Archives Mensuelles: février 2013

Les Chroniques d’Oakwood : dans l’ombre de la Demoiselle, de Marianne Stern

199 pages

Éditeur : Editions du Chat Noir

Date de parution : janvier 2013

Prix : 14€90

Quatrième de couverture

« Oakwood, son église, sa grange abandonnée, ses tavernes, son cimetière. Et ses sorcières, au grand dam des prêtres qui se succèdent sans parvenir à éradiquer les diableries.

Lorsque la nuit tombe, les ombres s’étirent et drapent le hameau d’un manteau de noirceur, laissant à la lune le soin d’épier les plus sombres desseins. Cruelles malédictions et engeances démoniaques arpentent alors librement les rues aux faveurs de l’obscurité ; mieux vaut ne pas s’attarder en-dehors des logis, au risque de rencontrer la Mort au détour d’une bâtisse.

Pourtant, le vieux cimetière attire bien des convoitises… Certains affirmeront avoir aperçu la lueur chétive d’une lanterne au detour d’une tombe, d’autres diront avoir entendu des hurlements déchirants briser la torpeur nocturne. Les plus folles rumeurs circulent au village, mais ses habitants s’accordent à dire qu’il ne se trame rien d’anormal.

Entre spectres, pentacles, corbeaux et cadavres, quelques téméraires se risquent toutefois à des errances en solitaire. L’un en quête de l’être aimé, l’autre animé par une vengeance inassouvie, ou tout simplement, à la recherche du repos éternel. Or tous ignorent que dans l’ombre, la demoiselle d’Oakwood veille… »

Mon avis

Ce livre regroupe plusieurs petites histoires qui ont lieu à Oakwood, un petit village aux premiers abords paisible. La demoiselle d’Oakwood est le personnage commun à toutes ces histoires qui ne se déroulent pas dans l’ordre chronologique, mais je ne me suis pas perdue pour autant. Je ne suis pas du tout fan des romans de nouvelles or j’ai été agréablement surprise par celui-ci.

Tout d’abord, j’ai apprécié la plume de Marianne Stern qui est vraiment très agréable à lire ; je me suis laissée porter par elle tout au long du récit. Ensuite, j’ai aimé les thèmes principaux de ce livres (les sorcières, les démons…), mais également l’environnement sombre créé par l’auteur. Attention aux âmes sensibles puisque des personnages sont brûlés, mêmes des innocents, et des meurtres macabres sont découverts. Le prêtre ne leur offrira aucune sépulture décente ; tous ces personnages qu’ils soient tués pour sorcellerie ou qu’ils se soient suicidés sont logés à la même enseigne. Ils sont alors enterrés dans la partie nord du cimetière d’Oakwood où se trouvent les maudits. La demoiselle les aidera à lever la malédiction qui les ont touchés.

À mon sens, l’un des points négatifs pour un roman de nouvelles se situe dans les descriptions. Il ne faut pas le nier, il y en a, mais cela ne m’a pas du tout dérangée tellement la plume de l’auteur est agréable. De plus, le dénouement final est une vraie  fin.

Pour conclure, un roman sombre, agréable et rapide à lire. Cependant, je n’ai pas accroché autant que d’autres blogueurs l’ayant découvert ; surement car je ne suis pas fan de nouvelles.

Je remercie les éditions du Chat Noir pour cette découverte.

La note de Rex

3 sur 5

Publicités

Divergente (tome 2), de Veronica Roth

463 pages

Éditeur : Nathan

Date de parution : le  8 novembre 2012

Prix : 16€50

Chronique du 1er tome

Quatrième de couverture (attention aux spoilers sur le premier tome)

« Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs.

Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité.

Mais elle est divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp.

