Archives de Catégorie: Partenariats

Pretty and dangerous – Claudine -, de Barbara Palmer

374 pages

Éditeur : J’ai Lu

Date de parution : 7 février 2018

Prix : 7€40

Quatrième de couverture

« Etudiante à Yale, Maria Lantos, vingt-six ans, est spécialisée dans la littérature érotique du XVIIIème siècle. Chaque soir, toutefois, elle devient Claudine, une femme voluptueuse, fatale, qui offre sa compagnie à des hommes extrêmement puissants, parmi les plus riches du monde. Auprès de ses clients, Claudine gravite dans des sphères ultra privées, côtoie la haute société. Ses trois mots d’ordre : anonymat, satisfaction, discrétion. Mais le meurtre d’une inconnue, dont les papiers d’identité indiquent une certaine Maria Lantos, pourrait bien faire voler en éclats la frontière entre ces deux univers. »

Mon avis

Maria Lantos est une call-girl de « luxe » qui se fait appeler Claudine lorsqu’elle travaille. C’est une étudiante spécialisée en littérature érotique du XVIIIème siècle qui sait qu’elle est très belle et douée au lit. Ses clients étant des hommes très puissants et riches, elle a de très bons revenus (par exemple, elle peut gagner 40.000 euros la nuit). Grâce à ce métier, elle peut continuer ses études mais également avoir à ses côtés Lillian, sa styliste, masseuse et maquilleuse, ainsi que Andreï, son chauffeur et garde du corps. Elle tient à rester dans l’anonymat en se faisant appeler Claudine lorsqu’elle exerce son métier de call-girl. Ainsi, la journée, Maria est juste une belle étudiante. Mais cette frontière risque de s’écrouler lorsque le cadavre d’une inconnue est découvert avec les papiers d’identité d’une certaine Maria Lantos… A partir de ce moment là, Maria devra tout faire pour échapper au psychopathe qui la traque.

Maria est un personnage que j’ai apprécié. Elle a eu un passé très douloureux et difficile. C’est une roumaine qui a été abandonnée dans l’un des terribles orphelinats de Roumanie. Heureusement, elle a ensuite été adoptée par une Américaine. Mais les relations avec sa mère adoptive ne sont pas au beau fixe… J’ai bien aimé découvrir le passé de Maria, sa relation avec sa mère, ce contexte assez original dans une romance érotique. Ça apporte un peu de nouveauté à ce genre de roman.

Lorsque le cadavre d’une jeune femme est découvert avec les papiers d’identité de Maria, elle essaye de ne pas stresser, mais le stress va monter petit à petit lors d’autres événements. J’ai également bien aimé ce côté thriller qui n’est pas courant dans une romance érotique ! Une enquête qui, d’ailleurs, ne se résoudra pas aussi vite qu’on le pense ! Peut-être que j’étais trop plongée dans l’histoire pour ne pas découvrir l’identité du psychopathe ou peut-être que l’auteure a bien ficelé la chose, mais je n’ai rien vu arriver jusqu’au dénouement final.

Contrairement à pas mal de romances érotiques, l’auteur n’a pas choisi d’axer une partie de son histoire sur une romance entre Maria et un homme. Pourtant, elle a le choix entre deux hommes dont l’un d’entre eux est amoureux d’elle depuis longtemps. Mais Maria estime qu’elle n’a pas de place dans sa vie pour une relation amoureuse. Je peux le comprendre, mais, du coup, lorsque l’auteur introduit un peu de romance, celle-ci est trop rapide et bâclée.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman qui apporte un peu de nouveauté par rapport aux autres romances érotiques, même si le côté romance ne m’a pas convaincue.

