Archives de Catégorie: Contemporaine

A ta merci, de Gail McHugh

406 pages

Éditeur : Editions J’ai Lu

Date de parution : le 11 mai 2016

Prix : 14€90

Quatrième de couverture

« Après la perte de sa mère, Emily prend un nouveau départ avec Dillon, son petit ami, qu’elle rejoint à New York. Celui-ci a toujours été parfait. Il est doux, attentionné et généreux à son égard, si bien que la rencontre du mystérieux Gavin Blake ne parvient pas à ébranler ses certitudes, malgré l’attraction indéniable qu’il exerce sur elle.

Réputé pour être un dragueur sans nom et un fêtard, Gavin semble pourtant devenir une tout autre personne au contact de la jeune femme. le masque de Dillon, en revanche, paraît se fissurer au fil des jours. le vernis d’une capitale mondaine dissimule parfois bien des secrets. Et pour être certaine de faire les bons choix, Emily devra s’y confronter avant qu’il ne soit trop tard… »

Mon avis

J’avais hâte de me plonger dans cette lecture. J’en ressors assez ravie, sauf concernant Emily, un personnage que je ne comprends pas et que j’avais envie de secouer. Malgré cela, j’ai trouvé que ce tome était rythmé et addictif.

Concernant les personnages, Emily m’a saoulée, vraiment. Elle n’arrête pas d’aller vers Dillon, mais d’être attirée par Gavin. Malgré le tas de mensonges que lui sort Dillon, elle le croit et ferme les yeux… Alors qu’à la moindre suspicion vis-à-vis de Gavin, elle ne veut plus jamais le revoir et le quitte. Je ne comprends pas cette femme. Ça se voit comme le nez au milieu de la figure que Dillon se fiche d’elle et qu’il la trompe dès qu’il le peut. Pourquoi s’accrocher ? Elle serait tellement mieux avec Gavin…

S’agissant de Dillon, vous vous en doutez donc, je ne l’ai pas aimé. Dès les premières pages, j’ai senti qu’il mentait et manipulait Emily. S’agissant de Gavin, il plait forcément puisqu’il est séduisant, riche, respectueux… Il a l’habitude d’avoir ce qu’il veut ! Même s’il est l’ami de Dillon, il estime qu’Emily n’est pas heureuse avec Dillon, mais qu’elle le serait tellement avec Gavin… Bref, c’est un personnage que j’ai bien aimé. J’ai aussi apprécié Olivia, la meilleure amie d’Emily qui essaye également de lui ouvrir les yeux.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce premier tome ! J’espère qu’Emily va enfin gagner en maturité dans le deuxième tome que j’ai hâte de lire 🙂

La note de Rex

4 sur 5

Ce que je n’oserai jamais te dire…, de Bruno Combes

347 pages

Éditeur : Michel Lafon

Date de parution : le 09 mars 2017

Prix : 17€95

Quatrième de couverture

« « Joy, veux-tu être ma femme ? « 

« Oui, je le veux !  » a répondu Joy à Guillaume avec une ferveur égale à la profondeur de l’amour qu’elle lui porte.

Et pourtant, le soir même du mariage, alors que la fête bat son plein, Joy s’évanouit dans la nature. Guillaume, d’abord fou d’inquiétude puis ravagé par le doute, se perd en conjectures. La gendarmerie n’a rien trouvé de suspect, il semble que la mariée aurait elle-même décidé de partir.

Quand le prêtre qui les a unis lui dévoile la vérité, Guillaume est effondré. Car cette révélation, si elle témoigne d’un courage et d’une générosité sans pareils, remet en cause toutes ses certitudes d’amoureux passionné. Pourra-t-il pardonner à Joy de lui avoir caché ses tourments… et aura-t-il la force de lui tendre la main ? »

