Archives Mensuelles: juillet 2013

Hemlock, de Kathleen Peacock

313 pages

Éditeur : La Martinière Jeunesse

Date de parution : le  6 juin 2013

Prix : 13€90

Quatrième de couverture

« Depuis qu’Amy a été assassinée, la petite ville d’Hemlock vit dans la peur et la suspicion. Le bruit court qu’un grand loup-garou blanc rôde, à la recherche de sa prochaine proie… Dans cette atmosphère trouble, Mackenzie, la meilleure amie d’Amy, ne parvient pas à faire son deuil et décide de mener sa propre enquête. Son instinct la trompe-t-il en lui soufflant que la mort de son amie n’a pas livré tous ses secrets ? Pour découvrir la vérité, Mac devra compter sur deux garçons : Kyle son meilleur ami, et Jason, le petit copain d’Amy. Deux garçons dont elle ne pensait pas qu’ils puissent être à ce point opposés. Et séduisants. Terriblement séduisants…

Car à Hemlock, les apparences, trompeuses, cachent souvent d’inavouables secrets… »

Mon avis

L’histoire se déroule à Hemlock, petite ville tranquille jusqu’au jour où Amy, la meilleure amie de Mackenzie, se fait tuer par un loup-garou. Le syndrome de la lycanthropie existe depuis plusieurs années. Ceux qui en sont porteurs sont traqués par les Trackeurs dont le chef est Branson Derby. Les loups-garous attrapés sont envoyés dans des camps où ils sont enfermés. Jason, le petit ami d’Amy, souhaite intégrer le groupe des Trackeurs afin de venger la mort de sa copine. Quant à Mac, malgré ce qui est arrivé à son amie, elle ne déteste pas les loups-garous et va plutôt enquêter elle-même pour essayer de découvrir l’identité du meurtrier de sa meilleure amie.

J’ai apprécié la plume de Kathleen Peacok que je trouve agréable. Elle a rendu son roman vivant : on n’a pas le temps de s’ennuyer et les pages tournent toutes seules jusqu’à la fin où on se dit que c’est déjà fini. L’intrigue est bien ficelée, je n’ai d’ailleurs pas découvert le meurtrier avant le dénouement final, sachant que l’auteur arrive à bien brouiller les pistes.

Concernant les personnages, j’ai apprécié Mac. Cette jeune fille vient de perdre sa meilleure amie et aura du mal à s’en remettre. Néanmoins, elle va essayer de trouver le coupable, une enquête qui nous tient en haleine pendant toute la lecture. Kyle, un ami d’Amy, Jason et Mac, l’aidera dans ses recherches. J’ai d’ailleurs une petite préférence pour Kyle auquel je me suis vraiment attachée. Il est protecteur envers Mac et il a une personnalité que j’aime bien. Jason, le petit ami d’Amy est un personnage assez sombre et têtu. Il a une seule chose en tête : venger la mort de sa petite amie. En voulant intégrer les Trackers, il ne se rend pas compte à quel point leur leader est dangereux et à quel point il va avoir une mauvaise influence sur lui. D’ailleurs, l’amitié de ce trio de personnages sera soumise à rude épreuve.

Un livre young adult agréable à lire où se mêlent un triangle amoureux, des loups-garous et une enquête. La fin de ce premier tome laisse envisager un deuxième tome intéressant que j’ai hâte de découvrir.

 J’ai eu le plaisir de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

La note de Rex

4 sur 5

Publicités

Chasseuses d’aliens (tome 4 – Noire passion), de Gena Showalter

407 pages

Éditeur : J’ai Lu

Date de parution : le  17 mai 2013

Prix : 7€40

Chronique du 1er tome

Chronique du 2ème tome

Chronique du 3ème tome

Quatrième de couverture

« Quatre-vingts ans après la guerre qui a opposé les humains aux aliens, Bride McKells retrouve un monde méconnaissable. Autrefois pourchassée, il semblerait aujourd’hui qu’on fuie à son approche. Or s’il y a une leçon que la jeune vampire a retenue, c’est qu’il vaut mieux être redoutée que traquée. Seule, Bride erre dans les rues de New Chicago à la recherche des siens. Est-elle la dernière de son espèce ? Devyn, le roi des Targons, a la réponse à sa question. Guerrier, séducteur-né, il ne fait pas mystère de l’attirance qu’il a pour elle. Mais Bride ignore encore à quel point il peut être dangereux…« 

