garde de son fils Hyde. D’ailleurs, il semble très bien s’occuper de lui. En plus de la garde de son fils, Zeb sait ce qu’il veut : Sayer !

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce premier tome. Je me suis tout de suite plongée dans l’histoire de Zeb et Sayer 🙂

Je remercie grandement Mélanie et les éditions Harlequin collection &H pour cette agréable lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

Devious, de L.J. Shen

443 pages

Éditeur : Editions Harlequin

Collection &H

Date de parution : 4 avril 2018

Prix : 14€90

Chronique du 1er tome Vicious

Quatrième de couverture

« Jusqu’où ira-t-il pour obtenir une seconde chance ?

Devious. Un nom synonyme de danger, de désir, de décadence. Le nom de celui qui lui a brisé le cœur. Rosie n’avait que dix-huit ans lorsque Devious l’a trompée avec sa sœur. Cette expérience l’a détruite, et elle s’est juré de ne plus jamais avoir affaire à lui. Mais voilà que dix ans plus tard, Devious revient dans sa vie, encore plus sexy et surtout plus déterminé que dans ses souvenirs. Car, s’il est revenu, c’est pour une raison bien précise : obtenir une deuxième chance. Et Rosie sait qu’avec Devious la fuite n’est pas une option : alors il ne lui reste qu’une seule solution : faire face au démon de son passé. »

Mon avis (attention aux spoilers sur le premier tome)

Alors que nous avons suivi l’histoire d’Emilia dans le premier tome intitulé « Vicious », nous suivons ici l’histoire de sa sœur, Rosie. Depuis quelques années, Rosie est amoureuse de Dean alias Devious. Mais c’est sa sœur Emilia qui est sortie avec lui à l’époque. Le cœur brisé, elle n’a rien dit à personne, mais s’est promise de ne plus s’approcher de Devious. Pourtant, dix ans plus tard, Devious revient dans sa vie pour essayer de reconquérir Rosie. Malgré les sentiments qu’elle éprouve encore pour lui, elle le rejette afin de ne pas souffrir de nouveau. Saura-t-elle lui résister ?

J’avais passé un très bon moment de lecture avec Vicious, j’avais donc hâte de découvrir l’histoire de Rosie que nous rencontrons également dans le premier tome. J’ai également passé un très bon moment de lecture. Comme dans le premier tome, et chose que j’apprécie lors de mes lectures, il y a une alternance de narrateurs entre Rosie et Devious. La plume de l’auteur est agréable et les pages défilent toutes seules.

Concernant les personnages, nous avons appris dans le premier tome que Rosie était gravement malade. Elle vivait à l’époque avec sa sœur dans un appartement non chauffé, faute d’argent. Rosie est atteinte de la mucoviscidose, une maladie incurable. Comment imaginer faire sa vie avec Devious alors qu’elle peut mourir bientôt ou dans quelques années ? C’est une jeune femme très attachante et combative. Je l’ai appréciée. Nous voyons aussi combien elle a souffert lorsque Emilia est sortie avec Devious. Quant à Devious, c’est un homme séduisant, protecteur et persévérant. Il a un passé compliqué, ce qui fait qu’il plonge facilement dans l’alcool. Pour Rosie, arrivera-t-il à se soigner ?

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce deuxième tome. J’ai hâte d’avoir le prochain tome « Scandalous » entre mes mains 😉

Je remercie grandement Mélanie et les éditions Harlequin collection &H pour cette agréable lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

Prude à frange (tome 1 – Premier round), de C.S. Quill

376 pages

Éditeur : Hugo Roman Poche

Date de parution : le 08 mars 2018

Prix : 7€60

Quatrième de couverture

« Pour retrouver sa meilleure amie disparue dans d’étranges circonstances, Cadence est prête à tout. Y compris à infiltrer le mystérieux Round, l’organisation dans laquelle Ingrid a été aperçue pour la dernière fois. Si elle veut en apprendre plus, Cadence va devoir gravir les échelons à son tour. Mais jusqu’où est-elle prête à aller pour ça ?

Toute la vie de Mas est dévouée au Round. Sa dernière mission ? Former Cadence aux exigences de ce réseau. Ce qu’il ignore, c’est qu’elle poursuit ses propres objectifs et ne l’écoutera pas à la lettre. Elle pourrait mettre en péril sa réputation, et bien plus encore. »

Mon avis

Cadence est prête à tout pour retrouver sa meilleure amie qui a disparue. Pour la retrouver, elle intègre le Round, une organisation de prostituées avec des tuteurs qui les forment pendant quelques mois afin qu’elles deviennent de superbes prostituées de luxe. Cadence n’a pas trop le physique approprié pour intégrer cette organisation, mais elle est vierge, elle vaudra donc cher lorsqu’elle sera formée. Qui va la former ? Mas. Cet homme qui n’a pas une très bonne réputation…

J’ai tout de suite été attirée par le titre de cet opus que je trouve original. C’est donc avec plaisir que j’ai dévoré ce premier tome, en partenariat avec les éditions Hugo Roman. J’ai passé un très bon moment de lecture avec Cadence et Mas. La plume de l’auteure est addictive, c’est dur de lâcher les personnages. J’apprécie également le fait que la série comporte seulement deux tomes qui sont tous les deux sorties rapidement (sans grande attente entre chaque tome).

Concernant les personnages, Cadence est vierge. Imaginez là intégrer un endroit où l’on forme des prostituée, alors qu’elle ne connait rien au sexe. Elle n’a pas la langue dans sa poche et Mas sera plus d’une fois hors de lui face à elle. Même s’il a parfois tendance à vouloir être gentil avec elle à cause de sa virginité, il n’hésitera pourtant pas à la pousser dans ses retranchements en lui montrant ce qui se passe dans ce club et en lui faisant comprendre qu’elle n’est pas dans le monde des bisounours. Mas se pose des questions au sujet de Cadence : elle ne semble pas être faite pour devenir prostituée… c’est quoi ce boulet ? Que fait-elle là ? Mais Cadence ne lâchera pas le morceau et fera tout son possible pour intégrer du mieux que possible cette organisation. Entre Cadence et Mas, c’est loin d’être le grand amour. Mais leur relation va évoluer au fur et à mesure…

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome. Je vous conseille d’avoir le deuxième tome sous la main 😉

Je remercie grandement Célia et les éditions Hugo Roman Poche pour cette superbe découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5