Mon avis

Le soir de leur mariage, Joy quitte Guillaume sans le prévenir. Imaginez l’inquiétude de Guillaume lorsqu’il ne voit pas revenir sa femme. Que lui est-il arrivé ? Et si elle était blessait ? Si quelqu’un l’avait enlevé ? Guillaume finira par comprendre, grâce aux investigations de la police, que Joy est certainement partie volontairement… Il ne comprend pas, pourquoi aurait-elle fait ça ? Il découvrira quelques jours plus tard une lettre qu’elle lui a laissé ainsi qu’à son frère Paulo leur demandant de lui pardonner, leur disant qu’elle reviendra…

Lorsque j’ai postulé pour recevoir ce roman, j’avais envie de changer un peu de registre littéraire et de lire un roman contemporain. La plume de l’auteur est agréable à lire et le livre se lit vite. Je me suis vite plongée dans l’histoire. Malheureusement, je trouve que le dénouement final est trop simple et « facile ».

Je ne comprends pas trop pourquoi Joy a attendu le soir de son mariage pour quitter Guillaume. Elle aurait pu le faire avant, ou lui expliquer ses problèmes. Pour moi, la communication est très importante dans un couple, je n’aurai donc pas agi de la sorte. Néanmoins, pendant quelques chapitres, le lecteur se demande pourquoi Joy a quitté son mari. Qu’est-il arrivé de si grave pour qu’elle fasse ça ? Je comprends sa décision, je comprends que son cœur balançait entre deux personnes et qu’elle a du faire un choix important et difficile, même si c’était un choix trop radical.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman. Mais la décision de Joy est difficile à comprendre, et manque peut être un peu de réalisme.

Je m’excuse auprès de Camille pour ce retard de chronique. Malheureusement, je n’ai pas pu lire pendant quatre mois suite à des problèmes personnels. Je remercie grandement Camille et les éditions Michel Lafon pour leur confiance et pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

La Promesse, de Mia Sheridan

414 pages

Éditeur : Editions Hugo Roman

Date de parution : le 13 avril 2017

Prix : 17€

Quatrième de couverture

« Grayson a promis à son père qu’il mettrait tout en oeuvre pour sauver le vignoble familial de la Napa Valley. Mais c’est loin d’être gagné quand on n’a pas un sou et un passé qui n’inspire guère la confiance. C’est pour cela qu’il va accepter de réfléchir à la curieuse proposition que lui fait Kira : un mariage de convenance qui lui permettra d’obtenir une part de l’héritage de la grand-mère de la jeune femme.

Cela va à l’encontre de ses convictions mais a-t-il le choix s’il veut tenir sa promesse ?

Kira est jolie, fantasque, généreuse, pas vraiment l’héritière futile qu’il croyait. C’est une vraie petite sorcière qui le rend fou et l’envoûte. Elle pourrait bien séduire celui qu’elle surnomme le Dragon… »

Mon avis

Kira a hérité d’un bel héritage lors du décès de sa grand-mère. La seule condition pour pouvoir toucher cette grosse somme d’argent et pouvoir se sortir de la galère dans laquelle elle est : elle doit se marier. Alors qu’elle sort d’un rendez-vous à la banque, elle entend une conversation privée entre Grayson et son banquier. La banque vient en effet de refuser un prêt bancaire à Grayson. Kira décide alors de faire une proposition à Grayson : se marier ! Lorsqu’ils seront mariés, elle partagera avec cet inconnu l’argent hérité de sa grand-mère et chacun reprendra le cours de sa vie. Grayson pourra ainsi sauver son vignoble et Kira pourra reprendre le cours de sa vie. Grayson va accepter la proposition de Kira. Leur plan va-t-il fonctionner ? Leur entourage va-t-il croire à leur mariage ? Et si le père de Kira s’en mêlait ?

Je ressors déçue de ma lecture. J’ai vu quelques coups de cœur de lectrices, je m’attendais donc à beaucoup aimé ce roman. Mais malheureusement, je me suis ennuyée pendant une grande partie de ma lecture. Cette histoire trop classique n’a pas réussi à me captiver. J’ai trouvé sa mise en place rapide, puis l’apparition des sentiments et de la jalousie également rapide. Je n’ai pas trop cru à cette relation qui évolue bien trop vite.