ET SE BATTRE POUR SAUVER CE QUI PEUT ENCORE L’ÊTRE.« 

Mon avis (attention aux spoilers sur le premier tome)

J’ai bien fait de suivre les avis de certaines blogueuses qui se sont retrouvées un peu perdues dans les noms et les rôles de certains personnages rencontrés dans le premier tome : j’ai relu celui-ci afin d’être complètement plongée dans l’histoire. Il faut savoir que le début du deuxième tome reprend directement l’histoire où elle s’est arrêtée à la fin du premier tome et l’auteur ne nous rappelle à aucun moment les faits. Un petit rappel des faits serait donc le bienvenue.

J’ai  pu apprécier cette lecture à sa juste valeur et je me suis régalée ! Il n’y a plus l’effet de surprise que j’avais eu dans le premier tome en découvrant l’univers créé par l’auteur mais ce deuxième opus m’a tenu en haleine tout au long de ma lecture car il y a beaucoup d’action, des rebondissements, de l’amour et des trahisons. C’est aussi un tome beaucoup plus sombre que le premier car les personnages sont en guerre. L’écriture de l’auteur est toujours aussi agréable à lire, l’intrigue peut sembler banale mais détrompez-vous !

Concernant les personnages, Tris a beaucoup changé dans ce deuxième tome. Elle culpabilise pour la mort de ses parents et pour celle de son ami Will. D’un côté je n’ai pas trop aimé l’évolution de sa personnalité ; c’est une Tris qui fonce sans réfléchir aux conséquences de ses actes et qui veut à tout prix (et tout le temps) sacrifier sa vie pour les autres. D’ailleurs, cette évolution créera également des disputes dans son couple avec Quatre. Mais d’un autre côté je pense qu’elle a des réactions humaines et qu’il ne faut pas oublier qu’elle est jeune.

On apprendra beaucoup de choses sur les Divergents et on ne se cantonnera plus dans la seule faction des Audacieux ; à cause de la guerre, les différentes factions ont un rôle important à jouer dans l’histoire, ce qui va nous permettre de découvrir un peu plus que dans le premier tome chacune d’entres elles.

Je vous conseille fortement cette saga ; si vous aimez les dystopies vous serez comblés 🙂 J’ai d’ailleurs été surprise par le dénouement de ce tome (c’est une torture !) qui me donne très envie de lire le troisième tome ! Vivement sa sortie !

Je remercie grandement Samia et les éditions Nathan pour cette superbe lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

5 sur 5

C’est lundi, que lisez-vous ? [32]

Cette bannière a été crée par Galléane qui a repris ce rendez-vous initialement mis en place par Mallou.

Le principe est simple : tous les lundis, je répondrai aux trois questions suivantes :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Mes lectures de la semaine passée

      

Ma lecture en cours

Mes prochaines lectures

   

Et vous, que lisez-vous ?

N’oubliez pas de tenter votre chance au concours que j’organise pour fêter le premier anniversaire de mon blog 🙂

Blanche Neige et le chasseur, de Lily Blake

268 pages

Éditeur : Hachette Black Moon

Date de parution : le  20 juin 2012

Prix : 16€

Quatrième de couverture

« Dix années se sont écoulées depuis l’assassinat du roi par la reine Ravenna, splendide et vengeresse, le soir même de leurs noces. Ces dix années de mainmise sur le royaume dévasté commencent à peser sur la maléfique souveraine. Pour empêcher sa magie de disparaître et sa beauté de s’évanouir, elle doit se nourrir d’un cœur pur. Le cœur de celle qu’elle garde prisonnière dans ses geôles, la fille du roi.

Blanche-Neige réussit à s’enfuir et trouve refuge dans la Forêt des Ténèbres. La reine choisit d’envoyer dans ce lieu enchanté, peuplé d’une flore magique et d’une faune dangereuse, le seul homme qui en soit sorti vivant : Eric, un chasseur torturé.