 Je remercie les éditions J’ai Lu pour cette jolie découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

Publicités

Premier round (tome 2 – Tempting Princess), de Gina L. Maxwell

373 pages

Éditeur : J’ai Lu

Date de parution : 7 février 2017

Prix : 7€40

Quatrième de couverture

« Chargée d’organiser le mariage de sa meilleure amie, Vanessa McGregor, avocate sérieuse et implacable, s’envole pour Hawaï où aura lieu l’événement. Sur place l’attend Jackson, le frère de la mariée. Cet expert en arts martiaux, à la peau bronzée et au regard de braise, est littéralement renversant ! Quand Vanessa apprend qu’ils vont devoir jouer les amoureux transis et partager un bungalow en bord de mer, elle a toutes les raisons de sauter de joie. Mais cette situation insolite est-elle compatible avec les sept règles d’or qu’elle s’est imposées ? »

Mon avis

Vanessa est chargée d’organiser le mariage de Lucie, sa meilleure amie, à Hawaï. A peine atterrit à Hawaï, Vanessa nous montre son fort caractère lorsqu’elle s’impatiente de la venue du frère de Lucie qui devait venir la chercher à l’aéroport. Oui, ce bel homme est en retard et cela insupporte Vanessa au point qu’elle ne veut pas le voir jusqu’au mariage. Le problème, c’est que pendant une semaine Vanessa et Jackson vont devoir se faire passer pour Lucie et Reid, des futurs mariés amoureux…

Ce roman est prévisible mais j’ai passé un bon moment de lecture et c’est ce que j’attends dans une romance ! Je suis donc ravie de ma lecture. J’ai apprécié suivre l’histoire de Vanessa et Jackson, mais j’ai également bien aimé les connaître. Ce sont des personnages attachants.

Vanessa respecte strictement ses sept règles d’or, comme par exemple « ne jamais céder le contrôle » ou « ne jamais tomber amoureuse ». Lorsqu’elle se retrouve à Hawaï, obligée de faire comme si elle était en couple avec Jackson, elle sent que ça ne sera pas si facile que ça de respecter ses règles car Jackson est un homme séduisant qui lui plaît beaucoup, malgré son caractère.

Quant à Jackson, il est très vite attirée par Vanessa et n’espère qu’une chose : lui faire transgresser ses règles. En plus de son physique très avantageux, il est gentil, ne montre pas sa richesse, respecte les femmes et en prend soin. Bref, c’était un plaisir de suivre ce personnage.

Mais leur histoire ne sera pas si simple puisque Jackson a transgressé dès les premières minutes de leur rencontre l’une des règles de Vanessa. Je vous laisse découvrir de quelle règle il s’agit, mais je peux vous assurer qu’à un moment ou un autre, les foudres de Vanessa lui tomberont dessus.

J’ai passé un très bon moment de lecture ! Une jolie romance à lire pour se détendre. Les personnages sont attachants, l’humour est présent et le sexe également, sans que cela soit excessif. Bref, une romance à découvrir ! 🙂

 Je remercie les éditions J’ai Lu pour cette jolie découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex4 sur 5

Parution le 07 février 2018

Consolation (tome 1 – Saving her), de Corinne Michaels

297 pages

Éditeur : Editions Harlequin

Collection &H

Date de parution : 10 janvier 2018

Prix : 14€90

Quatrième de couverture

« Ils avaient tout pour être heureux… C’était un mensonge.

Liam n’aurait pas dû être sa seconde chance. l’homme qu’elle était censée aimer pour toujours, c’était Aaron, son mari. Bien sûr, pour les femmes de militaires, « toujours » n’existe pas. Natalie savait qu’être veuve si jeune – à vingt-sept ans à peine – était une possibilité. En revanche, qu’il n’ait suffi que de quelques instants avec Liam pour remettre en question toute son histoire avec Aaron… ça, elle ne l’aurait jamais imaginé. Elle qui pensait avoir déjà vécu le grand amour, la voilà confrontée pour la première fois à des émotions qui la dépassent : la douleur, le désir, la culpabilité… Et impossible d’y échapper. Désormais une seule chose est sûre : les sentiments qu’elle éprouve envers Liam sont si intenses et puissants que soit ils la sauveront… soit ils la perdront. »

Mon avis

Natalie, jeune femme de vingt-sept ans, est enceinte lorsqu’elle apprend le décès de son mari Aaron. Malheureusement, elle savait qu’en épousant un militaire des Forces Spéciales, elle risquait un jour de se retrouver veuve. Mais elle ne pensait pas que ce jour arriverait… Après le décès de son mari, elle s’occupe seule de sa fille. Elle est tout le temps triste et ne sourit plus, jusqu’au jour où Liam, un ami du couple, décide de venir l’aider à effectuer quelques tâches dans la maison. Alors qu’elle pensait qu’Aaron était l’homme de sa vie, elle culpabilise lorsqu’elle s’aperçoit qu’elle éprouve des sentiments pour Liam. Comment va-t-elle gérer ses sentiments, son désir, sa culpabilité ?