Mon avis

Après la guerre ayant opposée les humains et les aliens, Bride McKells pense être la dernière de son espèce : une vampire. Elle a toujours vécu parmi les humains et ne connait rien sur sa famille. Un soir où elle fait la rencontre d’un humain sur lequel elle compte se nourrir, elle est perturbée par une odeur de bois de pin vieilli et de petit matin lumineux. Elle reconnait ici l’odeur de son amie d’enfance Aleaha Love, changeforme, qu’elle n’a pas vu depuis seize ans. Elle est alors surprise de rencontrer Devyn, un Targon, c’est-à-dire un guerrier, portant l’odeur de son amie. Je ne vous cacherai pas qu’il s’agit d’un superbe mâle. Il acceptera de l’aider à trouver Aleaha en échange de quelque chose qu’il désire.

J’ai beaucoup aimé les trois premiers tomes de cette saga, c’est donc avec plaisir que je me suis plongée dans ce quatrième opus. Il s’attache particulièrement à Devyn et Bride, mais on croise également avec plaisir les personnages des précédents tomes.

Même si on sait à l’avance comment la relation de Devyn et Bride va se terminer, j’ai beaucoup aimé ce jeu du chat et de la souris qui amène du piquant à leur histoire. Bride pensant être la dernière vampire, elle a toujours vécu seule et est solitaire. De ce fait, elle n’accorde pas facilement sa confiance. Elle m’a semblé être forte, mais avec des sentiments encore très humains pour une vampire. S’agissant de Devyn, c’est le roi des Targons qui a la réputation de mettre beaucoup de filles dans son lit. Au début je ne l’appréciais pas forcément, mais au fur et à mesure de la lecture on apprend à le connaître et je me suis attachée à lui, comme à Bride. D’ailleurs, ayant l’habitude d’obtenir facilement une femme, il s’est lancé un nouveau défi : mettre Bride dans son lit. Un défi qu’il aura du mal à relever. J’ai beaucoup aimé ces deux personnages et leur relation ne sera pas de tout repos pour notre plus grand plaisir.

Pour conclure, vous aurez compris que j’ai apprécié ce quatrième tome de cette saga. Un tome où se mêlent séduction, désirs, mystères, actions et révélations. Une saga que je vous conseille de découvrir !

J’ai eu le plaisir de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

La note de Rex

5 sur 5

C’est lundi, que lisez-vous ? [54]

Cette bannière a été crée par Galléane qui a repris ce rendez-vous initialement mis en place par Mallou.

Le principe est simple : tous les lundis, je répondrai aux trois questions suivantes :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Mes lectures de la semaine passée

 
     
      

Ma lecture en cours

Mes prochaines lectures

   

Et vous, que lisez-vous ?

In My Mailbox [52]

“In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.”

Livre reçu par les Chroniques de l’imaginaire

Livres reçus en partenariat

      

Livres achetés

      

Et vous, qu’avez-vous reçu cette semaine ?

Treize jours avant minuit, de Patrick Carman

302 pages

Éditeur : Bayard Jeunesse

Date de parution : le 21 mars 2013

Prix : 14€90

Quatrième de couverture

« S’il était possible d’avoir un superpouvoir, un seul, lequel choisirais-tu ?
On pose souvent cette question, moi comme les autres. Mais il est rare que j’obtienne une réponse logique. (…) La vérité, c’est que même les pouvoirs les plus spectaculaires sont sources des pires ennuis. J’aurais aimé qu’on m’initie à ce secret il y a treize jours. Ça m’aurait simplifié la vie.
Voilà ce qui s’est passé, ou du moins les événements tels que je m’en souviens. Je n’ai pas une mémoire surhumaine, mais je peux vous affirmer ceci : J’ai tué un homme, peut-être deux. Voire un troisième. J’ai un pouvoir. Pas deux, pas trois, pas quatre. Un seul. J’ai rencontré une fille, et elle a tout changé.« 

Mon avis

Jacob est de retour au lycée de Sainte-Croix après un tragique évènement : M. Fielding, son père adoptif, est décédé dans un accident de voiture dont Jacob est ressorti vivant. Il retrouve son meilleur ami Milo et fait la connaissance d’une nouvelle élève, Ophelia, surnommée Oh. Celle-ci ayant le bras dans le plâtre, elle lui demande de lui écrire un mot dessus. Il écrit alors : « tu es indestructible ». Plus tard Oh fait une violente chute de Skateboard et s’en sort sans une égratignure. Comment ça se fait ? Jacob détient quelques éléments de réponse et en parle à ses deux amis. Ensemble, ils vont chercher à approfondir cette découverte.

