Archives de Catégorie: Erotique

Up in the air (saison 3 -Grounded), de R.K. Lilley

437 pages

Éditeur : Hugo Roman

Date de parution : le 10 novembre 2016

Prix : 17€

Chronique du 1er tome

Chronique du 2ème tome

Quatrième de couverture

« Dans ce troisième épisode de la série Up In The Air, nous vivons le dénouement explosif des aventures haletantes de James et Bianca.

Après les épreuves qu’a subies leur amour, Bianca ne peut plus nier ses sentiments pour James et, mettant de côté ses craintes, elle a accepté de vire avec le milliardaire énigmatique. Est-ce le début de quelque chose de merveilleux ou est-ce trop et trop vite ?

Et Bianca peut-elle ignorer l’existence de ce monstre qui veut sa mort ?

Au milieu de ces menaces, les deux amants passionnés parviendront-ils à trouver le bonheur ?« 

Mon avis

J’étais déçue du premier tome de cette saga, mais le deuxième tome m’avait bien plu.  Je ne savais donc pas si j’allais aimé ou pas ce troisième tome. Malheureusement, je l’ai trouvé bien trop lent et je trouve qu’il n’apporte pas grand chose à l’histoire. Les scènes érotiques sont plus nombreuses (BDSM) que dans les précédents tomes.

S’agissant des personnages, Bianca fait maintenant totalement confiance à James. C’est plutôt James qui doute d’elle et n’hésite pas à la punir au moindre faux pas. J’avais parfois envie de dire à James d’aller se faire voir. Bianca qui a pourtant du caractère se laissait tout le temps faire. Ça m’a rendu dingue. Quant à James, il doute des sentiments de Bianca. Il a peur qu’elle le quitte à cause de son passé. James est très dominateur avec Bianca et lui fera encore plus découvrir son univers, jusqu’à aller parfois un peu trop loin. J’aime beaucoup la relation de Bianca et Stephan. Ça m’a fait plaisir de le retrouver dans cet opus et de le connaître un peu plus. Enfin, j’aurai aimé en apprendre plus sur Sven, le demi-frère de Bianca, ça aurait pu étoffer l’histoire et l’intrigue…

S’agissant du dénouement final, et de la seule intrigue de cet opus, il est arrivé trop vite et trop tardivement. C’est bien dommage.

Pour conclure, j’oublierai vite cette saga qui ne m’a rien apportée. Néanmoins, elle plaira certainement à certains lecteurs.

Je remercie grandement Déborah, Marion et les éditions Hugo Roman pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

Calendar Girl – Février, de Audrey Carlan

154 pages

Éditeur : Hugo Roman

Date de parution : le 2 février 2017

Prix : 9€95

Chronique du 1er tome

Quatrième de couverture

« Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d’un célèbre peintre français. L’amour sur toile, tel est le titre de l’oeuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu’Alec est surprenant dans son travail et qu’il a cette manie si sexy d’utiliser des expressions françaises lorsqu’il s’adresse à Mia. »

Mon avis

Je remercie tout d’abord les éditions Hugo Roman pour ce livre dédicacé 🙂

J’avais passé un très bon moment de lecture avec l’opus du mois de janvier, mais j’avoue ressortir un peu déçue de celui-ci. Ici Mia se rend à Seattle pour rencontrer son nouveau client et passer un mois avec lui. Elle sera une muse auprès d’Alec, un peintre français. En tant que muse, elle devra se balader nue toute la journée…

Alors que j’avais beaucoup aimé la relation de Wes et Mia dans le Calendar Girl du mois de janvier, je n’ai pas accroché à celle-ci. J’ai trouvé leur histoire trop platonique, sans sentiments, sans émotions. De plus, le personnage d’Alec ne m’a pas intéressée, ni ses peintures, ni son univers. Wes me manquait bien trop et il manquait également à Mia.

J’ai eu un peu de mal à comprendre Mia. On sent qu’elle a des sentiments pour Wes, mais cela ne l’a pas empêché de coucher avec Alec. Et dans le cadre de son boulot, coucher n’est pas une obligation… Elle demandait d’ailleurs à coucher avec Alec. Bref, je sais qu’elle ne va pas rester sans rien faire pendant 11 mois, sinon il n’y aurait plus de série, mais ça ne la dérangeait aucunement de coucher avec un inconnu quelques jours après avoir quittée Wes.

