Archives Mensuelles: février 2015

Feed (tome 1), de Mira Grant

688 pages

Éditeur :  Folio SF

Date de parution : le  30 octobre 2014

Prix : 10€20

Quatrième de couverture

« Lorsque le virus s’est propagé, en 2014, tout le monde a cru à une blague, alors que ça pouvait aussi bien être la fin du monde.

Aujourd’hui, en 2039, chacun a appris à éviter les zones infectées et les rassemblements publics. Mais lorsqu’il s’agit de suivre la campagne pour les présidentielles aux Etats-Unis, certains, comme les blogueurs Georgia et Shaun Mason, au nom de la vérité, sont prêts à affronter le danger : les meetings, les hordes de journalistes et d’agents chargés d’assurer la sécurité des candidats… Autant de risques de se retrouver en présence d’un infecté, face à face avec un zombie.

Feed est à la fois un roman d’horreur, une fable grinçante sur le journalisme et la politique, une ode à la culture geek, un thriller conspirationniste haletant… et bien plus encore !« 

Mon avis

L’histoire se passe aux États-Unis, en 2040. Vingt-six ans plus tôt, le virus Kellis-Amberlee a fait son apparition. Ce virus tue les individus puis les réanime ; ils deviennent alors des zombies. Nous suivons l’organisation nommée « Après la fin du monde », formée par Shaun et Goergia, frère et sœur, ainsi que Buffy, une génie de l’informatique. Ce sont des blogueurs importants puisque ce sont eux qui diffusent l’information, sans censure. Leur blog a une place importante pour eux et va l’être encore plus puisqu’il va certainement grimper en audience. En effet, ils ont été choisis pour couvrir la compagne présidentielle du sénateur Ryman, au péril de leurs vies…

J’ai passé un bon moment de lecture. Malgré que ce livre soit un « pavé », il se lit vite. J’ai vite accroché à l’histoire même si je ne m’attendais pas à ce qu’on parle autant de la campagne électorale du sénateur, au détriment de l’action et des zombies. Je m’attendais à lire une histoire où les zombies seraient omniprésents, mais non. Comme en plus ils sont là depuis plus de vingt ans, ils font partie du paysage, même s’ils sont toujours craints et tués. Le principal de l’histoire porte sur le blog de Shaun et Goergia, leur organisation « Après la fin du monde » et sur la campagne électorale. Cet opus met en avant l’importance des blogs qui, dans ce monde post-apocalyptique, sont un moyen de transmettre aux vivants des informations.

Concernant les personnages, je ne me suis pas spécialement attachée à eux, mais je les ai tous trouvé intéressants. Que ce soit Georgia ou Shaun, leur relation de frère et sœur, leur passé, mais également Buffy, qui est un peu plus discrète qu’eux mais saura nous surprendre. Les personnages secondaires sont également intéressants et ont tous un rôle important à jouer.

L’histoire créée par l’auteur est intéressante et assez addictive. Les personnages vivent dans un monde où les mesures sont très strictes et contrôlées. Par exemple, ils font régulièrement des tests sanguins pour rentrer dans des endroits afin d’être sûr qu’ils ne sont pas infectés par le virus, ils prennent également des douches désinfectantes à l’eau de javel… Si malheureusement le test sanguin révèle que la personne est infectée, elle est immédiatement tuée.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec cet opus, mais j’aurai aimé qu’il y ait un peu plus d’action et surtout plus de zombies et moins de politique.

 J’ai chroniqué ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

La note de Rex

3 sur 5

Publicités

Lana Wolski (tome 1 – Liés par le sang), de Alannah V. Rowan

239 pages

Éditeur :  Les éditions du Net

Date de parution : le  27 novembre 2014

Prix : 15€

Quatrième de couverture

« Jeune française de dix-sept ans, Lana Wolski mène une vie plutôt solitaire dans la belle ville de Montauban, depuis la mort de sa mère six mois auparavant. Pourtant, son existence va se retrouver bouleversée à bien des égards lorsque son père se verra offrir une opportunité de travail qu’il ne pourra refuser, laissant à ses enfants John, Lana et Joy la possibilité de venir avec lui ou non. Lana choisira donc de suivre son père et son frère jusqu’à Williamstown, petite bourgade située dans le Massachusetts, aux Etats-Unis.

