Archives de Catégorie: Erotique

ABC Love, de Layla Namani

415 pages

Éditeur : Black Ink Editions

Date de parution : 24 avril 2017

Prix : 17€

Quatrième de couverture

« Croyez-vous aux rencontres hasardeuses ? Hanna, jeune romancière débridée, menait une vie rythmée par des ébats sans lendemain et surtout sans attache. Un modus operandi qui lui convenait parfaitement, jusqu’à ce qu’un homme redistribue les cartes dans le sens inverse… Son tempérament de feu mis à rude épreuve, elle découvrira que certaines épines du désir sont venimeuses et que le passé est inextricablement mêlé au présent… Que cache cet homme qui semble connaître les faiblesses de la jeune femme ?

Une séduction intense, des échanges palpitants, une sensibilité constante et une intrigue toujours plus oppressante. Une comédie romantique et dramatique dont le final époustouflant vous marquera d’un trait indélébile… »

Mon avis express

Ce livre m’a été prêté par ma belle-sœur qui l’a beaucoup aimé (merci beaucoup 😉 ) Quelle pépite contient-il ? Personnellement, j’ai eu du mal avec le personnage de Charley. Je l’ai senti trop « psychopathe », je me demandais ce qu’il cachait et ce qu’il réservait à Hanna pour se comporter comme ça avec elle. Il a décidé d’habiter juste à côté de chez elle, il sort avec l’une de ses collègues, mais drague Hanna. Il est jaloux lorsque Hanna rencontre des hommes, mais lui a le droit d’être en couple. Bref, je ne raconterai pas tout, mais il est bizarre. Et malheureusement, une fois que je ne sens pas le personnage masculin (ça m’est déjà arrivé dans d’autres livres), je n’arrive pas à  apprécier l’histoire comme il le faudrait.

Néanmoins, j’ai passé un bon moment de lecture ! Les idées de l’auteure sont bonnes et vous verrez que le dénouement final vaut le coup. Mais malheureusement, Charley est un personnage qui m’a bloquée. Je vous conseille de le découvrir ce roman afin de vous faire votre propre avis car il y a de très bon avis sur Booknode.

Publicités

Pretty and dangerous – Claudine -, de Barbara Palmer

374 pages

Éditeur : J’ai Lu

Date de parution : 7 février 2018

Prix : 7€40

Quatrième de couverture

« Etudiante à Yale, Maria Lantos, vingt-six ans, est spécialisée dans la littérature érotique du XVIIIème siècle. Chaque soir, toutefois, elle devient Claudine, une femme voluptueuse, fatale, qui offre sa compagnie à des hommes extrêmement puissants, parmi les plus riches du monde. Auprès de ses clients, Claudine gravite dans des sphères ultra privées, côtoie la haute société. Ses trois mots d’ordre : anonymat, satisfaction, discrétion. Mais le meurtre d’une inconnue, dont les papiers d’identité indiquent une certaine Maria Lantos, pourrait bien faire voler en éclats la frontière entre ces deux univers. »

Mon avis

Maria Lantos est une call-girl de « luxe » qui se fait appeler Claudine lorsqu’elle travaille. C’est une étudiante spécialisée en littérature érotique du XVIIIème siècle qui sait qu’elle est très belle et douée au lit. Ses clients étant des hommes très puissants et riches, elle a de très bons revenus (par exemple, elle peut gagner 40.000 euros la nuit). Grâce à ce métier, elle peut continuer ses études mais également avoir à ses côtés Lillian, sa styliste, masseuse et maquilleuse, ainsi que Andreï, son chauffeur et garde du corps. Elle tient à rester dans l’anonymat en se faisant appeler Claudine lorsqu’elle exerce son métier de call-girl. Ainsi, la journée, Maria est juste une belle étudiante. Mais cette frontière risque de s’écrouler lorsque le cadavre d’une inconnue est découvert avec les papiers d’identité d’une certaine Maria Lantos… A partir de ce moment là, Maria devra tout faire pour échapper au psychopathe qui la traque.

Maria est un personnage que j’ai apprécié. Elle a eu un passé très douloureux et difficile. C’est une roumaine qui a été abandonnée dans l’un des terribles orphelinats de Roumanie. Heureusement, elle a ensuite été adoptée par une Américaine. Mais les relations avec sa mère adoptive ne sont pas au beau fixe… J’ai bien aimé découvrir le passé de Maria, sa relation avec sa mère, ce contexte assez original dans une romance érotique. Ça apporte un peu de nouveauté à ce genre de roman.