J’ai apprécié ce roman qui se lit rapidement. Il est divisé en plusieurs chapitres dont les titres font office d’un décompte jusqu’au dénouement final. J’ai trouvé l’intrigue intéressante et le suspense est maintenu tout au long de la lecture. Cependant, j’ai été gênée par trop de répétitions. En effet, le trio d’adolescents a découvert un super-pouvoir. Ils vont alors le tester dans diverses situations. J’ai eu un peu l’impression qu’on tournait en rond. Néanmoins, on comprend à la fin que ces situations ont une certaine importance.

Concernant les personnages, je ne me suis pas spécialement attachée à eux, mais j’ai bien aimé voir les conséquences que ce super-pouvoir a eu sur eux ; ils vont tous les trois avoir des réactions différentes. Ce livre nous amène également sur quelques pistes de réflexion : qui peut défier la mort ? Quelles en sont les conséquences ?

Pendant une bonne partie du roman on ne connait pas la véritable origine de ce super-pouvoir. Mais celle-ci nous est expliquée vers la fin du livre. Dommage pour Jacob et leurs amis qui ne connaissaient pas les conséquences de ce super-pouvoir que je vous laisse découvrir… Mais attention, sauver une vie n’est pas gratuit.

J’ai chroniqué ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

La note de Rex

4 sur 5

Vampire City (tome 2 – La nuit des zombies), de Rachel Caine

358 pages

Éditeur : Le livre de poche jeunesse

Date de parution : le 29 mai 2013

Prix : 6€90

Chronique du 1er tome

Quatrième de couverture

« A Morganville, capitale de tous les cauchemars, les humains sont parfois plus monstrueux que les vampires. Franck Collins, le père de Shane, rêve d’assouvir sa soif de vengeance. Pour y arriver, il est prêt à mettre la ville à feu et à sang. Entre tyrans aux dents longues et motards fanatiques, Claire Danvers va avoir du fil à retordre. Alors quand le meurtre d’un vampire ébranle la ville, elle ne peut compter sur personne. Son ultime espoir réside peut-être en un inconnu. Ami ou ennemi ? Pour le découvrir, elle devra se rendre à la Nuit des Zombies. »

Mon avis (attention aux spoilers sur le 1er tome)

Ce deuxième opus est la suite directe de la fin du premier tome. Souvenez-vous, la maison Glass a été assiégée, Shane a donc appelé son père à l’aide. Ici, M. Collins, le père de Shane, est arrivé pour aider son fils et tuer des vampires afin de se venger. Mais un acte de son père va mettre Shane en danger de mort. Claire, Eve et Michael vont-ils réussir à le sauver ? Quant à Eve, elle devra également faire attention à son frère Jason qui vient de sortir de prison.

J’ai beaucoup aimé le premier tome de cette saga et heureusement, à la fin de celui-ci, j’avais le deuxième tome sous la main. Du coup, j’ai évité toute frustation et je me suis régalée avec ce deuxième opus. Nous retrouvons avec plaisir Claire, Eve, Michael et Shane qui vont devoir être plus soudés que jamais. Les histoires d’amour qui ont commencé dans le premier opus s’amplifient. On découvre un peu plus le passé de ces personnages. D’autres personnages font leur apparition : M. Collins, le père de Shane, Sam, un vampire.

Comme le premier tome, ce deuxième opus ne comporte pas de temps mort. Il y a toujours de l’action ou des rebondissements. L’univers est toujours aussi sombre. Comme on est plongé dès les premières lignes dans l’action, le stresse est omniprésent tout au long de la lecture et on tourne les pages sans pouvoir lâcher le livre. Attention, le titre de ce tome peut vous induire en erreur : ne vous attendez pas à croiser des zombies, il n’y en a pas ! La « nuit des zombies » est juste un évènement qui a lieu dans ce deuxième opus.

Je n’en ai pas parlé dans ma chronique du premier tome mais j’aime beaucoup l’extrait du journal d’Eve en fin d’ouvrage. Il résume bien  toute l’histoire et nous apporte des éléments complémentaires importants.