Concernant les personnages, Grayson ne m’a pas plu. Dès le début il est froid et semble insensible. Même en connaissant Kira, il lui dira des propos irrespectueux. S’agissant de Kira, sa relation avec son père est compliquée. On comprend pourquoi elle a mis en place son mariage afin de toucher l’héritage de sa grand-mère. Mais je ne me suis pas attachée à elle.

Pour conclure, je ressors déçue de ma lecture. L’histoire n’est pas originale, les personnages ne m’ont pas plu ; je me suis ennuyée pendant ma lecture qui n’a pas réussi à me captiver. Néanmoins, comme ce roman a plu a pas mal de lectrices, je vous conseille de le découvrir par vous-même 🙂

Je remercie grandement Marie, Déborah et les éditions Hugo Roman pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

2 sur 5

Le syndrome du papillon, de Maxence Fermine

253 pages

Éditeur : Michel Lafon

Date de parution : le 13 octobre 2016

Prix : 16€95

Quatrième de couverture

« Hugo Mars, 17 ans, n’est pas un garçon comme les autres. Atteint d’un mal étranger, le syndrome du papillon, il est interné en hôpital psychiatrique. Mais la vie est parfois surprenante. Car c’est là qu’il fait la plus belle rencontre de son existence. Celle de Morgane Saint-James, une jeune fille gothique et lunaire qui ne s’intéresse qu’aux génies.

Hugo tombe aussitôt sous son charme. Jusqu’à ce que la jeune fille disparaisse… »

Mon avis

Hugo vient d’être interné en hôpital psychiatrique après avoir tenté de sauter par la fenêtre de sa classe de cours, son professeur refusant de le laisser sortir de la classe. Il s’est révélé qu’Hugo souffre du syndrome du papillon, c’est-à-dire que cette maladie l’empêche de faire des choix. Alors qu’il se balade dans le parc de l’hôpital, il rencontre Morgane, une jolie jeune fille qui est atteinte de la maladie d’Asperger, une forme d’autisme.

Je ressors déçue de ma lecture. Je découvre cet auteur avec ce roman et je dois dire que j’ai beaucoup aimé sa plume poétique, mais je n’ai pas compris l’intérêt de cette histoire. Déjà, je ne comprends pas pourquoi Hugo a été interné en hôpital psychiatrique. Il a en effet voulu sauter de la fenêtre de sa classe, mais ce n’était pas pour se suicider, c’était surtout pour que le professeur accepte de le laisser enfin sortir de la salle de classe alors qu’il venait d’être viré de l’école.

Ensuite, la rencontre d’Hugo et Morgane est mignonne, leur histoire est mignonne, mais ne m’a pas du tout touchée. Hugo va très vite tomber sous le charme de Morgane, cette adolescente un peu spéciale mais belle et intéressante. Je dois dire que les personnages ne m’ont pas touchée. L’histoire et les personnages ne sont pas assez développés. Le départ de Morgane a été la goutte de trop… Je ne vois pas du tout l’intérêt de cette mise en scène, je ne vois pas ce que cela apporte de plus à ce roman. A partir de ce moment là, j’ai vraiment décroché de l’histoire.

Pour conclure, je ressors déçue de cette lecture. J’ai apprécié la plume de l’auteur, mais je n’ai pas du tout accroché à l’histoire ni aux personnages.

Je remercie Livraddict et les éditions Michel Lafon pour cette découverte dans le cadre d’un partenariat.

La note de Rex

2 sur 5

 

Sexy Lawyers (Saison 1 – Objection), de Emma Chase

312 pages

Éditeur : Hugo Roman

Date de parution : le 3 novembre 2016

Prix : 17€

Quatrième de couverture

« Stanton est un brillant avocat au sourire désarmant et aux yeux verts magnétiques : les hommes l’envient et les femmes le désirent… Sa vie se dérouler exactement selon ses plans, jusqu’au jour où il reçoit le faire-part de mariage de Jenny, son amour de jeunesse et la mère de leur fille de onze ans. Il avait tout prévu, sauf que son ex puisse épouser un autre que lui…

Sofia est une avocate ambitieuse et séduisante qui préfère se concentrer sur sa carrière et éviter les histoires de coeur compliquées… Mais quand Stanton, son sex-friend, lui demande son aide pour saboter le mariage de son ex, elle accepter de quitter Washington pour la chaleur du Mississippi… pour le meilleur et pour le pire !