Lorsque le cadavre d’une jeune femme est découvert avec les papiers d’identité de Maria, elle essaye de ne pas stresser, mais le stress va monter petit à petit lors d’autres événements. J’ai également bien aimé ce côté thriller qui n’est pas courant dans une romance érotique ! Une enquête qui, d’ailleurs, ne se résoudra pas aussi vite qu’on le pense ! Peut-être que j’étais trop plongée dans l’histoire pour ne pas découvrir l’identité du psychopathe ou peut-être que l’auteure a bien ficelé la chose, mais je n’ai rien vu arriver jusqu’au dénouement final.

Contrairement à pas mal de romances érotiques, l’auteur n’a pas choisi d’axer une partie de son histoire sur une romance entre Maria et un homme. Pourtant, elle a le choix entre deux hommes dont l’un d’entre eux est amoureux d’elle depuis longtemps. Mais Maria estime qu’elle n’a pas de place dans sa vie pour une relation amoureuse. Je peux le comprendre, mais, du coup, lorsque l’auteur introduit un peu de romance, celle-ci est trop rapide et bâclée.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman qui apporte un peu de nouveauté par rapport aux autres romances érotiques, même si le côté romance ne m’a pas convaincue.

 Je remercie les éditions J’ai Lu pour cette jolie découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

Calendar Girl – Novembre, de Audrey Carlan

153 pages

Éditeur : Hugo Roman

Date de parution : le 2 novembre 2017

Prix : 9€95

Chronique du 1er tome

Chronique du 2ème tome

Chronique du 4ème tome

Chronique du 5ème tome

Chronique du 6ème tome

Chronique du 7ème tome

Chronique du 8ème tome

Chronique du 9ème tome

Chronique du 10ème tome

Quatrième de couverture

« Thanksgiving arrive avec son lot de nouvelles.

Wes a survécu à l’enfer et Mia et lui se sont retrouvés, plus amoureux que jamais.

Son nouveau travail à Century Production envoie Mia à New York pour interviewer des stars, ce qui n’est pas compliqué puisqu’elle s’est fait, ces derniers mois, un nombre incroyable d’amis célèbres.

Elle contacte Mason Murphy, le joueur de base-ball, et Anton Santiago, le chanteur de hip-hop.

Et enfin, Mia passe un dîner de Thanksgiving en famille, avec tous ceux qu’elle aime, même s’il y a toujours une place vide autour de la table… celle de son père. »

Mon avis

Mia se rend à New-York avec Wes afin d’interviewer pour son travail Mason et Anton, des stars qu’elle a rencontré lors de ses missions. Mia va également retrouver sa famille afin de fêter Thanksgiving.

Il s’agit ici de l’avant-dernier mois des aventures de Mia. Même si dans l’ensemble cette saga ne m’a pas transportée, j’ai toujours voulu lire la suite afin de connaître le dénouement final de l’histoire de Mia. Il ne se passe rien de spécial dans cet opus. Mia est heureuse, elle est avec l’homme qu’elle aime, elle a un travail qu’elle aime beaucoup et elle va retrouver sa famille pour Thanksgiving : que demander de plus ?

J’ai hâte de connaître le dénouement final de cette saga avec le mois de décembre. L’auteure va-t-elle continuer à rendre Mia heureuse ? La suite et fin de cette saga dès jeudi en librairie !

Je remercie grandement Magali, Olivia et les éditions Hugo Roman pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

Les insurgés (saison 2 – Addiction), de Elle Kennedy

317 pages

Éditeur : Editions Hugo Roman

Date de parution : le 05 octobre 2017

Prix : 17 €

Chronique du 1er tome

Quatrième de couverture

« Vivre une histoire d’amour dans un monde dans lequel on est menacé chaque jour est un véritable challenge.