On ne peut que soutenir de tout notre cœur Natalie. Quelle horrible tragédie de perdre son mari alors qu’on est enceinte. Elle doit pourtant continuer de vivre pour sa fille, de s’occuper d’elle. On comprend aisément que Natalie n’ait pas le moral et se montre peu souriante. C’est une jeune femme admirable. Sa vie va être bouleversée lorsque Liam décide de venir l’aider. A partir de ce jour là, Natalie retrouve le sourire. Mais bien évidemment elle culpabilise par rapport à son mari. Il est mort il y a peu de temps, et elle est en train de sourire avec leur ami, elle développe des sentiments à son égard, elle le désire… Elle a l’impression de trahir Aaron, l’homme de sa vie. De son côté, Liam s’est attaché à Natalie et à sa fille. Il accepte de prendre son temps avec Natalie, il comprend ses sentiments et sa culpabilité. Vont-ils réussir à vivre leur histoire sans culpabiliser ?

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome. Mais je dois avouer que l’auteur maltraite ses lecteurs lors du dernier chapitre ! Je veux absolument lire la suite de cette histoire !  Heureusement, l’attente est assez courte entre ces deux tomes. Un mois, c’est très raisonnable par rapport à d’autres séries que l’on doit attendre six mois ou un an ! Merci aux éditions Harlequin de publier ce deuxième tome aussi vite et d’avoir pitié de ses pauvres lecteurs 😉

Je remercie grandement Mélanie et les éditions Harlequin collection &H pour cette agréable découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

 

 

Vicious, de L.J. Shen

387 pages

Éditeur : Editions Harlequin

Collection &H

Date de parution : 2 novembre 2017

Prix : 14€90

Quatrième de couverture

« Il est le pire qui pourrait lui arriver… ou le meilleur.

Vicious. Le nom qu’il s’est choisi parle de lui-même. C’est un homme froid, cruel… et immensément riche. Ce qui veut dire qu’il a le monde à ses pieds. Millie ne fera plus jamais l’erreur qu’elle a commise dix ans plus tôt, quand elle a cru qu’elle pouvait se mesurer à lui, répondre à ses provocations, lui rendre coup pour coup. Ils n’étaient que deux adolescents, et pourtant il a détruit sa vie, l’a forcée à l’exil, loin de sa famille et de tout ce qu’elle connaissait. Alors, le soir où il surgit dans le bar de Manhattan où elle travaille à présent, adulte, plus beau et plus… dangereux que jamais, Millie sait qu’il n’y a qu’une solution : fuir. Mais elle ne se fait pas d’illusions, si Vicious est venu la chercher, rien ne l’arrêtera. Une menace autant qu’une promesse. »

Mon avis

Vicious et Emilia se sont rencontrés lorsqu’ils étaient au lycée. Emilia a vécu l’enfer à cause de Vicious qui l’a brisée et l’a obligée à partir vivre loin de sa famille. Dix ans plus tard, Emilia vit avec sa sœur. Sa sœur étant malade, elle est la seule à ramener un salaire pour vivre. Mais malheureusement, elle vient de se faire licencier de son travail. Il ne lui reste plus que son boulot de serveuse le soir. Lorsqu’elle y croise Vicious et qu’il lui propose de travailler pour lui avec un salaire très confortable et un appartement chauffé, Emilia n’a pas du tout envie d’accepter, mais n’a pas le choix pour continuer de pouvoir payer les médicaments de sa sœur et lui offrir de meilleures conditions de vie. Emilia pourra-t-elle résister aux sentiments et désir qu’elle ressent pour Vicious ? Vicious se sert-il d’elle ? La fera-t-il de nouveau souffrir ?

Non seulement la première de couverture attire forcément les lectrices, mais en plus la quatrième de couverture m’a mis l’eau à la bouche. J’avais donc hâte de me plonger dans ce premier tome avec lequel j’ai passé un très bon moment de lecture. Chose que j’apprécie lors de mes lectures : il y a une alternance de narrateurs entre Vicious et Millie.