Quand deux professionnels de la plaidoirie ayant décidé de laisser de  côté les sentiments se font rattraper par la passion, même les meilleurs arguments ne suffisent plus…« 

Mon avis

Nous suivons l’histoire de Stanton et Jenny dans le passé et le présent. Les premières pages du livre sont axées sur le passé. Alors que Stanton a prévu d’aller faire ses études à la fac, Jenny tombe enceinte. Ils décident de garder leur bébé et d’avoir une relation à distance. Puis nous retrouvons Stanton et Jenny quelques années après, dans le présent. Stanton est un brillant avocat. Il est toujours en couple avec Jenny, mais en relation libre. Il a Jenny qu’il voit de temps en temps et il a également une sex-friend, Sofia. Tout est parfait pour lui jusqu’au jour où il reçoit une invitation au mariage de Jenny…

J’ai découvert avec cette nouvelle saga l’agréable plume d’Emma Chase. Elle addictive et drôle. Je trouve que l’intrigue n’a rien d’originale, mais ça ne m’a pas empêchée de passer un très bon moment de lecture.

S’agissant des personnages, la relation de Stanton et Jenny est particulière. Ils ont une relation à distance, mais une relation libre. Pourquoi pas, mais ce n’est pas du tout comme ça que je vois l’amour. Cela ne m’a donc pas étonnée de voir que Jenny allait finalement épouser un autre homme que Stanton. Stanton devient alors dingue, il pense que Jenny est la femme de sa vie et qu’il doit l’empêcher de se marier. Il part donc la rejoindre, accompagné de Sofia. Stanton est assez égoïste et mettra du temps à ouvrir les yeux. Pendant ce temps, il fera du mal à son entourage.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec cet opus. J’ai hâte de découvrir la suite 🙂

Je remercie grandement Marie, Déborah et les éditions Hugo Roman pour cette agréable lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

Léo’s chance (tome 2), de Mia Sheridan

311 pages

Éditeur : Hugo Roman

Date de parution : le 13 octobre 2016

Prix : 17€

Chronique du 1er tome

Quatrième de couverture

« Tout le monde mérite-t-il une seconde chance ?

Léo a cherché Evie et a fini par la retrouver. mais elle ne l’a pas reconnu. Surpris, et ne sachant pas comment justifier ses années de silence, il se fait passer pour un autre, un certain Jake Madsen. Il fait croire à Evie que Léo est mort dans un accident de voiture et qu’il lui avait fait promettre de veiller sur elle. Ils passent beaucoup de temps ensemble et nouent des liens très forts. Parallèlement, Léo raconte sa version de l’histoire depuis le moment où il a rencontré Evie à l’orphelinat jusqu’à leurs retrouvailles.

Son but ultime est de reconquérir Evie. Pourra-t-il se faire pardonner des années d’absence et des mois de mensonges ? »

Mon avis

Alors que j’avais un avis mitigé sur le premier tome de cette saga (le point de vue d’Evie) et que je n’avais pas du tout aimé Jake, j’appréhendais la lecture de ce deuxième tome. Je ressors néanmoins ravie de ma lecture ! Oui, dans cet opus, Jake a su me toucher grâce à son passé et son histoire avec Evie.

J’avais également un peu peur que ce deuxième tome soit une sorte de répétition du premier tome, mais du point de vue de Jake. Et bien, bonne nouvelle pour les lecteurs, ce n’est pas le cas ! De plus, nous obtenons les réponses à nos nombreuses questions.

S’agissant des personnages, ici le narrateur est Jake. Nous découvrons donc son passé, ce qu’il a subit, ce qu’il a dû laisser derrière lui. Nous comprenons donc mieux son comportement vis-à-vis d’Evie. C’est un personnage touchant et attachant. C’est dommage que je n’ai pas ressenti ce sentiment lors de la lecture du premier tome.