Cet homme, pour qui la vie ne recèle plus aucun espoir, accepte de ramener la jeune fille. Mais face à sa proie, il hésite. La tuera-t-il ? Ou l’aidera-t-il à devenir le plus grand guerrier que le royaume ait connu ? »

Mon avis

Je trouve que c’est dommage que la quatrième de couverture dévoile autant l’histoire… Déjà que le roman est court, si en plus une bonne partie est dévoilée… Ça gâche un peu la lecture ! C’est pourquoi je ne ferai pas un résumé personnel de l’histoire, vous en savez déjà assez 😉 Je précise également que je n’ai pas vu le film 🙂 J’avais donc très envie de me plonger dans cette lecture.

J’ai tout de suite accrochée à ce roman. C’est pour moi une bonne découverte, j’adore le dessin animé Blanche Neige et les Sept Nains et je voulais découvrir la réadaptation de ce fameux conte. Une réadaptation que je trouve d’ailleurs un peu superficielle, l’auteur aurait pu plus creuser certaines scènes. Cependant, le rythme est rapide, la plume de l’auteur est fluide, simple et accrocheuse. Je me suis facilement plongée dans cet univers sombre mêlé à de la magie et à quelques créatures fantastiques ; et où l’action est au rendez-vous. Les personnages sont intéressants même si je ne me suis pas spécialement attachée à eux. Eric, le chasseur, est le personnage qui m’a plu le plus. C’est un homme courageux qui est prêt à tout pour retrouver sa femme décédée. Il n’hésitera donc pas à conclure un marché avec l’horrible Reine Ravenna. J’ai également bien aimé connaître un peu le passé de Ravenna, une femme qui se venge, ce qui rend ses actions un peu plus compréhensives (j’ai bien dit un peu, car rien ne peut excuser ses actes !).

J’ai été relativement conquise par ce roman, un roman court et un peu superficiel, mais dont l’univers sombre m’a beaucoup plu, avec de l’action tout au long de la lecture et une plume de l’auteur qui rend la lecture addictive. Je vous le conseille fortement 😉

La note de Rex

4 sur 5

In My Mailbox [32]

“In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Depuis peu c’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.”

Livres reçus en partenariat

      
      
   

Et vous, qu’avez-vous reçu cette semaine ?

N’oubliez pas de tenter votre chance au concours que j’organise pour fêter le premier anniversaire de mon blog 🙂

Tes dernières volontés, de Laura Lippman

437 pages

Éditeur : Points

Date de parution : le  22 novembre 2012

Prix : 7€90

Quatrième de couverture

« Avoir quinze ans, trouver sa vie morose, partir loin de chez soi pour ressentir un frisson de liberté et connaître le cauchemar : quinze jours de séquestration entre les mains d’un psychopathe. Avoir trente-cinq ans, être une mère de famille sereine, loin des affres du passé, et recevoir une lettre… de votre ancien bourreau. Dans le couloir de la mort, il a une dernière volonté : vous revoir… »

 Mon avis

Eliza est mariée et mère de deux enfants. Tout va bien pour elle jusqu’au jour où elle reçoit une lettre de lui. Lui, cet homme nommé Walter Bowman qui l’a kidnappée et séquestrée pendant plusieurs semaines lorsqu’elle avait quinze ans. Walter a commis plusieurs meurtres mais n’a pas tué Eliza : elle est la seule victime à s’en être sortie. Il reprend contact avec elle dans le couloir de la mort afin de la revoir et obtenir son pardon. Du moins, c’est ce qu’il essaye de nous faire croire. Que nous cache-t-il ? Pourquoi veut-il la revoir ? Pourquoi ne l’a-t-il pas tué comme ses autres victimes ? Eliza était-elle devenue sa complice ? Beaucoup de questions que l’on se pose lors de la lecture de ce thriller psychologique.