Concernant les personnages, Vicious est un personnage détestable et machiavélique. Mais, comme Emilia, il m’a été impossible de le détester, et je pense que beaucoup de lectrices n’arriveront pas à le détester et iront même jusqu’à l’apprécier. S’agissant d’Emilia, elle désire toujours Vicious, mais elle doit rester méfiante et lui résister. Si elle tombe amoureuse de lui et qu’il l’a fait de nouveau souffrir, elle n’arrivera pas à s’en remettre. Néanmoins, Vicious finira par se confier et s’ouvrir à elle. J’ai beaucoup aimé l’évolution de leur relation, leurs sentiments, leurs combats contre leurs sentiments.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome. J’ai hâte de me plonger dans le deuxième tome 🙂

Je remercie grandement Mélanie et les éditions Harlequin collection &H pour cette  agréable découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

 

 

La magie de Paris (Tome 1 – Le coeur et le sabre), de Olivier Gay

319 pages

Éditeur : Castelmore

Date de parution : le 18 octobre 2017

Prix : 14€90

Quatrième de couverture

« Du haut de son mètre quatre-vingt trois, Chloé est capable de vaincre n’importe qui à l’escrime.

Mais lorsqu’elle aide Thomas, un garçon de sa classe, attaqué par une étrange créature, sa vie bascule. Gravement blessée, elle perd connaissance.

A son réveil, son corps ne conserve aucune trace de ce combat et elle se sent… différente et plus puissante. L’heure des révélations a sonné : Thomas possède des pouvoirs magiques et, pour la sauver, il a utilisé un rituel interdit qui l’a liée à lui.

Devenue sa protectrice contre son gré, Chloé va découvrir le monde des Mages. Un monde fait de duels à l’épée, de courses sur les toits, de puissants sortilèges et d’ennemis implacables.

Un monde dans lequel elle n’a pas sa place. »

Mon avis

J’ai tout de suite été attirée par la première de couverture que je trouve vraiment très jolie. Malheureusement, je n’ai pas été totalement transportée par ce premier tome. Pourtant, la quatrième de couverture m’intéressait vraiment. Pour des raisons personnelles, j’ai mis du temps à lire ce livre : je lisais un ou deux chapitres de temps en temps. C’est peut être pour ça que je ne me suis pas totalement plongée dans l’histoire.  Pour moi, cet opus pose surtout les bases de l’histoire et il y a finalement peu d’action.

S’agissant des personnages, nous suivons Chloé, cette jeune lycéenne qui est devenue Chevalier ou « mousquetaire » en sauvant Thomas. Chloé est une jeune fille assez banale qui fait de l’escrime. Sa vie a basculé lorsqu’elle a sauvé Thomas, un mage. Elle est devenue plus forte, plus rapide, a un appétit d’ogre. Que lui est-il arrivé lorsque Thomas l’a sauvé à son tour ? Chloé aura du mal à obtenir ces informations de la part de Thomas. Elle finira par rencontrer d’autres personnages qui lui apporteront quelques éléments de réponse, mais très peu. Le lecteur reste donc lui aussi dans l’ignorance, mais j’espère en apprendre plus dans le prochain tome. Je ne me suis pas attachée à Chloé, ni à Thomas, ni à leur relation. Néanmoins, j’ai tout de suite bien aimé David. J’espère qu’on le retrouvera dans le prochain tome.

Pour conclure, même si ce premier tome est plaisant à lire, je n’ai pas été totalement transportée. Pour moi cet opus permet surtout à l’auteur de poser les bases de son histoire. J’espère que l’action sera plus présente dans le prochain tome.

Je remercie grandement Livraddict et les éditions Castelmore pour cette découverte dans le cadre d’un partenariat.

Calendar Girl – Novembre, de Audrey Carlan

153 pages

Éditeur : Hugo Roman

Date de parution : le 2 novembre 2017

Prix : 9€95

Chronique du 1er tome

Chronique du 2ème tome

Chronique du 4ème tome

Chronique du 5ème tome

Chronique du 6ème tome

Chronique du 7ème tome

Chronique du 8ème tome

Chronique du 9ème tome

Chronique du 10ème tome

Quatrième de couverture

« Thanksgiving arrive avec son lot de nouvelles.