Pour conclure, alors que je n’avais pas accroché au personnage de Jake dans le premier tome, j’ai beaucoup aimé le découvrir dans ce deuxième tome. Sa rencontre avec Evie me semble du coup plus naturelle, plus belle.

Je remercie grandement Marie, Déborah et les éditions Hugo Roman pour cette agréable lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

The air he breathes, de Brittainy C. Cherry

422 pages

Éditeur : Hugo Roman

Date de parution : le 7 juillet 2016

Prix : 17€

Quatrième de couverture

« Tout le monde m’avait avertie au sujet de Tristan Cole.

  • Garde tes distances avec lui, me disait-on.
  • Il est cruel.
  • Il est froid.
  • Il est bousillé.

C’est facile de juger un homme sur son passé. De regarder Tristan et de voir en lui un monstre.

Mais je n’ai pas pu réagir de la sorte. J’ai reconnu la désolation qu’il portait par ce qu’elle était comparable à celle qui m’habitait, et je l’ai acceptée.

Lui et moi, nous étions des coquilles vides.

Nous étions tous deux à la recherche d’autre chose. De quelque chose de plus. Nous voulions tous deux recoller les morceaux éparpillés de nos passés respectifs.

C’était peut-être la condition pour que nous puissions finalement réapprendre à respirer. »

Mon avis

Elisabeth, maman d’Emma, a affronté la mort de son mari. Elle était partie vivre chez sa mère, mais sa relation avec elle n’est pas simple. Elle décide donc de retourner dans son ancienne ville. Elle y retrouve sa meilleure amie mais également Tanner, un très bon ami de son mari décédé. Elle fera ensuite la connaissance de Tristan, son nouveau voisin. Tristan a également fait face au deuil. C’est donc ensemble qu’ils vont essayer de se reconstruire, malgré le passé et la douleur de chacun.

Il y a eu beaucoup de coup de cœur pour cet opus. Ce n’est pas mon cas, mais j’ai néanmoins passé un bon moment de lecture. Il faut bien le dire, la couverture de ce livre est très jolie et donne tout de suite envie de l’acheter et de le lire. La plume de l’auteure est fluide et agréable. Il y a une alternance de narrateur entre Elisabeth et Tristan qui permet au lecteur de mieux les comprendre et les connaître. Il n’y a rien de bien original dans cette histoire, mais elle est agréable à lire et les personnages sont touchants.

Concernant les personnages, la rencontre de Tristan et Elisabeth est explosive. Nous suivons également l’évolution de leur histoire, leurs souffrances, leurs reconstructions, leurs baisses de moral…

Malheureusement, la tournure des événements à la fin m’a dérangée. On est passé d’une romance où deux êtres meurtris essayent de se reconstruire, à une sorte de thriller. J’ai trouvé ça un peu bizarre, ça n’avait pas sa place ici ou alors ça a été mal amené.

Pour conclure, je suis loin du coup de cœur pour ce Roman New Adult, mais j’ai passé un bon moment de lecture.

Je remercie grandement les éditions Hugo Roman pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

Unwanted, de Elle Kennedy

245 pages

Éditeur : Editions Harlequin, collection &H

Date de parution : le 7 septembre 2016

Prix : 9€90

Quatrième de couverture

« Une aventure d’un soir. Un moment sans sentiment ni promesse pour oublier, le temps d’une nuit, le chaos qu’est devenue sa vie ces derniers temps. C’est tout ce que voulait Hayden. Seulement, après cette nuit passée avec Brody – qui est pourtant tout ce qu’elle a toujours cherché à éviter chez les hommes : frimeur, obstiné, coureur… –, elle n’arrive pas à l’oublier. Elle décide alors de faire une chose qu’elle n’aurait jamais pensé faire un jour : lui proposer une relation sans attaches. N’est-ce pas exactement le genre de proposition dont rêvent tous les hommes ? Et puis, elle n’a rien à perdre : dans deux mois, elle rentrera chez elle, en Californie, et le beau hockeyeur disparaîtra de sa vie… »