Dès lors, sa vie changera du tout au tout. En effet, elle parviendra très vite à se faire intégrer et à avoir des amis, se mettant avec facilité dans la peau d’une lycéenne Américaine typique. Cependant, des événements étranges et surnaturels vont la confronter à une réalité à laquelle elle ne s’attendait pas. Et puis, qui est cette mystérieuse jeune fille à la chevelure flamboyante qui hante ses nuits ? Les liens du sang sont-ils la base de tout ?

Entre sentiments d’amour confus, une amitié sincère et soudée, des menaces surnaturelles, et un quotidien d’adolescents Américains; découvrez un monde où magie et mystère se côtoient, plongeant le lecteur dans un récit haletant et envoûtant. »

Mon avis

Je m’attendais à passer un bon moment de lecture avec cet opus, mais malheureusement je n’ai pas accroché à ce roman.

Lana habite à Montauban mais déménagera à Williamstown, petite bourgade située dans le Massachusetts, aux Etats-Unis, afin de suivre son père qui a une opportunité professionnelle. Elle s’intègre facilement à cette nouvelle vie à l’américaine et se fait vite des amis. Elle rencontrera tout d’abord Lucas, pour qui elle tombe sous le charme, mais elle sera perturbée par Alec, le frère de Lucas, pour qui elle tombe également sous le charme. Sachant que Lucas et Alec sont frères et ne s’entendent pas, quel secret cachent-ils ?

J’ai trouvé que l’histoire était survolée, pas assez approfondie. Je n’ai pas du tout accroché à l’écriture de l’auteur qui n’est pas fluide. Les phrases ne coulent pas toutes seules lorsqu’on les lit. J’ai également trouvé que, parfois, des scènes manquent de réalisme. Notamment, le père qui déménage avec ses enfants aux Etats-Unis mais qui, une fois là-bas, est toujours absent.

Concernant les personnages, j’ai trouvé Lana un peu trop naïve. Même si au début on se doute de la nature d’Alec (« méchant » ou « gentil »), l’auteure sème ensuite bien le doute, même si je suis restée sur mon premier avis. Mais j’ai trouvé que Lana ne cherchait pas assez à savoir si Alec ou Lucas lui mentait. Et puis, elle tombe très facilement sous le charme de ces deux frères, un peu trop facilement à mon goût d’ailleurs. C’est un personnage qui, je trouve, n’est pas assez travaillé, pas assez approfondi. Concernant la magie, je m’attendais à ce qu’elle soit plus présente.

L’avantage, c’est que ce roman est court et se lit vite malgré les défauts que j’ai ressenti. Je vous rassure, il ne se lit pas à contre cœur ni sous la torture, mais je pense que certaines choses pourraient être améliorées pour en faire un meilleur roman.

Pour conclure, un premier opus trop survolé pour moi, que ce soit au niveau de l’histoire ou des personnages. Je m’attendais à mieux. Je suis désolée, mais malheureusement ce livre ne me restera pas longtemps en mémoire.

Je  remercie Louve, Mort-Sûre ainsi que les éditions du Net pour cette découverte dans le cadre d’un partenariat.

La note de Rex

2 sur 5

 

Endless Love (tome 1), de Cecilia Tan

360 pages

Éditeur :  Hugo Roman

Date de parution : le  2 janvier 2015

Prix : 17€

Quatrième de couverture

« Karina, jeune étudiante en histoire de l’art, travaille comme serveuse dans un bar de New York. Elle mène une vie sans histoire jusqu’au soir où elle croise James, un client mystérieux et dominateur qui l’attire irrésistiblement.

James lui propose un jeu sensuel que Karina accepte et qui va lui faire ressentir un désir qui la submerge…

Ce qui commence comme un jeu érotique évolue, au fil de leurs rencontres décidées et organisées par James, en un jeu de pouvoir où il révèle le côté sensuel de Karina et brouille la ligne entre plaisir et domination.

Et c’est Karina qui réclame toujours plus, dépassant ses propres limites, pour prouver la force de son amour à l’homme à qui elle s’offre et dont elle ignore tout.

Mais Karina peut-elle percer le secret de James sans le perdre ? »

Mon avis

J’ai eu un peu de mal au début de ma lecture à comprendre Karina. J’étais même un peu choquée de son comportement. Alors qu’elle travaille dans un bar, un homme l’aborde. Elle ne le connaît pas, mais elle va accepter de jouer à un jeu érotique et sensuel avec lui. Selon leurs rendez-vous, elle devra s’habiller d’une certaine façon, se rendre à un endroit à un horaire précis, le retrouver pour jouer à quelques jeux érotiques… Et si Karina arrive en retard ou fait une erreur, elle sera punie par cet inconnu nommé James. Je ne pense pas que beaucoup de femmes, dans la vraie vie, auraient accepté ce jeu avec un inconnu. Donc j’étais assez gênée et dubitative.