Pour conclure, je ressors déçue de ma lecture. J’espère que l’opus du mois de mars sera meilleur 🙂

Je remercie grandement Déborah, Stéphanie et les éditions Hugo Roman pour cette agréable lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

Up in the air (saison 2 -Mile High), de R.K. Lilley

377 pages

Éditeur : Hugo Roman

Date de parution : le 13 octobre 2016

Prix : 17€

Chronique du 1er tome

Quatrième de couverture

« L’histoire tumultueuse et haletante de James et Bianca continue dans Mile High, la suite de In Flight.

Bianca a récupéré lentement des blessures infligées par son père qui a fait resurgir les violents démons de son passé. Pour se protéger, elle repousse James, mais il a ouvert Bianca à un monde sombre où passions et douleurs sont devenues une drogue pour elle. Il lui a fait découvrir sa nature profonde de masochiste soumise, et Bianca s’est laissée emporter profondément par amour pour James Cavendish.

Le manque de James et de leur jeu de soumission/domination  est trop fort et lorsqu’elle le voit à nouveau, elle est impuissante à résister à son charme et à la puissance de son désir. »

Mon avis

Dans cet opus, suite aux événements de la fin du premier tome, Bianca a besoin de faire le point sur sa vie et prend donc ses distances avec James. Pour la soutenir, elle peut compter sur son ami Stephan mais également sur James qui fera tout pour la récupérer et la protéger.

J’ai mis du temps à me replonger dans cette saga, car j’étais ressortie mitigée de ma lecture du premier tome. Je dois également avouer que je n’aime pas les couvertures de cette saga, je trouve qu’elles ne donnent pas du tout envie de se plonger dans ces livres. C’est donc avec une petite appréhension que je me suis plongée dans cet opus. Contre toute attente, je ressors assez ravie de ma lecture qui fut meilleure que celle du premier tome ! Certes, au final je trouve que l’histoire n’a pas beaucoup avancé. Mais j’ai bien aimé passer du temps avec Bianca et James, je ne me suis pas ennuyée.

Concernant les personnages, Bianca est très fragile, tandis que James se montre très protecteur avec elle. Alors qu’elle veut mettre ses distances avec lui, et après quelques échanges de textos, ils décident de se revoir, et là, bien évidemment, Bianca ne peut que lui succomber. Ici James cherche à montrer à Bianca qu’elle est tout pour lui. Malgré ses ex petites amies, il n’a jamais été aussi loin dans une relation avec une femme.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec cet opus qui est meilleur que le premier.

Je remercie grandement Déborah, Marion et les éditions Hugo Roman pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

Reckless & Real (tome 1 – Something Dangerous), de Lexi Ryan

283 pages

Éditeur : Hugo Roman

Date de parution : le 1er décembre 2016

Prix : 17€

Quatrième de couverture

« Il me dit des choses coquines, mais je ne connais pas son nom. Il veut jouer avec moi, mais je n’ai jamais vu son visage. Il m’attire, mais je ne pourrais pas le reconnaître dans une foule.

Je suis tombée amoureuse d’un inconnu mais, à présent, l’anonymat touche à sa fin. les secrets partagés sur Internet, les promesses envoyées par SMS ne me suffisent plus. Je veux quelque chose de dangereux. De la chaleur. D ela passion. Le frisson suscité par le fait d’être possédée totalement. Parce que je soupçonne cet étranger anonyme de ne pas être du tout un inconnu pour moi.

Liz Thompson a rentré Riverrat69 sur Internet par l’intermédiaire de Something Real, un site de rencontre qui protège l’anonymat de ses utilisateurs. Dissimulés derrière des pseudonymes et des avatars de dessins animés, ils ont accroché, parlé, flirté et échangé mails et sextos, jusqu’à ce qu’ils décident, une fameuse nuit, de briser les règles du jeu et de se rencontrer en personne.