Mon avis

Hayden est à Chicago pour deux mois. Elle est en pause dans son couple car son petit ami ne prend pas assez d’initiatives. Elle est donc venue prendre de la distance, mais elle est également venue soutenir son père qui est en cours de divorce. Dans son malheur, son père a la chance de diriger l’équipe de hockey de Chicago. C’est donc grâce à lui qu’Hayden va rencontrer Brody. Elle décide de passer la nuit avec Brody. Mais elle ne s’arrêtera pas là et lui proposera une relation sans attaches…

J’ai déjà eu l’occasion de découvrir la plume de l’auteure grâce à sa série Off-campus, série que j’aime beaucoup. C’est donc avec plaisir que je me suis plongée dans cette romance, même si j’avais un peu peur qu’elle soit bâclée car elle est courte. Pour mon grand plaisir, je ressors ravie de ma lecture. On rentre vite dans le vif du sujet, la plume de l’auteure est agréable et on ressent bien les émotions d’Hayden et de Brody.

Concernant les personnages, Brody est un joueur de Hockey qui a toutes les femmes qu’il veut. Les relations qui durent, ce n’est pas pour lui. Mais il sent qu’avec Hayden, il se passe quelque chose. Quant à Hayden, en plus d’avoir une relation sans attaches alors que ce n’est pas du tout son genre, elle devra  faire face aux accusations envers son père (trafic de matchs notamment).

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec cette romance. J’aurai d’ailleurs bien aimé que ce roman soit plus long pour rester plus longtemps avec les personnages.

Je remercie grandement les éditions Harlequin collection &H pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

Léo, de Mia Sheridan

286 pages

Éditeur : Editions Hugo Roman

Date de parution : le 1er septembre 2016

Prix : 17 €

Quatrième de couverture

« Je t’attendrai. Et je veux que tu m’attendes. Promets-moi que tu ne te donneras à personne d’autre qu’à moi.

Lorsque Léo quitte le foyer d’accueil pour sa famille adoptive, il fait une promesse à Evie. Elle l’attendra en vain…

Huit ans plus tard, Evie a construit sa vie. Elle a un travail, des amis, elle est heureuse. Jusqu’à ce qu’un homme étrange et séduisant fasse irruption dans sa vie. Il dit être un ami de Léo.

Evie est attirée par cet homme au charme dévastateur, mais elle ne sait pas si elle peut lui faire confiance ou s’il cache un secret au sujet de la disparition de Léo.

Saura-t-elle faire la part des choses ? »

Mon avis

Lorsqu’ils étaient petits, Evie et Léo se sont rencontrés dans un foyer d’accueil. Leurs chemins se sont séparés lorsqu’à l’adolescence, Léo a été adopté. Par un baiser, Evie et Léo se sont alors fait une promesse : Evie et Léo s’attendront, Léo viendra chercher Evie lorsqu’elle aura 18 ans. En attendant Léo lui écrira pour lui donner sa nouvelle adresse et son numéro de téléphone. « Il n’y aura jamais personne d’autre que toi, Evie » est la dernière chose que Léo ait dite à Evie. Elle n’a jamais eu de ses nouvelles.

Huit ans plus tard, nous retrouvons Evie qui a construit sa vie et qui est entourée d’amis très proches d’elle. Jusqu’au jour où Jake fait son apparition, un ami de Léo. Evie se sent tout de suite attirée par lui…

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman. Il y a une alternance de chapitres entre le présent (huit ans après le départ de Léo) et le passé (Léo et Evie au foyer d’accueil). La plume de l’auteure est parfois dérangeante, dans le sens où par exemple elle dit assez maladroitement et à plusieurs reprises que Jake est un dominant, ou alors c’est peut-être la traduction qui ne convient pas.