Au fur et à mesure de l’histoire, on découvre les personnages et leur relation évolue. Qui est ce mystérieux inconnu ? Que cache-t-il ?

Concernant les personnages, je ne me suis pas spécialement attachée à eux. J’ai eu un peu de mal à apprécier James, mais on en apprend un peu plus sur lui au fur et à mesure de l’histoire, même s’il reste très mystérieux. Quant à Karina, elle découvrira surtout qu’elle est très attirée par lui, folle de désir même pour lui. J’ai apprécié la colocataire de Karina et leurs discussions de filles.

J’ai déjà lu des romances érotiques, mais je dois avouer que ce roman comporte beaucoup de scènes érotiques. Donc passez votre chemin si ces scènes vous dérangent, ce livre n’est pas fait pour vous ! Je pense d’ailleurs qu’il en comporte trop, au détriment d’une histoire qui passe largement en second plan.

Pour conclure, rien de bien original dans cet opus. Trop de scènes érotiques. Néanmoins, grâce au dénouement final, j’ai envie de découvrir le deuxième tome, qui, peut être, comportera moins de scènes sexuelles et une belle histoire.

Je remercie les éditions Hugo Roman pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

Concours Casterman « BodyGuard », de Chris Bradford

Coucou 🙂

Rexlit – Les lectures de Titisse s’associe aux éditions Casterman pour vous proposer de remporter 3 exemplaires du premier tome de la nouvelle série Bodyguard, de Chris Bradford.

 

« Connor Reeves, 14 ans, est champion de kickboxing. Recruté par les services spéciaux britanniques, il intègre Bodyguard, une unité de protection des jeunes célébrités. Chargé d’assurer la sécurité d’Alicia Rosa Mendez, la fille du président des Etats-Unis, il fait face à un groupe de terroristes qui préparent l’enlèvement de la jeune fille. »

Parution le 04 mars 2015

 

Pour participer :

– veuillez remplir le formulaire ci-dessous. Attention, une seule participation par foyer est acceptée (même nom, même adresse postale, même adresse IP). En cas de triche la participation sera annulée.

– veuillez commenter l’article du concours pour valider votre participation !

Chances supplémentaires

–  « aimer » sur Facebook la page de la série pour obtenir plein d’informations : https://www.facebook.com/bodyguardleslivres : (+ 1 chance)

– « aimer sur Facebook la page du blog : (+1 chance)

– « s’abonner à mes articles » sur mon blog (colonne de droite) : (+1 chance)

– Partager le concours sur votre blog, page facebook, twitter… (+2 chances)

Concours ouvert à la France métropolitaine, la Belgique et la Suisse du 23 février 2015 au 28 février 2015 à 23h59.

Les résultats seront publiés sur mon blog en citant les pseudos des gagnants. Les lots seront directement envoyés aux gagnants par les éditions Casterman, qui ne seront pas responsables d’une éventuelle perte d’un lot. Les informations personnelles seront détruites dès la fin du concours.

Un grand merci aux éditions Casterman et bonne chance à tous !

Chances supplémentaires :

C’est lundi, que lisez-vous ? [134]

Cette bannière a été crée par Galléane qui a repris ce rendez-vous initialement mis en place par Mallou.

Le principe est simple : tous les lundis, je répondrai aux trois questions suivantes :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Mes lectures de la semaine passée

   

Ma lecture en cours

Mes prochaines lectures

   

Et vous, que lisez-vous ?

In My Mailbox [125]

“In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.”

      

Et vous, qu’avez-vous reçu cette semaine ?

Touch, (tome 2 – Toxic), de Jus Accardo

426 pages

Éditeur :  Wiz Albin Michel

Date de parution : le  29 octobre 2014

Prix : 16€90

Chronique du 1er tome

Quatrième de couverture

« Deznee et Kale essaient d’échapper aux sombres desseins du projet Suprématie en se réfugiant dans un hôtel où se cachent aussi d’autres prodiges. Mais les choses se compliquent : la protection dont jouissait la jeune fille a disparu. Le moindre contact entre elle et Kale la tuerait. Ce qui n’est pas le cas de Jade, une beauté rousse spectaculaire qui peut canaliser les pouvoirs de Kale et plus si affinités. Bientôt, les deux jeunes gens se rapprochent, tandis que Deznee sombre dans une jalousie maladive. Dissimulant à tous qu’un poison – inoculé à son insu – la tue à petit feu…« 