Un second opus que j’ai beaucoup aimé et dont la fin laisse présager une suite très intéressante que j’ai hâte de découvrir !

Je remercie grandement les éditions le livre de poche jeunesse pour cette  agréable lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

Vampire City (tome 1 – Bienvenue en enfer), de Rachel Caine

384 pages

Éditeur : Le livre de poche jeunesse

Date de parution : le 3 janvier 2013

Prix : 6€90

Synopsis

« A seize ans, Claire Danvers est une étudiante de génie, promise à un avenir brillant. Ses parents l’envoient pourtant s’enterrer à Morganville, dans une université au fin fond du Texas. Très vite, elle devient le souffre-douleur de la mafia manucurée du campus.

Claire trouve alors refuge dans la maison de ses rêves. Elle se lie bientôt d’amitié avec ses trois colocataires, Eve la gothique, Shane le rebelle au coeur tendre et Michael, musicien prodige qui ne sort qu’après le coucher du soleil.

Mais Claire n’est pas encore tirée d’affaire. Car à Morganville, certaines personnes ont les dents longues et, la nuit, les ombres sont habitées…« 

Mon avis

Je découvre enfin cette saga ! Mieux vaut tard que jamais 🙂 Dans ce premier tome, nous suivons Claire, une jeune étudiante de seize ans suivant ses études à Morganville afin de ne pas trop s’éloigner de ses parents. Malheureusement pour elle, dans son nouveau lycée, elle sera le souffre-douleur de Monica. Monica ira jusqu’à la taper et la pousser dans les escaliers. Claire trouve alors refuge dans la maison Glass où elle sera la nouvelle colocataire de Eve, Shane et Michael. Cependant, Monica ne compte pas la laisser tranquille aussi facilement…

J’ai beaucoup aimé ce premier tome où l’on découvre des personnages attachants et un nouveau monde vampirique dont j’ai apprécié découvrir le fonctionnement. A Morganville, les vampires font la loi et les humains sont leurs esclaves. La plupart des humains ont d’ailleurs un bracelet leur permettant de montrer qu’ils sont protégés par un vampire. Enfin une saga Young Adult où les vampires sont craints ! Ca change un peu des autres sagas 🙂

Concernant les personnages, je me suis attachée à Claire. La pauvre ne peut pas vivre tranquillement dans le campus et aller en cours sans que Monica lui fasse des crasses et en vienne à la violence. J’ai également apprécié découvrir ses colocataires qui ont l’air tout aussi intéressant.

Comme beaucoup de premiers tomes, celui-ci pose les bases de l’univers crée par Rachel Caine ; on découvre les personnages, la ville et son fonctionnement. Néanmoins je l’ai trouvé intéressant, je ne me suis pas ennuyée et l’action est au rendez-vous. De plus, l’écriture de l’auteur est agréable, fluide et les pages se tournent toute seules. Attention, c’est une saga Young Adult dont on ressent facilement le côté jeunesse, même si ca ne m’a pas dérangée. Un conseil : ayez le deuxième tome sous la main si vous voulez éviter d’être frustré 🙂

La note de Rex

4 sur 5

Les Etranges talents de Flavia de Luce (tome 1), de Alan Bradley

376 pages

Éditeur : 10/18

Date de parution : le 2 mai 2013

Prix : 7€50

Quatrième de couverture

Pour Flavia de Luce, la découverte d’un oiseau mort sur le seuil du manoir familial constitue un mystère passionnant – d’au- tant plus qu’un timbre rare est fiché dans son bec. Mais, rapidement, un cadavre fait son apparition au milieu d’un plant de concombres et le colonel de Luce n’est plus le même… Avec un esprit scientifique hors du commun et toute l’insolence de son jeune âge, Flavia décide de mener l’enquête sur le passé tourmenté de son père.

Mon avis

L’histoire se déroule en Angleterre, en 1950, au manoir Buckshaw. Y vivent Flavia de Luce, une petite fille de onze ans, son père et ses deux soeurs, Ophélia et Daphné. Il se passe des choses étranges dans ce manoir : un oiseau mort avec un timbre dans le bec est retrouvé sur le seuil de la porte, le corps d’un inconnu est retrouvé par Flavia dans le potager de concombres… Flavia ne pense qu’à découvrir l’identité de ce cadavre et ce qu’il s’est passé, surtout quand le parfait coupable se révèle être son père.

