Archives de Catégorie: Contemporaine

Pas si simple, de Lucie Castel

288 pages

Éditeur : Editions Harlequin

Collection : &H

Date de parution : le 22 mars 2017

Prix : 12€90

Quatrième de couverture

« Parce que, dans la vie, rien n’est simple, Scarlett se retrouve coincée par la neige à l’aéroport d’Heathrow avec sa sœur Mélie l’avant-veille de Noël.
Parce que, dans sa vie, tout est compliqué, Scarlett entre par erreur dans les toilettes des hommes et tombe sur William, un Britannique cynique et provocateur dont le flegme et le charme distingué sont ce que la Grande-Bretagne promet de mieux. Les heures d’attente leur permettent de faire plus ample connaissance et William leur propose alors de passer le réveillon dans sa maison, près de Kensington Street, le temps que le trafic reprenne. Une invitation en apparence innocente, mais qui va conduire les deux jeunes femmes au cœur d’un réveillon riche en émotions et en surprises de taille…

Pas si simple aborde avec intelligence et délicatesse les thèmes de la famille, du deuil, de l’amour et de l’engagement. Une comédie romantique pleine d’humour et d’espoir dont les valeurs universelles parleront à chacun. »

Mon avis

Scarlett et sa sœur Mélie se retrouvent bloquées à l’aéroport d’Hearthrow alors qu’elles devaient rejoindre leur mère pour Noël. Elles y feront la connaissance de William, un anglais charmant et provocateur. Alors que les vols sont annulés, ils passent une nuit à l’hôtel. Le lendemain, leur vol étant de nouveau annulé, William leur propose de passer Noël avec lui. Elles feront alors la connaissance d’une partie de la famille de William. Ces rencontres ne seront pas de tout repos…

J’ai passé un très bon moment de lecture avec cette comédie romantique. La plume de l’auteure est agréable et fluide, l’humour est présent.

S’agissant des personnages, Scarlett n’a pas une vie simple. Son père est décédé récemment, elle ne peut pas rejoindre sa mère pour leur premier Noël sans son père, elle a une sœur qui exerce un métier assez original et qui ne prend aucune pincette pour dire ce qu’elle pense. Enfin, en faisant la connaissance de William, elle fera la connaissance de toute sa famille et découvrira des secrets de famille. En lisant cette romance, vous découvrirez que la vie de Scarlett n’est pas de tout repos ! J’ai bien aimé l’ensemble des personnages, mais également l’histoire de chacun d’entre eux.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec cette comédie romantique fraîche et drôle. Une lecture sans prise de tête à lire sans modération.

Je remercie grandement Mélanie et les éditions Harlequin collection &H pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

Publicités

#2 The Team (Addiction), de Lynda Aicher

354 pages

Éditeur : Editions Harlequin

Collection : &H

Date de parution : le 04 janvier 2017

Prix : 14€90

Chronique du 1er tome

Quatrième de couverture

« Un cachet pour la douleur, un pour patiner plus vite, puis un autre pour oublier…

Scott ne saurait dire depuis combien de temps c’est devenu son quotidien. Trop, sans doute. Mais c’est un bien faible prix à payer pour tenir son rôle de capitaine de l’équipe des Minnesota Glaciers. Le hockey, c’est toute sa vie, son oxygène… jusqu’à sa rencontre avec Rachel Fielding. Rachel est belle, libre, excitante. Rachel lui donne envie de croire qu’une autre vie est possible. Mais peut-il vraiment changer ? Sans les cachets, il ne peut pas jouer. Et sans le hockey, il ne sait plus qui il est… »

Mon avis

Comme dans le premier tome de cette saga, nous restons dans le milieu sportif et plus particulièrement dans le milieu du hockey. Lors d’un mariage, Scott rencontre Rachel. Il fait connaissance avec elle et apprend qu’elle est libre, mais dans le coin que pour quelques jours. Il passe une très bonne soirée avec elle et ne peut nier l’attirance réciproque qu’ils ressentent. Même si c’est pour quelques jours, Scott aimerait les passer avec elle. Mais Rachel et Scott vont-ils pouvoir se contenter de quelques jours seulement ?

La plume de l’auteure est fluide et agréable à lire. On sait dès le début comment l’histoire va se terminer, mais la sauce prend quand même. L’auteure décrit bien les personnages, la passion du hockey pour Scott, son addiction et leurs sentiments.