Lennox et Jamie se connaissent depuis l’enfance. Ils ont toujours été là l’un pour l’autre, se soutenant dans les épreuves et essayant tant bien que mal de se construire une vie. Jamie sait que Lennox est un mec bien et attirant, mais elle ne veut pas qu’une histoire entre eux gâche la plus belle relation amicale qu’elle ait jamais connue. Pourtant, il suffit d’une seule nuit dans les bras de Lennox pour qu’elle se rende à l’évidence. Il est l’homme de sa vie. Maintenant qu’elle a goûté au vrai plaisir, elle est certaine qu’elle ne pourra plus jamais s’en passer. »

Mon avis

Dans ce deuxième tome, nous suivons principalement Jamie et Lennox. Ils sont meilleurs amis depuis leur enfance et ont toujours vécu ensemble. Ils se sont tous les deux réfugiés dans le groupe de Connor lorsque les Exécuteurs ont détruits leur maison. Dans cet opus, ils vont porter de l’aide à Reese, une puissante chef d’un groupe d’Insurgés, afin qu’ils apprennent aux personnes de son camps à se défendre. Jamie et Lennox sont attirés l’un par l’autre mais aucun d’entre eux n’a franchi cette limite de l’amitié, jusqu’au jour où…

J’étais déçue de la lecture du premier tome de cette saga parce que le côté post-apocalyptique n’était pas assez présent. Ici, j’ai trouvé qu’il était encore moins présent que dans le premier tome. L’histoire est surtout axée sur la relation de Jamie et Lennox. Même si cela ne me dérange pas, je trouve dommage que le côté dystopique soit à ce point non exploité. Attention, les scènes érotiques sont présentes.

Je trouve également dommage que l’intrigue ait aussi peu d’importance dans cet opus : Reese cache quelque chose. Qu’est-ce qu’elle cache pour vouloir à ce point de l’aide extérieure pour apprendre à ses hommes à se défendre, alors que c’est normalement un camp très sécurisé ?

Concernant les personnages, l’attirance entre Jamie et Lennox est flagrante. Ils font pourtant tout pour ignorer cette attirance afin de préserver leur amitié qui est très importante dans le monde dans lequel ils vivent. Leur relation évolue rapidement et elle se sera pas si simple à gérer.

Pour conclure, oui j’ai passé un bon moment de lecture avec cet opus, mais il me manque vraiment le côté dystopique !

Je remercie grandement Magali, Olivia et les éditions Hugo Roman pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex3 sur 5

Royal Saga (tome 7 – Complète-moi), de Geneva Lee

282 pages

Éditeur : Editions Hugo Roman

Date de parution : le 17 août 2017

Prix : 15 €

Chronique du 1er tome

Chronique du 2ème tome

Chronique du 3ème tome

Chronique du 4ème tome

Chronique du 5ème tome

Chronique du 6ème tome

Quatrième de couverture

« Alexander et Clara sont en voyage officiel aux Etats-Unis, mais Alexander a demandé à son ami Brexton de continuer l’enquête sur la mort du roi, son père. Il apprend outre-Atlantique qu’il a un frère dont tous ignoraient l’existence. Serait-ce lui le rouage qui manquait pour comprendre le complot ourdi contre la Couronne ?

A la demande d’Alexander, Smith surveille Georgia chargée d’enquêter sur une autre piste. Elle lui révèle qu’un membre du Parlement serait l’auteur du complot, un homme qui n’aurait pas hésité à tuer Hammond après s’être servi de lui. Mais elle laisse à Smith le choix de la vengeance ou de la justice.

Les deux hommes vont-ils résoudre l’énigme qui gangrène leur vie, comment vont-ils agir pour s’assurer enfin de la sécurité de leurs amours et se consacrer à leur bonheur ?

Edward, parti en éclaireur en Ecosse avec David pour préparer Noël, comprend qu’il peut perdre l’amour de sa vie s’il ne se prend pas en main pour organiser enfin leur mariage. Il fait part de sa décision à ses deux amies, Clara et Belle, mais leur fait jurer de garder le secret. Quant aux deux héroïnes, après bien des hésitations et des disputes avec leur conjoint, elles semblent, comme David, obnubilées par l’envie d’avoir un enfant.