Le livre est divisé en plusieurs parties. La première partie est une alternance de chapitres entre la vie actuelle d’Eliza et son enlèvement en 1985. J’ai beaucoup aimé cette première partie du livre qui nous permet de découvrir au fur et à mesure de la lecture ce qu’a vécu Eliza. On fait également la rencontre d’un personnage que j’ai détesté : Barbara Lafortuny. Elle aimerait que Walter échappe à sa peine de mort, elle pense qu’il a changé, que la prison l’a fait réfléchir et qu’Eliza devrait lui pardonner. Comment une personne peut-elle penser ce genre de chose et faire tout son possible pour que cela se réalise ? C’est quand même un violeur et un meurtrier de plusieurs victimes. Des faits impardonnables.
Dans les autres parties du livre, nous suivons plusieurs personnages comme Eliza, Walter, Barbara, la mère d’une victime… Elles sont intéressantes mais moins prenantes que la première partie que j’ai préférée.

Eliza est une jeune femme forte et courageuse à laquelle on ne peut que s’attacher. Elle a réussit à laisser son passé derrière elle et à construire sa vie malgré l’enlèvement qu’elle a vécu. Elle a réussi à faire face aux questions qu’elle se posait à l’époque (par exemple, pourquoi ne l’a-t-il pas tué ?), mais également aux dires de certaines personnes qui pensaient qu’elle était la complice de son bourreau. Psychologiquement, elle s’en est très bien sortie jusqu’au jour où Walter réapparaît et vient bouleverser sa vie.
Lorsque Walter arrive à prendre contact téléphoniquement avec Eliza, on s’aperçoit qu’il pense encore avoir de l’influence sur elle. Il essaye tout doucement de la manipuler afin d’arriver à ses fins et lâche des petites phrases troublantes sur la vie personnelle d’Eliza quand il le faut, histoire de lui montrer qu’il connaît sa vie, qu’il sait qu’elle a des enfants alors qu’elle essaye à tout prix de les protéger et de les tenir éloignés de cette histoire.

Les lecteurs qui souhaitent lire un thriller sanglant, passez votre chemin ! Laura Lippman nous livre ici un thriller psychologique prenant qui est malheureusement tiré d’un crime réel.

J’ai eu le plaisir de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire.

La note de Rex

4 sur 5

Concours anniversaire 1 an

Coucou tout le monde !

J’ai le grand plaisir de lancer le concours du premier anniversaire de mon blog ! Je remercie toutes les personnes qui m’ont soutenue dans ce projet et durant cette année. Je remercie également toutes les personnes qui commentent régulièrement mon blog : c’est grâce à vous qu’il vit et ça m’aide à vouloir continuer de partager les avis sur mes lectures.  Je tiens à remercier toutes les maisons d’éditions qui m’ont fait confiance notamment les éditions Sharon Kena et les éditions Harlequins qui m’ont fait confiance dès le début de la création de mon blog.

Passons maintenant à la chose qui vous intéresse le plus : le concours !

Quatre maisons d’éditions ont accepté de participer à ce concours afin de vous gâter en mettant en jeu 14 livres et plusieurs lots de marque-pages ! Vous salivez n’est-ce pas ?

Avant de vous dévoiler les lots, voici tout d’abord les conditions de participation à ce concours :

Conditions « obligatoires » pour valider votre participation :

– devenir fan de ma page Facebook (m’indiquer dans votre mail le pseudo sous lequel vous êtes fan),

– commenter cet article pour valider votre participation.

Chances supplémentaires :

– « s’abonner à mes articles » sur mon blog : +2 chances supplémentaires,

–  partager le concours : +2 chances supplémentaires,

– pour les personnes qui m’ont soutenue dans la création de mon blog (commentaires réguliers… ) : +1 chance supplémentaire.

Pour participer :

Il suffit d’envoyer un mail avec pour objet « Concours anniversaire » à l’adresse rexlit.blog@gmail.com avec les éléments suivants :

– répondre à la question suivante : comment s’appelle mon chien, la mascotte de mon blog ? (indice : il donne une note dans mes derniers articles 😉 )

– votre ordre de préférence pour les livres ! En effet, si vous avez la chance d’être tiré au sort, le livre que vous gagnerez sera le premier non encore attribué dans votre liste (tous les livres non mis dans votre liste seront considérés comme derniers).