Quand elle jette les dés pour une nuit de passion débridés, sa chance de saisir quelque chose de réel pourrait bien s’écrouler. »

Mon avis

Liz est depuis longtemps amoureuse de Sam Bradshaw. Mais avec Sam, ce n’était qu’une nuit sans lendemain. Elle essaye donc de l’oublier en s’inscrivant au site de rencontre Something Real. Elle y a rencontré Riverrat69 avec qui elle dialogue souvent. Leurs échanges deviennent osés et ils souhaitent enfin se rencontrer pour concrétiser leurs promesses virtuelles. Mais Liz pense que Riverrat69 est Sam, l’homme qu’elle aime depuis toujours. Est-ce qu’il se doute qu’il parle avec elle ?

Après avoir lu Something Wild j’avais hâte de lire ce premier tome avec lequel j’ai passé un bon moment de lecture ! J’ai trouvé l’histoire de Liz et Sam un peu trop simple, mais j’ai beaucoup aimé l’intrigue. J’aurai aussi aimé que quelques points soient plus développés. La plume de l’auteure est agréable et il y a une alternance de narrateur entre Sam et Liz, chose que j’apprécie beaucoup.

Concernant les personnages, même si Liz a des sentiments pour Sam, elle sait qu’il ne veut pas d’une relation sérieuse. Mais elle aimerait bien rencontrer le grand amour. C’est pourquoi elle s’est inscrite sur le site de rencontre Something Real, en espérant trouver l’âme sœur. C’est peut être bien parti avec Riverrat69 qu’elle apprécie beaucoup. S’agissant de Sam, il s’ouvre plus dans cet opus, que ce soit sur ses sentiments ou sur les révélations sur son passé.

Le dénouement final était inattendu. Je me demande comment Liz va gérer ça, ainsi que les autres personnages. Est-ce qu’ils vont en vouloir à Liz, même si elle n’y est pour rien ?

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec cet opus. J’ai hâte de lire la suite !

Je remercie grandement Déborah, Magali et les éditions Hugo Roman pour cette agréable lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

Reckless & Real (Something Wild – Prequel), de Lexi Ryan

111 pages

Éditeur : Hugo Roman

Date de parution : le 1er décembre 2016

Prix : 9€50

Quatrième de couverture

« Ce qu’il te faut, c’est un type bien. Un type stable, qui s’engage. Un type romantique qui sorte avec toi et noue des liens sentimentaux… Moi, je ne suis qu’un sale con qui a juste envie de t’attacher, de te faire jouir puis de disparaître.

Samuel Bradshaw est un homme qui trimbale sa réputation avec lui, le genre de réputation censée me faire fuir. Et pourtant, c’est ce qui me pousse à vouloir sans cesse trouver la plus court chemin qui mène à son lit. Je refuse d’être la fille naïve qui croit pouvoir changer un homme comme Sam, et en dépit de ce qu’il pense, je ne recherche pas l’amour éternel. Ce que je recherche, c’est ce qui me fait vibrer, c’est la façon dont il m’existe et les sommets de plaisir que promet son regard. Je recherche quelque chose d’extrême.« 

Mon avis

Depuis son adolescence, Liz est amoureuse de Sam, le frère de sa meilleure amie. Mais Sam la considère seulement comme l’amie de sa petite sœur. Jusqu’au jour où ils passent une nuit ensemble… Depuis cette nuit sans lendemain, Sam et Liz sont restés amis, mais ont du mal à oublier cette fameuse nuit…

Je me suis plongée dans ce préquel avant de commencer le premier tome. Je dois vous avouer qu’il m’a mis l’eau à la bouche !  J’avais juste une envie : lire le premier tome de cette nouvelle saga.

Concernant les personnages, Liz est une jeune femme agréable, sympathique et qui sait ce qu’elle veut. De son côté, Sam cache un secret que Liz aimerait découvrir. Il est assez mystérieux. Mais on comprend vite qu’ils sont attirés l’un par l’autre et que leur relation est loin d’être simple.

Pour conclure, un préquel que je vous conseille de lire avant le premier tome, même si ce n’est pas obligatoire pour comprendre l’histoire.