Ces six-là vont-ils enfin s’aimer et aimer librement celui qu’ils se sont choisi ? »

Mon avis

Cet opus est le dernier tome de cette saga. Nous retrouvons alors les trois couples de cette saga et tout d’abord Alexander et Clara, le premier couple que nous avons rencontré dans le premier tome. Alexander n’est pas bien et est encore très protecteur avec Clara car le meurtrier de son père n’a pas encore été arrêté. Leur couple ne nagera pas en plein bonheur… Nous retrouvons ensuite Belle et Smith qui ont aussi des difficultés dans leur couple. Enfin, nous retrouvons Edward et David qui sont en train de préparer leur mariage. Dans cet opus, Belle et Clara se retrouvent également pour aider Edward à préparer son mariage.

J’ai passé un bon moment de lecture avec cet opus. L’auteure donne l’occasion aux fans de cette saga de dire au revoir aux personnages en les regroupant tous dans le même tome.

Concernant les personnages, j’ai bien évidemment aimé les retrouver. Ils font face à quelques difficultés dans leurs couples, mais se débrouilleront pour les surmonter. Clara est une femme épanouie qui adore son rôle de jeune maman. Belle est également épanouie, ainsi que son entreprise. Malheureusement, elle a peur de tomber enceinte et de perdre de nouveau son bébé. Elle devra surmonter cette peur et se confier à Smith. Edward, le frère d’Alexander, avance dans sa relation avec David en organisant ce mariage. En effet, vis-à-vis de la couronne, il a du mal à faire accepter son homosexualité. Quoi de plus beau que de se marier avec l’homme qu’il aime ?

Pour conclure, je suis contente d’avoir retrouvée l’ensemble de ces personnages dans ce dernier tome qui clôture bien cette saga !

Je remercie grandement Stéphanie, Magali et les éditions Hugo Roman pour cette agréable lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

Les trois talents (saison 1 – Le conteur d’histoires), de Emma Cavalier

398 pages

Éditeur : Editions Hugo Roman

Date de parution : le 12 octobre 2017

Prix : 17 €

Quatrième de couverture

« Quand la rivalité attise le désir…

Brillante et ambitieuse étudiante en journalisme, Elisabeth est stagiaire pour le quotidien Azur Matin qui offre chaque année une bourse à un aspirant journaliste pour terminer ses études aux Etats-Unis.

Face à elle, un redoutable rival, Alexander Welles, un jeune homme d’origine anglaise bien décidé à tout mettre en oeuvre pour obtenir la bourse. Et Elisabeth lui offre une occasion en or lorsqu’il la surprend à surfer sur un site de rencontres très hot, depuis son ordinateur de bureau.

Alexander confronte la jeune femme à un sulfureux chantage : soit elle accepte de passer une nuit avec lui, soit il révèle son secret. Contrainte d’accepter, Elisabeth devra affronter ses désirs les plus inavouables et repousser ses propres limites, au risque de voir sa répulsion envers son concurrent se muer en un sentiment beaucoup plus trouble et intense. peut-être même devra-t*elle choisir entre la réussite et l’amour… »

Mon avis

Elisabeth, Beth, vient de commencer un stage de journalisme au sein d’Azur Matin. En plus de réussir son stage, l’enjeu est important car elle aimerait tenter de gagner une bourse qui lui offrirait la possibilité de partir aux Etats-Unis pour un an ! De quoi faire décoller sa carrière de journaliste débutante. Mais bien évidemment, une seule personne sera sélectionnée pour obtenir cette bourse et Alexander Welles, Lex, un journaliste d’Azur matin, compte bien l’obtenir. Le courant entre eux ne passe pas du tout et la concurrence est rude. Jusqu’au jour où Alexander surprend Elisabeth en train de regarder un site érotique. Il lui fait alors du chantage : soit elle passe une nuit avec lui, soit il révèle son secret. Malheureusement, Elisabeth n’a pas le choix si elle veut sauver sa carrière et devra donc passer la nuit avec Alexander…

Je ne m’attendais pas à recevoir ce premier tome, la quatrième de couverture ne m’ayant pas beaucoup attirée, j’avais peur de lire du déjà vu : du BDSM sans histoire intéressante à côté. Les Editions Hugo Roman, que je remercie, m’ont fait la surprise de me l’envoyer, j’ai donc décidé de me plonger dedans rapidement. Contre toute attente, je ressors ravie de ma lecture que j’ai lu en quelques heures. Oui le côté érotique est omniprésent, mais je trouve que, pour du BDSM, il est bien décrit, pas choquant, pas cru. Mais surtout, j’ai beaucoup aimé l’évolution de la relation entre Elisabeth et Alexander. L’auteure a su faire évoluer le côté intime de la relation de ces deux personnages tout en continuant de les laisser se faire concurrence au boulot.