– votre pseudo Facebook (pour les « j’aime »),

– votre pseudo sur le blog et le lien du partage du concours ou l’impression écran pour les chances supplémentaires,

– votre adresse (ne pas oublier de mentionner le pays).

Merci d’être un minimum poli dans votre demande de participation, sinon je ne la prendrai pas en compte.

Concours ouvert jusqu’au mercredi 20 mars 2013 à 23h59

Une seule participation par foyer sera acceptée (même nom et même adresse). En cas de tricherie, la participation sera annulée. Les résultats seront dévoilés sur le blog.

Les livres numériques (ebooks)

1er lot : 1 exemplaire numérique de Le prince Maudit, de Maria Amini

le prince maudit

2ème lot : 1 exemplaire numérique de Larmes noires (tome 1 – des Larmes de Sang), de Stacy Bailly

3ème lot : 1 exemplaire numérique de Pomme d’Eden, de Céline Mancellon

4ème lot : 1 exemplaire numérique de Le Fruit d’un Amour Impossible (partie 1), de Angie L. Deryckère

Les livres papiers

5ème lot :  1 exemplaire papier d’Entre Deux Mondes (tome 1 – Passé) d’Aline Amouret (envoi possible à l’international)

6ème lot : 1 exemplaire papier de Amour & Frappuccino à Manhattan d’Erica Orloff + 1 lot de marque-pages des éditions Valentina (envoi uniquement en France)

7ème lot : 1 exemplaire papier de Eléanor Débarque de Lee Nichols+ 1 lot de marque-pages des éditions Valentina (envoi uniquement en France)

8ème lot : 1 exemplaire papier de Personnel et Confidentiel, de Jane Sigaloff  + 1 lot de marque-pages des éditions Valentina (envoi uniquement en France)

9ème lot : 1 exemplaire papier de Sea, sex… & Sean de Cathy Yardley + 1 lot de marque-pages des éditions Valentina (envoi uniquement en France)

10ème lot : Le gardien du silence, de Gena Showalter +  1 marque-page des éditions Sharon Kena ci-dessous en recto verso (envoi uniquement en France)

   P1050702

11ème lot : Tout sauf le grand amour, de Kristan Higgins +  1 lot de marque-pages des éditions Valentina + 1 marque page des éditions Sharon Kena ci-dessous en recto-verso (envoi uniquement en France)

       P1050702

12ème lot : La trilogie « Les secrets du Mississippi » de Kristi Gold + 1 marque-page des éditions Sharon Kena ci-dessous en recto verso (envoi uniquement en France)

      

P1050702

Rappel :

– Concernant le gain des livres papier et des marque-pages : seule la France métropolitaine peut participer ! (J’enverrai moi-même les lots aux gagnants, je ne suis pas responsable d’une éventuelle perte de La Poste). SAUF le livre papier Entre Deux Mondes d’Aline Amouret des Editions Persée qui livrent à l’international.

– Concernant l’envoi des livres numériques : tout le monde peut participer !

Un énorme merci aux éditions Harlequin, aux éditions Persée, aux éditions Sharon Kena et aux éditions Valentina pour leur participation au concours !

BONNE CHANCE A TOUS

Elisabeth L (tome 1 – Libère-moi), de Maeva Cammarata

417 pages

Éditeur : Editions Valentina

Date de parution : le  4 juin 2012

Prix : Format papier : 17€

Ebook : 6€99

Quatrième de couverture

« Il existe des tueurs. Des personnes qui été choisies parmi des centaines. On les entraîne à vivre… ou à mourir dans la dignité.

Le Centre. C’est dans cet étrange endroit qui entraine des enfants à tuer qu’Élisabeth Lazio a grandi.
Après une enfance difficile, cette organisation a pris soin d’elle et lui a appris l’art du combat.
Accompagnée de ses amis et de Michael, elle deviendra redoutable, sans cœur et sans reproche, au caractère farouche, aux décisions implacables et dénuée de conscience. Plus important encore, Lizzie va devenir la meilleure tueuse à gages du pays.