Wes a survécu à l’enfer et Mia et lui se sont retrouvés, plus amoureux que jamais.

Son nouveau travail à Century Production envoie Mia à New York pour interviewer des stars, ce qui n’est pas compliqué puisqu’elle s’est fait, ces derniers mois, un nombre incroyable d’amis célèbres.

Elle contacte Mason Murphy, le joueur de base-ball, et Anton Santiago, le chanteur de hip-hop.

Et enfin, Mia passe un dîner de Thanksgiving en famille, avec tous ceux qu’elle aime, même s’il y a toujours une place vide autour de la table… celle de son père. »

Mon avis

Mia se rend à New-York avec Wes afin d’interviewer pour son travail Mason et Anton, des stars qu’elle a rencontré lors de ses missions. Mia va également retrouver sa famille afin de fêter Thanksgiving.

Il s’agit ici de l’avant-dernier mois des aventures de Mia. Même si dans l’ensemble cette saga ne m’a pas transportée, j’ai toujours voulu lire la suite afin de connaître le dénouement final de l’histoire de Mia. Il ne se passe rien de spécial dans cet opus. Mia est heureuse, elle est avec l’homme qu’elle aime, elle a un travail qu’elle aime beaucoup et elle va retrouver sa famille pour Thanksgiving : que demander de plus ?

J’ai hâte de connaître le dénouement final de cette saga avec le mois de décembre. L’auteure va-t-elle continuer à rendre Mia heureuse ? La suite et fin de cette saga dès jeudi en librairie !

Je remercie grandement Magali, Olivia et les éditions Hugo Roman pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

A demi-mot, de Jennifer Armentrout

312 pages

Éditeur : J’ai Lu

Date de parution : le 30 août 2017

Prix : 13€90

Quatrième de couverture

« Andrea Walters est la spécialiste des bêtises en tout genre. Sa seule certitude ? Elle finira saoule avant 22 heures vendredi prochain ! Ses plans de carrière ? Une récente réorientation quelque peu déprimante quand tous ses proches sont en couple et dans la vie active. Aussi, lorsque sa copine Syd lui propose une semaine de vacances entre amis dans un chalet, Andrea n’hésite pas longtemps. Elle y voit l’occasion de faire le point dans un cadre magnifique, de profiter du jacuzzi… et de commettre un nouvel impair en passant sept jours au côté de Tanner Hammond.

Ce magnifique pompier semble voir clair dans son jeu, et même si Andrea déploie des trésors de mépris et de cynisme en sa présence, il pourrait finir par avoir raison de sa belle assurance…« 

Mon avis

Andréa et Tanner se connaissent depuis quelques années et ne cessent de se taquiner et de se chamailler. Lorsque leurs deux amis leur proposent de partir avec eux pendant une semaine, ils acceptent d’y aller, même si Andréa est un peu réticente à l’idée d’être avec Tanner pendant une semaine. Pour Tanner, c’est l’occasion de se rapprocher d’elle. Mais Andréa ne se laissera pas faire aussi facilement…

Il était difficile de passer à côté de ce nouveau roman de Jennifer Armentrout, une auteure que j’apprécie. De plus, la première de couverture est magnifique ! Je peux vous dire que j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman. J’ai beaucoup aimé l’alternance de narrateurs afin de mieux connaitre Andrea et Tanner et bien évidemment j’ai adoré la plume de l’auteure. Je précise d’ailleurs que je n’ai pas lu le premier tome de cette série et que cela ne m’a pas dérangée lors de ma lecture.

Concernant les personnages, Andréa est une jeune femme perturbée. Pour oublier ses problèmes et les sentiments qu’elle ressent pour Tanner, elle boit beaucoup d’alcool. Tanner s’en rend compte, mais refuse de la laisser continuer sur ce chemin. Il se battra pour lui ouvrir les yeux et l’aider en étant auprès d’elle. J’ai bien aimé la relation de ces deux personnages ainsi que l’évolution de leur histoire.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce New Adult. Encore une fois, un roman de Jennifer Armentrout à découvrir 😉

Je remercie grandement Myriam et les éditions J’ai Lu pour cette belle lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

 

Si tu me le demandais, de Emily Blaine

368 pages

Éditeur : Editions Harlequin

Collection &H

Date de parution : le 4 octobre 2017

Prix : 15€90

Quatrième de couverture

« Elle est sa deuxième chance d’être heureux.