Concernant les personnages, Elisabeth est une jeune femme intelligente et ambitieuse. Elle rend du très bon travail et fera tout pour obtenir cette fameuse bourse. Elle sait que son seul concurrent est cet arrogant Alexander. Du côté de sa vie personnelle, Elisabeth vient de découvrir un site érotique sur lequel elle s’est inscrite. Elle a fait la connaissance de London Angel qui fera des petits jeux érotiques et virtuels avec elle. Elle se sent bien avec lui et sent que le courant passe bien entre eux. Mais tout bascule lorsqu’Alexander fait du chantage à Beth. Sa seule motivation pour passer la nuit avec lui : ne pas briser sa carrière et imaginer qu’elle passe la nuit avec London Angel.

S’agissant de Lex, au début j’ai eu du mal avec ce personnage. Il est vraiment désagréable avec Beth au boulot. Le chantage qu’il lui fait est  d’ailleurs impardonnable. Mais lorsqu’arrive cette fameuse nuit avec Beth, il est agréable et à l’écoute de Beth. Lorsqu’ils se revoient, il se comporte également bien avec Beth, il est à ses petits soins et la respecte (je mets de côté leurs jeux érotiques qui ne concernent qu’eux). J’ai donc bien aimé voir leur relation évoluer.

Néanmoins, dans les derniers chapitres de cet opus, Beth est allée trop loin pour Lex alors qu’ils se faisaient confiance, qu’ils allaient peut être devenir un couple… Je suis impatiente de lire le deuxième tome pour connaître la suite de leur histoire.

Je remercie grandement Olivia, Magali et les éditions Hugo Roman pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

Calendar Girl – Octobre, de Audrey Carlan

153 pages

Éditeur : Hugo Roman

Date de parution : le 5 octobre 2017

Prix : 9€95

Chronique du 1er tome

Chronique du 2ème tome

Chronique du 4ème tome

Chronique du 5ème tome

Chronique du 6ème tome

Chronique du 7ème tome

Chronique du 8ème tome

Chronique du 9ème tome

Quatrième de couverture (attention aux spoilers sur les précédents tomes)

« Mia est de retour à Malibu, la ville où elle a choisi de vivre. Sa dette est payée et son ex n’est plus une menace. Finie la vie d’escort. Son nouveau job ? Bosser à la télévision pour le Docteur Hoffman, célèbre médecin qui anime une émission. Il voudrait confier une rubrique à Mia : Vivre en beauté. Dans cette ville où tout est faux, où la plupart des filles sont des poupées Barbie siliconées, Mia va devoir trouver de belles personnes, des gens simples mais qui, par de modestes actions, rendent le monde autour d’eux plus agréable. En réalité, elle trouvera bien plus, pour elle et pour l’homme qu’elle aime. »

Mon avis (attention aux spoilers sur les précédents tomes)

Dans le précédent tome, Mia a payé sa dette et n’est donc plus escort. Elle est enfin libre d’exercer le métier qu’elle souhaite. Elle peut également vivre pleinement son histoire avec Wes, même si c’est un peu compliqué à cause de ses nombreux cauchemars. Mia réussira-t-elle à se lancer dans une nouvelle carrière ? Mia et Wes vont-ils réussir à surmonter le traumatisme de Wes ?

Après le mois de septembre qui était riche en émotion, je m’attendais à ce que le mois d’octobre soit un peu moins bien. Je n’ai pas vu de réel intérêt à cet opus et j’espère que les deux prochains mois seront meilleurs.

Concernant les personnages, Wes est bien évidemment traumatisé par ce qu’il a vécu au mois de septembre. Mia va devoir le soutenir et accepter qu’il soit aussi proche de son ex qui a également subit de graves traumatismes le mois dernier. Le sexe est omniprésent dans cet opus, c’est une façon pour Wes de faire face à ce traumatisme, mais à quel prix ?

Pour conclure, une déception pour cet opus. J’ai hâte de voir comment cette saga va se terminer et j’espère que les deux prochains tomes seront aussi bons que celui du mois de septembre.