Je remercie grandement Déborah, Magali et les éditions Hugo Roman pour cette agréable lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

Calendar Girl – Janvier, de Audrey Carlan

154 pages

Éditeur : Hugo Roman

Date de parution : le 5 janvier 2017

Prix : 9€95

Quatrième de couverture

« Mia vit seule avec son père et sa petite sœur à Las Vegas. Elle veut devenir comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père boit et joue. Il emprunte 1 million de $ qu’il perd et ne peut rembourser. Le prêteur sur gages l’expédie dans le coma. Mia doit assumer la dette de son père sous peine que sa petite sœur et elle subissent le même sort.

Elle deviendra escort. Un contrat mensuel de 100 000 $.
12 hommes, 12 villes, 12 rencontres, 12 livres… des scénarios qui se croisent, se recroisent et se décroisent. »

Mon avis

Mia vit à Las Vegas avec sa petite sœur. Son père a accumulé beaucoup de dettes : elles s’élèvent à 1 million de dollars. Comme il n’est pas remboursé, le prêteur a envoyé son père dans le coma. Si Mia ne rembourse pas la dette de son père, il s’en prendra à elle et à sa sœur. Pour le rembourser, Mia trouve alors un boulot : elle devient escort girl pour 100.000 dollars par mois.

Cette saga est originale dans le sens où il y a 12 tomes (un par mois), 12 destinations, 12 hommes et 1 héroïne. J’avais peur que cet opus soit un peu court, mais je n’ai pas ressenti de « pas assez développé » comme dans certains romans aussi court. L’auteure a réussi à bien doser sa mise en place de l’histoire, les personnages et l’intrigue.

Dans cet opus, nous rencontrons le premier client de Mia : Wes. Wes est très séduisant, très respectueux, adorable… Un homme qui en fera rêver plus d’une. Il est vrai que j’ai eu un petit pincement au cœur lorsque Mia a dû partir pour sa nouvelle mission. Je sais, c’est le jeu, un homme différent par mois. Mais je me serai bien contentée de Wes 🙂 En tout cas, j’ai hâte de voir si elle va passer à autre chose ou si elle reviendra vers lui à un moment ou un autre.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome. J’ai hâte de voir ce que nous réserve le deuxième tome !

Je remercie grandement Déborah, Stéphanie et les éditions Hugo Roman pour cette agréable lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

Sexy Games (tome 3 -Ton emprise, mon destin), de Jeffe Kennedy

437 pages

Éditeur : Editions Harlequin

Date de parution : le 1er septembre 2016

Prix : 7€40

Quatrième de couverture

« Quand vous êtes-vous amusée pour la dernière fois ? » Sous le regard perçant de Ryan Back, Tina sent une colère folle l’envahir. Comment cet homme peut-il imaginer une seule seconde que lu offrir son corps, se soumettre totalement à sa volonté pour qu’il fasse d’elle ce que bon lui semble, puisse être pour elle de « l’amusement » ? C’est dégradant, dangereux et… étonnamment excitant. Car, malgré elle, Tina ne peut retenir un frisson en entendant cette voix chaude et rauque lui murmurer des propositions indécentes à l’oreille. Des promesses qui devraient la choquer, mais lui donnent plutôt l’impression qu’elle étai comme endormie depuis des années, et que cet homme pourrait être celui qui la réveillera… »

Mon avis

Tina vient de perdre son boulot. Elle a à sa charge ses deux nièces et elle croule sous les dettes. Comment va-t-elle faire pour s’en sortir ? Pour continuer à les nourrir, à payer leurs écoles ? Tina se confie à l’un de ses clients, Ryan Back. Celui-ci lui propose alors un contrat. Il lui donnera de l’argent en échange d’une aventure sexuelle avec lui. Alors qu’au début Tina est offusquée par cette proposition, elle décide de se laisser prendre au jeu.

J’ai passé un bon moment de lecture avec cet opus qui peut se lire indépendamment des autres tomes. Attention, ce livre est réservé à un public averti puisqu’il comporte de nombreuses scènes érotiques. Dès le début de l’histoire, on sait comment elle va se terminer, il n’y a rien de surprenant dans l’intrigue. En effet le héros qui propose un contrat à une femme, qui est fan de BDSM et se fait appeler Maître, c’est du déjà vu. Néanmoins, le BDSM, la sensualité, les sentiments sont biens décrits par l’auteur

S’agissant des personnages, Tina est une jeune femme un peu perdue. Elle vient de perdre son emploi, elle croule sous d’énormes dettes. Ryan la prend sous son aile et cela va beaucoup l’aider. Que ce soit pour rembourser ses dettes, mais aussi pour s’épanouir et s’affirmer. Quant à Ryan, il est séduisant, riche, un peu manipulateur, mais respectera toujours Tina.