Concernant les personnages, Scott est le capitaine de l’équipe des Glaciers. Cette équipe est tout pour lui, elle est comme sa famille. Il est d’ailleurs en attente d’un retour sur le renouvellement ou non de son contrat. Le frein à ce renouvellement ? Le genou de Scott. Pour pouvoir continuer à jouer dans son équipe favorite, Scott est prêt à tout, notamment à prendre des tonnes de médicaments afin de faire passer la douleur de son genou. Mais est-ce bien sérieux ? Même si Rachel le connaît très peu, le feeling passe très bien entre eux. Elle va donc essayer de lui ouvrir les yeux et de l’aider afin qu’il se fasse soigner. Rachel est une jeune femme déterminée qui ne souhaite pas de relation sérieuse. Mais contre toute attente, ses sentiments pour Scott vont se développer. Sauront-ils faire face à l’addiction de Scott pour les médicaments ? Sauront-ils faire face à leur sentiments ?

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce deuxième tome ; une jolie romance contemporaine !

Je remercie grandement Mélanie et les éditions Harlequin collection &H pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

A ta portée (tome 2), de Gail McHugh

444 pages

Éditeur : Editions J’ai Lu

Date de parution : le 05 avril 2017

Prix : 14€90

Chronique du 1er tome

Quatrième de couverture

« Après une nuit d’enfer, Emily Cooper s’est résolue à ne plus lutter contre l’évidence : elle est enfin prête à tout pour être avec Gavin, qui la hante depuis le jour fatidique de leur rencontre. Toutefois, le temps ne joue pas en sa faveur et peut-être est-il déjà trop tard…
Malgré l’échec des projets de celle qui lui a brisé le cœur, Gavin Blake est parti panser ses blessures et demeure introuvable. Si Dillon refuse de laisser partir Emily pour de bon, Gavin acceptera-t-il seulement l’idée de la voir revenir ? »

Mon avis

Dans le premier tome de cette série, le cœur d’Emily balançait entre Dillon et Gavin. Dillon était présent pour elle après le décès de sa mère, mais elle s’est aperçue qu’il pouvait être manipulateur. Quant à Gavin, elle n’a pas su résister à son charme. Néanmoins, Emily ne savait pas qui choisir entre Dillon et Gavin, et la fin du premier tome s’est mal terminé pour elle et Gavin.

Emily est maintenant sûre de ses sentiments. Elle doit retrouver Gavin et lui avouer ses sentiments, mais celui-ci ne répond pas à ses appels et n’est pas chez lui. Et si c’était trop tard ? Acceptera-t-il de lui donner une nouvelle chance ? Quant à Dillon, laissera-t-il aussi facilement Emily le quitter ?

Ayant passée un très bon moment de lecture avec le premier tome de cette saga, j’avais hâte de me plonger dans ce deuxième tome. Je ressors ravie de ma lecture ! J’ai beaucoup aimé retrouver Emily et Gavin. J’ai bien aimé voir un peu Emily galérer pour retrouver et reconquérir Gavin. C’est assez mérité au vu de son comportement dans le premier tome. Les scènes érotiques sont présentes mais très bien dosées par l’auteur.

Gail McHugh ne laissera pas pour autant nos deux personnages profiter tranquillement de leur bonheur. Ils rencontreront des obstacles et devront lutter pour être heureux. Nous retrouverons notamment Dillon qui ne les laissera pas tranquille et n’hésitera pas à gâcher leur bonheur. Je repprochais le manque de maturité à Emily dans le premier tome, ici elle a enfin mûri. Quant à Gavin, il n’a pas changé : il est toujours amoureux, possessif et prêt à tout pour Emily.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec cet opus. J’ai aimé retrouvé Emily et Gavin et les voir enfin plonger dans le bonheur !

Je remercie grandement Charlotte eles éditions J’ai Lu pour cette belle lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

5 sur 5

Enfin toi, de Molly McAdams

337 pages

Éditeur : Editions Harlequin

Collection &H

Date de parution : le 25 janvier 2017

Prix : 12€90

Quatrième de couverture

« Grey a 22 ans. Elle est tout juste diplômée, belle. Indépendante, entourée, et, pourtant, sa vie est finie. Elle s’est arrêtée deux ans plus tôt, quand son fiancé est mort brutalement, trois jours à peine avant leur mariage.