Je remercie grandement Magali, Olivia et les éditions Hugo Roman pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

 

Les insurgés (saison 1 – Conquête), de Elle Kennedy

335 pages

Éditeur : Editions Hugo Roman

Date de parution : le 14 septembre 2017

Prix : 17 €

Quatrième de couverture

« Le Conseil Mondial a pris le pouvoir et instauré la loi martiale.

Dans un monde soumis au chaos, Hudson Lane s’est enfuie de la cité dirigée par son frère, le chef des Exécutants, pour rejoindre les Insurgés. Dans sa fuite effrénée, elle croise le chemin de Connor Mackenzie qui a pris la tête des Insurgés. Elle ne peut lui révéler sa véritable identité. Entre ces deux-là naît une attirance immédiate, mais Connor n’est pas du tout prêt à accueillir une inconnue dans son groupe et Hudson va devoir lutter pour se faire accepter.

Or, son terrible secret va finir par être découvert, sa situation au sein des Insurgés est devenue plus que précaire. Connor va-t-il accepter qu’elle reste parmi eux ? »

Mon avis

Hudson s’est enfuie de la cité dirigée par son frère, Dominik, le chef des Exécutants. Sur sa route, elle croise un groupe d’Insurgés dirigé par Connor. Elle demande à Connor d’intégrer son groupe, chose qu’il fini par accepter difficilement. Hudson va alors devoir prouver au groupe qu’elle est digne de confiance, mais ne peut pas leur dévoiler sa véritable identité et son véritable passé. De plus, Hudson et Connor étant attirés l’un par l’autre, comment réagirait-il s’il découvrait son identité ?

J’ai découvert l’auteure avec sa saga Off-Campus, j’avais donc hâte de me plonger dans sa nouvelle série. Cette parution était très attendue : un mélange de dystopie et de romance ! Je ressors un peu déçue de ma lecture car j’aurai aimé que le côté post-apocalyptique soit plus présent. Le côté érotique prend trop d’ampleur à mon goût. Néanmoins, j’ai passé passé un bon moment de lecture !

Concernant l’univers, le monde dépend du Conseil Mondial qui a sous ses ordres des Exécuteurs afin de faire régner l’ordre. Mais le peuple s’est rebellé contre cet état et ont créé plusieurs groupes : les Insurgés.

Concernant les personnages, Hudson est la sœur de Dominik, le chef des Exécutants. Autant vous dire que si les Insurgés découvrent sa véritable identité, ça risque d’être compliqué pour elle. Quant à Connor, il a une raison d’en vouloir à Dominik et ne cherche qu’une chose : le tuer. Malgré un début difficile entre Connor et Hudson, ils sont attirés l’un par l’autre et ne s’en cacheront pas. J’ai un ressenti un peu bizarre par rapport à ces scènes érotiques puisque Connor et Hudson n’hésitent pas à faire ça en public ou à plusieurs par exemple. Attention, le sexe est omniprésent dans cet opus. Ce livre n’est donc pas à mettre en toutes les mains.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce premier tome, malgré une déception sur le côté érotique qui est trop mis en avant au détriment du côté dystopique. Néanmoins, j’ai hâte de voir ce que le deuxième tome nous réserve ! 🙂

Je remercie grandement Déborah, Olivia et les éditions Hugo Roman pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

Royal Saga (tome 6 – Capture-moi), de Geneva Lee

330 pages

Éditeur : Editions Hugo Roman

Date de parution : le 08 juin 2017

Prix : 17 €

Chronique du 1er tome

Chronique du 2ème tome

Chronique du 3ème tome

Chronique du 4ème tome

Chronique du 5ème tome

Quatrième de couverture

« Pour sauver la vie de Belle, Smith se bat contre un tueur à gages envoyé par Hammond et, blessé, tombe dans le coma. Belle n’a que peu de solutions et décide de le faire soigner en cachette dans le seul endroit qui lui semble hors de portée d’Hammond : Stuart Hall, sa propriété familiale, même si les rapports de Belle avec sa mère sont toujours aussi tendus.

Éloigné de Londres, sans nouvelles de Georgia laissée pour morte, Smith se reconstruit, tout en préparant en secret sa vengeance pour que cessent enfin les dangers qui les menacent.