Pour conclure, même si cette histoire n’a rien d’original, j’ai passé un bon moment de lecture avec cet opus.

Je remercie grandement les éditions Harlequin (collection Sexy) pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

Up in the air (Saison 1 – In flight), de R.K. Lilley

358 pages

Éditeur :Hugo Roman

Date de parution : le 1er septembre 2016

Prix : 17€

Quatrième de couverture

« Lorsque Bianca, la jolie hôtesse de l’air de vingt-trois ans, croise le regard du milliardaire James Cavendish, elle perd son sang-froid. l’imperturbable Bianca ne parvient pas à détourner son regarde des yeux bleu turquoise dominateurs de son passager. Elle est magnétiquement attirée par lui comme jamais jusque-là. James le sent et va lui faire accepter qu’elle vienne le retrouver chez lui après leur atterrissage. Le désir de Bianca pour cet homme est si fort qu’elle va accepter de se laisser dominer et découvrir une part secrète d’elle-même. Mais quel traumatisme la conduit à dépasser ses limites ? Et Stephan, l’ami homosexuel de Bianca, saura-t-il la protéger ? »

Mon avis

Bianca est hôtesse de l’air. Lorsque, lors d’un vol, son regard croise celui de James Cavendish, elle se sent tout de suite attirée par lui. James va être directe avec elle et sur ce qu’il attend d’elle et de leur relation…

Je trouve que cet opus n’a rien d’original, mis à part le métier d’hôtesse de l’air de Bianca. Il s’agit de la rencontre d’un homme dominant et d’une jeune femme vierge qui va découvrir le sexe et repousser ses limites. L’homme ne cherche pas de relation sérieuse et enchaîne les histoires sans lendemain. Les personnages sont blessés, ont un lourd passé. Bianca est soutenue par son meilleur ami super sympa et homosexuel (cliché…). Alors certes, pour les lectrices qui aiment la lecture érotique et un peu de BDSM, la sauce prend, mais c’est du déjà vu.

Concernant les personnages, mon préféré est Stephan. C’est le meilleur ami de Bianca, sa seule famille. Même s’il n’est pas le personnage principal de cet opus, il a un rôle important pour Bianca. S’agissant de Bianca, sa relation avec James démarre très vite. Même si elle accepte d’être dominée, elle lui montre néanmoins qu’il a du caractère et que ses jeux de domination resteront dans la chambre à coucher. S’agissant de James, comme beaucoup de personnages masculins de New Romance, il est séduisant, dominant et mystérieux. Je dois avouer que je ne me suis pas spécialement attachée à ce couple.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec cet opus, mais je m’attendais à plus d’originalité. J’en attends plus du deuxième tome !

Je remercie grandement Déborah, Marion et les éditions Hugo Roman pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

Addicted to sin (saison 1), de Monica James

355 pages

Éditeur : Hugo Roman

Date de parution : le 6 octobre 2016

Prix : 17€

Quatrième de couverture

« Dix Mathews savait quand il avait vu entrer Juliet dans son cabinet qu’elle allait lui créer des ennuis. Mais elle était belle, très libérée et une tentatrice redoutable. Et puis Dixon avait rencontré Madison. Pour une fois, il était intéressé par autre chose que le sexe avec elle.

Lui qui avait juré après une débâcle sentimentale que les femmes ne seraient plus que des rendez-vous d’un soir et qu’il s’épanouirait dans son métier de psychiatre spécialisé dans les addictions ne sait plus où donner de la tête.

Un homme qui nous raconte son attraction pour deux femmes très différentes.

Dixon choisira-t-il l’Ange ou le Démon ? »

Mon avis

Dixon est psychiatre en addiction. Mais il faut savoir que sa propre addiction est le sexe, depuis que sa fiancée l’a larguée. Il couche avec beaucoup de femmes, même ses patientes. Il est d’ailleurs attiré par l’une de ses patientes, Juliet, qui est également addicte au sexe. Mais il est aussi attiré par Madison qui semble plus innocente et sage. Elle lui fait ressentir des sentiments différents. Qui va-t-il choisir ?