Mais malheureusement, quelque chose m’a gênée dans ce roman New Adult. Quelque chose d’important puisqu’il s’agit d’un personnage : Jake. Alors que d’habitude les personnages des romans New Adult me font rêver, Jake est bien loin d’y arriver. Dès le début, je n’ai pas eu confiance en lui, il me semblait vraiment étrange.  J’ai trouvé également bizarre qu’il couvre de cadeaux Evie alors qu’il ne la connait pas. Leur relation a évolué trop vite, je ne me suis pas attachée à leur histoire pour laquelle je n’ai pas ressenti d’émotions, je me suis juste attachée juste à Evie. Néanmoins, son comportement s’explique… et je vous laisse découvrir ça 🙂

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture, mais malheureusement je n’ai pas réussi à apprécier Jake.

Je remercie grandement Mélusine, Marie et les éditions Hugo Roman pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

 

Royal Saga (tome 2 – captive-moi), de Geneva Lee

356 pages

Éditeur : Editions Hugo Roman

Date de parution : le 9 juin 2016

Prix : 17 €

Chronique du 1er tome

Quatrième de couverture

« Alexander a le monde à ses pieds et j’étais à genoux devant lui, jusqu’à ce que nos secrets déchirent notre couple. Je devrais garder mes distances. Je devrais partir en courant. Mais je suis accro… à sa présence, au plaisir qu’il me procure, mais aussi à la douleur.

Clara Bishop a le cœur brisé de sa séparation avec Alexander, le Prince de Cambridge. Elle se réfugie dans le travail sans pouvoir l’oublier, mais il lui est impossible de vivre pleinement sans lui.
Quant elle découvre qu’Alexander cherche à la retrouver, elle se décide à accepter une relation avec lui, quelle qu’elle soit, car elle ne peut vivre sans lui. Mais accepter de vivre avec Alexander, c’est accepter de lutter contre ses démons, accepter sa domination, ses secrets, à moins que…

Dévorés par leur brûlante passion érotique, chavirés par les sentiments qu’ils n’osent s’avouer, pourchassés par les paparazzi et leur sombre passé, empêchés par la famille royale, Clara et Alexander vont-ils pouvoir surmonter tous ces obstacles ?
Heureusement il y a l’amitié de Belle, la meilleure amie de Clara et le charisme d’Edward, le jeune frère d’Alexander pour aider Clara dans son entreprise : faire admettre à Alexander qu’elle est son équilibre et que rien n’est plus important que leur couple, même ses obligations familiales.
Les doutes et la culpabilité d’Alexander seront-ils terrassés par l’amour et la ténacité de Clara ? »

Mon avis (attention aux spoilers sur le 1er tome)

Il était bien difficile pour moi de quitter Clara et Alexander lors de la lecture du précédent tome. Mais c’était également bien difficile pour eux de se séparer. Clara ne pouvait pourtant pas accepter d’être le secret d’Alexander, sa maîtresse. Nous retrouvons ici Clara et Alexander, séparés et déprimés. Clara se plonge dans le travail pour oublier Alexander. Petit à petit, Alexander se décide à reconquérir Clara. Leur couple aura-t-il une seconde chance ?

Ayant eu un coup de cœur pour le premier tome de cette saga, j’avais hâte de me plonger dans celui-ci (et j’ai hâte d’avoir le troisième tome entre les mains). J’ai passé un très bon moment de lecture avec cet opus, même si le sexe est ici bien plus présent que dans le premier tome.

Concernant les personnages, je suis toujours autant attachée à eux. Néanmoins, j’ai eu l’impression que Clara n’évolue pas beaucoup par rapport a premier tome. Alors qu’Alexander a changé. D’ailleurs, il est plus démonstratif avec Clara, il n’hésite pas à lui montrer qu’il l’aime et ce qu’il aime (comme ses pratiques sexuelles). Néanmoins, tout n’est pas rose entre le Prince héritier et Clara. Ils devront faire face à plusieurs obstacles. J’adore toujours autant Alexander, un personnage qui fera fantasmer plus d’une femme…

Pour conclure, même si je trouve que le premier tome était meilleur, j’ai passé un très bon moment de lecture avec cet opus. J’ai hâte de dévorer le troisième tome que j’attends avec impatience ! 🙂

Je remercie grandement Mélusine, Stéphanie et les éditions Hugo Roman pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5