« Belle est le seul éclat de pureté dans ma vie, et je ne la souillerai pas. »

Belle ne comprend pas l’obsession de sécurité de Smith, elle souhaite retrouver l’amitié de Clara et d’Edward, la gaieté de Lola qui développe Bless, la compréhension de Tante Jane, sa confidente… le seul personnage qu’ils rencontrent est un député anti-royaliste, fan de chasse, mais Belle a un mauvais a priori sur lui.

Leur couple va-t-il résister à la solitude ? Comment pourront-ils enfin vivre en pensant à l’avenir sans que la vie leur apporte une déception chaque fois qu’un moment heureux se profile ? Smith et Belle seront-ils assez forts pour surmonter les drames qui jalonnent leur lune de miel ?

L’auteure nous entraîne dans un tome éblouissant où elle dénoue une intrigue diabolique, où les héros apprennent une nouvelle partition et où sexe rime avec amour, avant le tome final, Complète-moi. »

Mon avis

La fin du précédent tome m’avait donné très envie de lire le sixième tome. L’histoire reprend donc tout de suite après les événements du précédent tome. Pour sauver Belle, Smith s’est battu contre un tueur à gages envoyé par Hammond, mais il est gravement blessé. Belle doit donc tout faire pour le faire soigner. Après avoir été soigné, Smith et Belle vont rester cloîtrés chez la mère de Belle, loin d’Hammond. Mais les démons de Belle vont resurgir…

Dans cet opus, l’action est omniprésente ! Pas de temps mort pour Belle et Smith. J’ai passé un très bon moment de lecture avec cet opus où l’intrigue est bien menée et ficelée. Les scènes érotiques sont présentes, mais moins que dans les précédents tomes, l’action prenant une place importante.

Concernant les personnages, Smith doit se remettre de ses blessures et protéger Belle. Il retrouve donc refuge chez la mère de Belle, mais l’entente n’est pas au rendez-vous entre les deux femmes et Belle devra faire face à certains démons. De plus, Belle n’ayant pas le droit d’être en contact avec l’extérieur, la solitude commence à peser sur elle et sur son couple.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec cet opus !

Je remercie grandement Déborah, Stéphanie et les éditions Hugo Roman pour cette agréable lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

5 sur 5

Calendar Girl – Juillet, de Audrey Carlan

147 pages

Éditeur : Hugo Roman

Date de parution : le 6 juillet 2017

Prix : 9€95

Chronique du 1er tome

Chronique du 2ème tome

Chronique du 4ème tome

Chronique du 5ème tome

Chronique du 6ème tome

Quatrième de couverture

« Direction Miami, où Mia est engagée pour jouer dans le clip d’un artiste de hip-hop ultrapopulaire. Anton Santiago a la beauté du diable, un corps de rêve, danse comme un dieu et met toutes les femmes dans son lit. Même si elle a été choisie pour jouer les séductrices, Mia va aussi pouvoir se remettre doucement des événements du mois précédent et créer avec Anton une belle complicité amicale. mais une surprise de taille va venir agrémenter son séjour à Miami et orienter son destin… »

Mon avis

Dans cet opus, Mia se rend à Miami pour jouer le rôle d’une danseuse dans le futur clip vidéo du roi du hip hop Anton Santiago. Après ce qui est arrivé à Mia au mois de juin, je me demandais si elle allait toujours sauter sur tout ce qui bouge ou si elle allait se calmer. En voyant Anton, son désir sexuel reprend vite le dessus pour ce beau gosse, mais Mia fera des blocages. Seul Wes pourrait la sauver du traumatisme de l’événement subit le mois dernier.

J’ai passé un bon moment de lecture avec cet opus. Même si Mia n’hésite pas à profiter du corps d’Anton, elle est ici plus fragile suite à l’événement subit dans le précédent tome. C’est intéressant de la voir ainsi. Elle devra également faire face à ses sentiments envers Wes. Elle décide alors d’avoir une relation exclusive avec lui. Pendant les prochains mois, arrêtera-t-elle de coucher avec ses clients pour respecter sa parole et ses sentiments ?

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec cet opus. J’espère que Mia va respecter ses engagements et que les prochains tomes seront encore plus intéressants.

Je remercie grandement Déborah, Stéphanie et les éditions Hugo Roman pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5