J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome. Pendant une grande partie de l’histoire, je me disais que ce livre n’avait rien de bien original. En effet, le sexe est omniprésent, Dixon a une relation stable avec Juliet mais en mode plan cul stable. Jusque là, rien de bien spécial. Mais j’ai adoré le dernier tiers du livre. Je n’avais pas vu venir cette fin et j’ai adoré que l’auteure soit aussi machiavélique. De plus, j’ai bien aimé la plume de l’auteure, l’univers et les personnages qu’elle a créé. Un petit mot aussi sur la couverture que je trouve très jolie et attirante.

Les personnages sont attachants, naïfs, détestables… Je les aime pour tout ça, car on prend plaisir à les détester ou à les aimer. Madison a un passé douloureux qui explique son comportement de fille sage. Je l’ai trouvé d’ailleurs un peu naïve. Son passé a une grande importance dans sa vie. Juliet est une jeune femme que je qualifierai de malade mentale. Certes, elle est addict au sexe, mais je trouve qu’elle a surtout un gros problème psychologique que je vous laisse découvrir. C’est un personnage qu’on déteste, mais qui joue très bien son rôle. Quant à Dixon, c’est un personnage brisé à cause de son passé. Il a réussi à s’en sortir en plongeant dans le sexe, il ne pense qu’à ça.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec cet opus. Ce fut une lecture intrigante et captivante que je n’ai pas pu lâcher. Je vous conseille d’avoir le deuxième tome sous la main…

Je remercie grandement Déborah et les éditions Hugo Roman pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

Voluptés (tome 2 – Effrontée), de Shayla Black

504 pages

Éditeur : J’ai Lu

Date de parution : le 24 août 2016

Prix : 7€40

Quatrième de couverture

« Pour acquérir l’expérience qui lui manque cruellement et pour être initiée en matière de sensualité, Kimber fait appel à Luc et Deke, deux hommes particulièrement expérimentés. Mais avant toute chose, elle doit s’engager à ne pas laisser naître entre eux de sentiments amoureux. Si l’un est doux et attentionné, l’autre se révèle impulsif et fougueux ; pourtant, c’est entre leurs bras que la jeune femme va goûter à des délices insoupçonnés… »

Mon avis

Je n’ai pas lu le premier tome de cette saga, mais cela ne m’a pas dérangée lors de ma lecture. Alors que je lis souvent des romans New Adult ou des romances avec quelques scènes érotiques, cela ne me dérange pas car il y a une vraie histoire à côté. Dans cet opus, je ne peux pas dire que ça me dérange, mais ce n’est malheureusement qu’un livre érotique, avec une petite histoire qui pour moi sert juste d’excuse pour interrompre les scènes érotiques pendant quelques pages. Ce livre met en scène un trio, Kimber, Luc et Deke. Kimber fait appel à eux pour s’initier en matière de sensualité. Ils s’occuperont donc, tous les deux en même temps, de l’éduquer et de lui apprendre le sexe. Au début, la découverte de ce trio, les voir se découvrir, c’est agréable, mais lire leurs ébats pendant cinq cent pages, je vous avoue que c’est vite lassant.

Bien sûr, les Luc et Deke lui demande de ne pas s’engager dans une vraie relation avec eux, pas de sentiments. Luc est celui que j’ai le plus apprécié. Il est doux, attentionné et cache quelque chose. Quant à Deke, dès le début j’ai eu du mal avec lui. Il est brutal, parfois violent, juste car il a des sentiments pour Kimber…  Mais il refuse d’ouvrir les yeux et de lui avouer ses sentiments. Au final, rien de surprenant dans le dénouement de cette histoire puisque Kimber choisira l’un d’entre eux, mais lequel ?

Pour conclure, j’avais envie de tenter de lire ce livre, mais franchement je ne vois pas beaucoup d’intérêt à cette histoire. Les scènes érotiques sont plus qu’omniprésentes et ça devient lassant.

 Je remercie grandement les éditions J’ai Lu pour elle pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

2 sur 5