Jusqu’au jour où tout va déraper. Une mission va tout changer. Elle qui croyait en l’amitié indéfectible, elle va être déçue. Elle qui pensait être aimée, elle va être trompée. Elle qui croyait être en sécurité…
La peur, l’amour, l’envie, la trahison… tous les secrets vont être dévoilés. Et ce ne sera pas beau à voir.Êtes-vous prêts à prendre les armes ? À vous battre ?

Élisabeth est loin d’être celle qu’elle prétend être. Mais pour sa vie et celle de ses amis, elle va se battre et se réjouir à la vue du sang versé.« 

Mon avis

Elisabeth est une jeune femme de dix-huit ans dont ses parents biologiques sont morts. Elle a été de famille d’accueil en famille d’accueil et fut violée à sept ans par son père adoptif. Elle a été formée à tuer depuis qu’elle a neuf ans : elle adore ôter la vie des gens. Ça tombe bien, elle est tueuse à gage. Son patron est Michael, son amant. Amant ou amour de sa vie, on ne sait pas trop 😉 Dans ce premier tome, Elisabeth effectuera quelques petites missions et il lui sera confiée par son grand patron, Adrien Lynch, une mission de la plus haute importance en Auvergne. Malheureusement, tout va basculer lorsque Elisabeth sera trahie par un(e) ami(e), lorsque l’amour de sa vie la trompera et lorsqu’elle apprendra que des contrats ont été mis sur sa tête.

Tout d’abord, je tiens à dire que j’adore la couverture ! Je la trouve vraiment jolie : elle m’a donnée envie de découvrir ce livre. Ce premier opus est écrit par une jeune auteur qui a beaucoup de talent, je suis admirative. Sa plume est agréable, fluide, vivante car elle rend ses personnages vivants. L’action démarre dès les premières pages avec le meurtre de Monsieur Gonzales par Elisabeth.

Elisabeth est une jeune fille qui pourrait-on croire ne ressent aucun sentiment. Elle n’hésite pas à tuer de sang froid et n’éprouve aucune culpabilité. Du côté de sa vie personnelle, Elisabeth sort plus ou moins avec Michael. Celui-ci l’aime mais elle ne veut surtout pas s’engager. Malheureusement pour elle, à vouloir le faire trop attendre il risque de se lasser ! Malgré son manque de coeur Elisabeth est entourée de ses deux meilleures amies, Magali et Romane, ainsi que de ses deux confidents : Anthony et Rémi. On la verra évoluer et devenir plus humaine lorsqu’elle rencontrera Alexandre, un jeune homme dont elle a tué le père. C’est également à cette période que le coeur de la demoiselle va balancer entre deux hommes…

Seul bémol : je trouve que la mission en Auvergne était un peu trop lente et longue. Il n’y avait pas assez d’action et ça devenait vite répétitif.

Néanmoins, ce premier tome est un régal ; il y a de l’action, des meurtres, de l’amour, du sexe et des trahisons ! Un cocktail que je vous conseille 🙂 Un autre conseil : surtout, ne l’appelez pas Lizzie, elle déteste ça !

Je remercie grandement Adeline et les éditions Valentina pour cette jolie découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

Je vous invite à aller lire le coup de projo de Cali sur Maeva Cammarata 🙂

Never sky (tome 1), de Veronica Rossi

P1050690

389 pages

Éditeur : Nathan

Date de parution : le  13 septembre 2012

Prix : 16€50

Quatrième de couverture

« Aria, 17 ans, a grandi dans une immense Capsule. Comme tous les Sédentaires, elle passe ses journées dans des mondes virtuels, à l’abri du danger. Mais un jour, accusée d’un crime qu’elle n’a pas commis, Aria est bannie, abandonnée en pleine nature ravagée par les tempêtes d’Ether. Sa seule chance de survie apparaît alors sous les traits de Perry, un chasseur aux cheveux hirsutes et à la peau tatouée. Malgré la terreur qu’il lui inspire, Aria n’a d’autre choix que de lui proposer un marché… qui va bouleverser leur vie à jamais. »

Mon avis

Ça faisait un petit moment que je n’avais pas lu de dystopie, j’étais donc très contente de découvrir Never Sky. La couverture de ce premier tome ne m’a pas attirée mais la quatrième de couverture me plaisait.