Voici un thriller jeunesse divertissant. Je dois quand même signaler que les jeunes lecteurs risquent de décrocher de ce roman puisque beaucoup de chimie ou de références historiques et littéraires sont présentes. Néanmoins l’héroïne étant une petite fille de onze ans, les disputes avec ses soeurs étant régulières, on peut penser que ce thriller peut également être destiné aux jeunes lecteurs. Dès le début du roman, le lecteur est plongé dans l’intrigue avec la découverte d’un oiseau mort sur le palier. Quelques rares passages sont lents mais sinon on ne s’ennuie pas. J’ai bien accroché à l’écriture de l’auteur qui a d’ailleurs rendu son roman vivant.

Concernant les personnages, nous suivons Flavia pendant tout le roman. C’est une petite fille qui n’a pas connu sa mère décédée, son père s’occupe peu d’elle et elle ne s’entend pas avec ses soeurs. Mais attention Flavia n’hésite pas à se venger de leurs taquineries pour notre plus grand plaisir. C’est une fille intelligente pour son âge puisqu’elle est vraiment forte en chimie. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, est relativement têtue et fera tout pour découvrir le coupable de ce meurtre afin d’innocenter son père.

Dogger est un personnage que j’ai apprécié. Il est au service des De Luce depuis des années et répond toujours présent pour aider Flavia. On ne connaît pas beaucoup son passé, mais le peu que l’on connaît m’a donné envie d’en apprendre plus sur ce personnage.

Pour conclure, un thriller jeunesse divertissant, un suspense omniprésent jusqu’au dénouement final et une jeune héroïne attachante.

J’ai chroniqué ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

La note de Rex

4 sur 5

Chasseuse de vampires (tome 5 – La tempête de l’archange), de Nalini Singh

409 pages

Éditeur : J’ai lu

Date de parution : le 22 mai 2013

Prix : 8€90

Chronique du 1er tome

Chronique du 2ème tome

Chronique du 3ème tome

Quatrième de couverture

« Lorsque Neha, la Reine des Poisons et des Serpents, a découvert le meurtre de son affilié, elle est entrée dans une rage folle – une rage qui pourrait se révéler dangereuse si elle n’est pas apaisée par la vengeance.

Qui mieux que Jason, le meilleur maître espion du Cadre, pourrait alors se charger de l’enquête? Et qui mieux que moi, princesse Mahiya et nièce de Neha, pourrait le guider dans son palais  de silence et de secrets…?« 

Mon avis (attention aux spoilers sur les précédents tomes)

Ce cinquième tome s’attache principalement à nous faire découvrir Jason, l’un des Sept de l’Archange Raphaël. Neha ayant découvert le cadavre d’Eris, son affilié, Jason est chargé de découvrir le coupable. Attention, vous connaissez Neha : elle ne va pas laisser entrer Jason aussi facilement sur son territoire et lui accorder sa confiance. Elle lui demande donc de faire un serment de sang avec sa nièce Mahiya. Jason et Mahiya vont enquêter sur la mort d’Eris et vont apprendre à se connaître.

Dans cet opus, nous croisons rapidement Dmitri et Honor (ils se sont rencontrés dans le quatrième tome) ainsi que Raphaël et Elena. Le personnage principal de ce tome étant Jason. J’ai pris un grand plaisir à découvrir ce membre des Sept, un espion, qui était assez mystérieux dans les précédents tomes. Une romance se met lentement en place entre Mahiya et Jason. On découvrira leur passé que j’ai trouvé intéressant.

Comme les autres tomes de cette saga, celui-ci est addictif. Il y a de l’action, des révélations, de la romance, du mystère… Tous les ingrédients sont présents pour vous faire passer un agréable moment de lecture ! Pour les fans de cette saga, n’hésitez pas à dévorer ce tome. Pour ceux qui ne connaissent pas cette série : qu’attendez-vous pour la découvrir ?

Je remercie grandement Sandra et les éditions J’ai Lu pour cette agréable lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

C’est lundi, que lisez-vous ? [53]

Cette bannière a été crée par Galléane qui a repris ce rendez-vous initialement mis en place par Mallou.

Le principe est simple : tous les lundis, je répondrai aux trois questions suivantes :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Mes lectures de la semaine passée

   

Ma lecture en cours

Mes prochaines lectures

      

Et vous, que lisez-vous ?