Mon avis

Deznee et Kale ont réussi à fuir le père de Deznee et Denazen, mais ils sont toujours pourchassés par ses hommes de main. Ils se réfugient alors dans un hôtel avec d’autre Six, des personnes qui sont également dotées de dons surnaturels. Une nouvelle Six fait d’ailleurs son apparition : Jade. Alors que Kale peut tuer une personne rien qu’en la touchant, Jade peut l’aider à canaliser ses pouvoirs. C’est la seule qui peut l’aider et c’est la seule qu’il peut toucher sans risque. Elle compte bien en profiter… De plus, Dez est amoureuse de Kale et, tout au long de l’histoire, lui cachera un terrible secret afin de le protéger. Mais ce secret risque de la mettre fortement en danger…

J’ai passé un bon moment de lecture avec cet opus, même si je le trouve moins bien que le premier tome. Je ne me suis pas ennuyée pendant ma lecture, mais je trouve que l’histoire a trop longtemps stagné, il ne se passe pas grand chose pendant un bon moment. Mis à part la jalousie de Deznee envers Jade qui est omniprésente et m’a vite saoulée. Quant à Kale, il est toujours aussi naïf, j’aurai aimé qu’il le soit un peu moins. En fait, je trouve que les personnages n’ont pas beaucoup évolué. Contrairement au premier tome, j’ai ressenti un manque de maturité et de profondeur chez eux. J’ai d’ailleurs trouvé cet opus plus adolescent que le premier.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec cet opus, mais j’en attendais plus. Romance, magie et trahison sont au rendez-vous, mais j’espère que la suite sera meilleure !

 J’ai chroniqué ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

La note de Rex

3 sur 5

C’est lundi, que lisez-vous ? [133]

Cette bannière a été crée par Galléane qui a repris ce rendez-vous initialement mis en place par Mallou.

Le principe est simple : tous les lundis, je répondrai aux trois questions suivantes :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Mes lectures de la semaine passée

   

Ma lecture en cours

Ma prochaine lecture

Et vous, que lisez-vous ?

In My Mailbox [124]

“In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.”

   

Et vous, qu’avez-vous reçu cette semaine ?

Touch, (tome 1), de Jus Accardo

380 pages

Éditeur :  Wiz Albin Michel

Date de parution : le  26 février 2014

Prix : 14€90

Chronique du 2ème tome

Quatrième de couverture

« Fuir avec un garçon comme lui ?

Elle en a toujours rêvé !

Jamais à court de répliques cinglantes, rebelle et amoureuse du danger, Deznee est pour la première fois de sa vie bouche bée. Non seulement Kale, qui se tient devant elle, est d’une beauté à couper le souffle, mais, en plus, il possède un pouvoir mortel : il réduit en poussière tous ceux qu’il touche. Quand Kale révèle qu’il est un fugitif tout juste échappé de Denazen, l’organisation dirigée par le père de Deznee, il n’en faut pas plus à la jeune fille pour choisir son camp. Qu’importe si son univers vole en éclats, qu’importe si elle est en grand danger, car elle aussi abrite un secret que nul ne connaît. »

Mon avis

La quatrième de couverture en dit assez sur l’histoire, je ne ferai donc pas de petit résumé personnel 😉

J’avais un peu peur que ce livre soit trop gnangnan et trop adolescent pour moi. Mais malgré quelques scènes et répliques trop « clichées » au début du livre et la romance qui démarre trop vite à mon goût, j’ai été surprise par l’originalité de l’univers auquel je ne m’attendais pas. Cet univers m’a plu, je ressors donc ravie de ma lecture 🙂

Je ne me suis pas ennuyée lors de ma lecture et j’ai très vite accroché à l’histoire. Pouvoirs, trahisons, révélations et manipulations sont au rendez-vous, pour mon grand plaisir.

Les personnages sont tous intéressants. Deznee est un peu immature au début mais je l’ai vite appréciée. On déteste rapidement le père de Deznee et son entreprise… Quant à Kale, j’ai été un peu surprise et perturbée par son « ignorance » de notre monde, mais je me suis également attachée à lui.

Pour conclure, j’ai été surprise par ce roman dont j’attendais rien de spécial. Malgré quelques clichés, j’ai apprécié l’univers et j’ai très envie de lire le deuxième tome qui m’attend dans ma Pile à Lire 🙂

La note de Rex

4 sur 5