Dans cet opus, nous suivons les aventures d’Aria, une jeune fille qui vit dans une capsule à l’abri du monde extérieur où vivent les Sauvages, à l’abri des tempêtes d’Ether mais également à l’abri des sentiments négatifs comme la peur ou la douleur. Tous les habitants de la capsule sont dotés d’un SmartEye qui leur permet de surfer dans les Domaines (espaces virtuels). Un jour, avec ses amis, Aria va se rendre dans le dôme AG6, un secteur interdit situé dans une capsule endommagée et prend le risque de débrancher son SmartEye. Cette sortie va mal tourner et Aria va être exclue de sa capsule et lâchée seule dans le monde extérieur appelé « l’Usine de la Mort ». Comment va-t-elle survivre au monde extérieur ? Elle rencontrera Perry, un Sauvage qui va l’aider à s’en sortir dans cet environnement où elle ne connait rien et où elle devra faire face à de nombreuses difficultés… Elle voudra également retrouver sa mère avec qui le contact a été brutalement interrompue : elle est sûre qu’elle l’aidera à réintégrer son monde. Mais en échange de cette aide, Perry attend quelque chose d’Aria…

J’ai vu que beaucoup de blogueurs ont eu un coup de coeur pour ce premier tome (c’est aussi l’une des raisons pour laquelle je souhaitais découvrir ce livre). Ce n’est pas mon cas mais j’ai tout de même appréciée ma lecture.

Au début du livre, j’ai eu du mal à me plonger dans l’histoire puisqu’on rentre tout de suite dans l’action mais rien n’est expliqué sur le monde dans lequel Aria vit.

La plume de l’auteur est légère et agréable à lire, ce qui fait que les pages se tournent toutes seules. L’intrigue est simple mais prenante ! J’ai aimé suivre Aria et Perry, on les voit apprendre à se connaître et c’est intéressant car ils viennent de deux mondes différents. Bien sûr au début ce ne sont pas les meilleurs amis du monde mais ils n’auront pas le choix et devront se supporter. Aria est très courageuse car elle ne se plaint pas beaucoup auprès de Perry des douleurs qu’elle ressent ; c’est quand même admirable pour une jeune fille qui ne connaissait pas la douleur. Elle apprendra à vivre dans le monde extérieur avec un grand intérêt. L’alternance de chapitres entre les points de vue d’Aria et de Perry permet d’apprendre à mieux les connaître et rend le récit encore plus vivant.

Pour conclure, un premier tome intéressant, avec malheureusement un manque d’explication de l’univers d’Aria au début du livre qui m’a empêchée de me plonger rapidement dans l’histoire. Une intrigue simple mais intéressante avec des personnages auxquels je me suis attachée. Vers la fin du livre, des révélations viennent nous surprendre ; on devient alors plus accro à l’histoire et on veut juste une chose : connaître la suite !

Je remercie grandement Samia et les éditions Nathan pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

C’est lundi, que lisez-vous ? [31]

Cette bannière a été crée par Galléane qui a repris ce rendez-vous initialement mis en place par Mallou.

Le principe est simple : tous les lundis, je répondrai aux trois questions suivantes :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Mes lectures de la semaine passée

   

Ma lecture en cours

Ma prochaine lecture

Je souhaite le relire afin de bien me souvenir de l’histoire avant d’attaquer le deuxième tome qui est dans ma PAL 🙂

Et vous, que lisez-vous ?