En un regard, un sourire et quelques phrases échangées, Julianne a bouleversé la vie de Cooper. Le temps de leur conversation fortuite sur la terrasse d’un hôtel, elle est parvenue à apaiser les plaies de son âme et, pour la première fois depuis huit ans, Cooper n’a plus senti le poids de son chagrin. Car, depuis qu’il a perdu sa femme, il se débat chaque jour avec la douleur de l’absence du grand amour de sa vie ; une lutte qu’il mène pour leur fille, Cecilia, désormais adolescente. Mais, lorsqu’il recroise par hasard Julianne, Cooper comprend qu’il doit prendre en main son destin : s’il veut une deuxième chance d’être heureux, il va devoir conquérir cette femme qui le trouble. »

Mon avis

Cooper a perdu sa femme il y a quelques années. Depuis, il vit avec le fantôme de sa femme et sa fille, Cecilia, désormais adolescente. Lors d’une soirée, il va rencontrer Julianne. Il discutera avec elle et s’apercevra qu’avec elle il se sent bien, qu’il ne pense pas à sa femme décédée. Il recroisera Julianne par hasard et essayera de la conquérir. Se laisseront-ils une chance ?

J’ai passé un très bon moment de lecture avec cette romance contemporaine. J’aime beaucoup la plume d’Emily Blaine qui est très agréable et fluide. Le seul petit point négatif pour moi est l’absence de chapitres. Le livre est séparé en différentes parties, mais il n’y a pas de chapitres, ce que je n’apprécie pas car je n’arrête jamais ma lecture en plein chapitre. Ici j’arrêtais donc ma lecture à la fin d’une partie mais les parties étaient un peu longues.

Concernant les personnages, Cecilia a envie de connaître sa mère décédée. Elle aimerait que son père réponde à ses questions, mais celui-ci refuse, ne souhaitant pas parler de sa femme et souffrir. Il finira par faire cet effort, une chose très importante pour sa fille. Au contact de Julianne, Cooper va réussir à avancer dans sa vie, même s’il pense toujours à sa femme. Quant à Julianne, c’est une femme qui a également un passé compliqué. Cooper sent tout de suite qu’il est attiré par Julianne, cette femme qu’il croise plusieurs fois au hasard. Mais la laissera-t-elle entrer dans sa vie ? De son côté, Cooper réussira-t-il à faire une place dans son cœur à Julianne ?

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec cette romance contemporaine. Je me suis attachée aux personnages et la plume de l’auteure est très agréable.

Je remercie grandement Mélanie et les éditions Harlequin collection &H pour cette  agréable découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

Butterfly Dreams, de A. Meredith Walters

405 pages

Éditeur : Editions Harlequin

Collection &H

Date de parution : le 10 mai 2017

Prix : 14€90

Quatrième de couverture

« Corin a vingt-cinq ans, une boutique qui marche bien et… une peur panique de mourir jeune. Chaque semaine lui apporte son nouveau lot de symptômes plus inquiétants les uns que les autres, jusqu’au jour où, persuadée d’avoir un problème cardiaque, elle intègre un groupe de soutien. C’est là qu’elle rencontre Beckett.

Beckett dont le cœur s’est arrêté un beau matin. Trois minutes. Trois minuscules minutes qui ont changé sa vie à jamais. Finis le saut à l’élastique, les matchs de foot endiablés et les voyages au bout du monde. Désormais, il est malade.

Mais, quand le destin projette ces deux âmes blessées l’une contre l’autre, c’est peut-être leur chance de réapprendre à vivre… et à aimer ?« 

Mon avis

Corin a vingt-cinq ans et une peur panique de la mort. Suite à la mort de ses parents, Corin pense avoir des maladies graves allant jusqu’à un problème cardiaque. Son médecin lui propose donc d’intégrer un groupe de soutien de malades cardiaques. Elle y rencontre Beckett, un homme ayant eu une crise cardiaque. Petit à petit ils vont faire connaissance et leur rencontre va changer leurs vies.

Je trouve la première de couverture très jolie, j’avais donc hâte de me plonger dans ce roman. Mais malheureusement, je ressors déçue de ma lecture. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. L’histoire semblait originale, mais j’ai fini par m’ennuyer. Point positif, il y a une alternance de narrateurs, chose que j’apprécie beaucoup lors de mes lectures pour bien connaître les personnages.

S’agissant des personnages, Corin a peur de mourir et pense tout le temps être gravement malade. Elle est fragile et a une mauvaise estime d’elle-même, mais on sent qu’elle est combative. Avant son arrêt cardiaque, Beckett était un homme sportif. Il vit maintenant avec une épée de Damoclès sur la tête, mais garde le sourire et sa joie de vivre. Même si au départ Corin était assez réservée avec Beckett, leur histoire va évoluer au fur et à mesure de la lecture.

Malheureusement, je ressors déçue de ma lecture. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages et j’ai fini par m’ennuyer.

Je remercie grandement Mélanie et les éditions Harlequin collection &H pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

2 sur 5

Wilder, de Rebecca Yarros

457 pages

Éditeur : Editions Harlequin

Collection &H

Date de parution : le 28 juin 2017

Prix : 14€90

Quatrième de couverture

« Le marché semblait honnête : devenir la tutrice d’un étudiant en difficulté en échange d’une bourse qui permettrait à Leah de participer, tous frais payés, au prestigieux programme Study at Sea. Un an sur un paquebot sillonnant les océans. Une expérience académique de premier rang, mais aussi un défi, l’occasion rêvée de sortir de sa zone de confort.

Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est la personnalité de son élève. Paxton Wilder. Un regard d’acier, un corps parfait, recouvert de tatouages, aussi intimidants qu’attirants, et un sulfureux parfum de danger. Leah sait qu’elle devrait garder ses distances, mais, chaque jour qui passe, le charme agit un peu plus… »

Mon avis

Leah est traumatisée suite à un accident survenu il y a quelques années. Elle a donc décidé de participer avec Rachel, sa meilleure amie, au prestigieux programme Study at Sea. Elle embarquera ainsi pendant neuf mois sur un paquebot pour suivre des cours, tout en faisant le tour du monde. Afin de s’offrir cette superbe opportunité, elle a obtenu une bourse, mais sera également la tutrice de Paxton Wilder pendant ces neuf mois. Wilder est connu sur internet pour ses vidéos de cascades et les défis qu’il relève régulièrement avec son équipe les Renegades. Finalement, Rachel ne pouvant pas faire ce voyage tout de suite pour des raisons de santé, Leah décide quand même d’embarquer sur le paquebot. Elle fera très rapidement la connaissance de son élève par qui elle est immédiatement attirée…

J’ai eu un peu de mal à me plonger dans ce roman, mais j’ai passé un bon moment de lecture. L’histoire de Leah et Wilder démarre trop vite à mon goût, mais l’auteure prend soin de la faire évoluer à un bon rythme. L’histoire est surtout axée sur la relation de Leah et Wilder, mais il y a également des enjeux et des petites intrigues. Si Wilder n’obtient pas de bonnes notes, le voyage s’arrête pour tout le monde, ainsi que le financement des films qu’il tourne avec les Renegades. A chaque film, un accident a lieu. Qui en veut à Wilder et son équipe ? Et quel secret Wilder cache-t-il à Leah ?

Concernant les personnages, j’ai trouvé qu’ils étaient assez stéréotypés. Wilder est le personnage type dans les romans New Adult : il est séduisant et collectionne beaucoup de filles. Il n’a pas de relation stable. Mais il est tout de suite attirée par sa tutrice pour qui ses sentiments vont se développer. S’agissant de Leah, elle est tout de suite attirée par Wilder, mais suite à son rôle de tutrice et à l’accident survenu il y a quelques années, elle a du mal à céder à ses sentiments envers lui.

Les personnages et leur histoire sont classiques, mais le contexte de l’histoire (cours sur un paquebot, films de cascades…) est original. J’avoue avoir plus apprécié le dernier tiers de l’histoire lorsqu’on obtient les réponses aux intrigues, celles-ci pouvant vous surprendre…

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman.

Je remercie grandement Mélanie et les éditions Harlequin collection &H pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5