Jagger a 22 ans aussi. C’est un artiste talentueux, un frère aimant, un ami dévoué, mais un petit ami déplorable. La raison ? C’est Grey. La femme qu’il aime depuis toujours. Depuis plus que toujours, même. Dans sa vie, dans son coeur, elle occupe toute la place. Et il ne voit aucune raison pour que cela change.

Mais le jour où Grey découvre cet amour secret, leur univers explose une nouvelle fois.

Elle se sent trahie, blessée : c’est un ami qu’elle a besoin, pas d’un amant. Cependant, est-elle pour autant prête à laisser Jagger sortir de sa vie ? »

Mon avis

Dès le début du livre, le lecteur est touché par Grey et son histoire. Elle nous raconte comment trois jours avant son mariage, sa vie a basculé. Forcément, ce tragique événement ne peut que nous toucher. Deux ans après, Grey n’est toujours pas remise de cet événement. Heureusement, Jagger, un très bon ami du couple, reste auprès d’elle pour la soutenir et l’aider à aller de l’avant. Jusqu’au jour où Grey découvre que Jagger a des sentiments pour elle…

J’ai passé un bon moment de lecture avec cette romance contemporaine. L’écriture de l’auteur est agréable et fluide. La première de couverture est jolie et nous donne envie de plonger dans ce livre.

S’agissant des personnages, Grey a du mal à se remettre du tragique événement. On ne peut que la comprendre. Elle compte beaucoup sur Jagger, son soutien. Quand elle s’aperçoit qu’il l’aime, tout s’écroule de nouveau. Elle avait trouvé une stabilité dans sa vie, et sa vie bascule de nouveau. Comment va-t-elle faire face aux sentiments de Jagger ? Comment va-t-elle faire face à ses propres sentiments ? Cette nouvelle relation ne sera pas du tout simple à gérer…

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec cette jolie romance contemporaine.

Je remercie grandement Mélanie et les Editions Harlequin, collection &H pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

 

Archer’s voice, de Mia Sheridan

473 pages

Éditeur : J’ai Lu

Date de parution : le 23 août 2017

Prix : 7€40

Quatrième de couverture

« Bree Prescott a choisi la petite ville de Pelion pour trouver la paix qu’elle recherche désespérément. Après avoir vécu un épisode traumatisant dans sa ville natale, plier bagage avec sa chienne, et ce jusqu’à nouvel ordre, lui paraissait le meilleur moyen de prendre un nouveau départ.

A peine installée dans sa maison près du lac, elle croise Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme qui a perdu la voix.

Certaines histoires doivent tomber dans l’oublie, et d’autres sortir du silence. Ensemble, trouveront-ils la clé de la liberté ? »

Mon avis

Je trouve la couverture de ce roman très jolie. Je n’avais qu’une envie : le dévorer 🙂

Parlons un peu de l’histoire… Bree vient de s’installer dans la petite ville de Pelion afin d’oublier tous ces problèmes. Toutes les nuits, elle est tourmentée par des cauchemars et espère donc se ressourcer avant de retourner chez elle. Elle fera rapidement la connaissance de sa gentille voisine qui l’aidera à trouver un boulot, mais également la connaissance d’Archer, un jeune homme séduisant de vingt-trois ans. Aux premiers abords, Archer semble sauvage, il ne lui a pas parlé, ne lui a pas sourit… C’est en fait un jeune homme qui vit seul, qui a eu une dur enfance, qui est blessé et qui est muet. Malgré son côté « sauvage », Bree veut apprendre à connaître Archer. Elle est attirée par lui depuis le début et veut devenir son ami. Petit à petit, Archer s’ouvrira à elle et ils communiqueront ensemble par la langue des signes. Ces deux êtres blessés arriveront-t-ils à faire face à leurs sentiments  et à leur passé ?

Je n’ai pas eu de coup de cœur mais j’ai passé un très bon moment de lecture. J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur et les émotions des personnages. Mais une chose m’a dérangée, et je ne sais pas si c’est à cause de la traduction ou pas, mais Archer est « juste » muet. Or, dans certains chapitres, notamment lorsqu’il sort avec son cousin, on dirait un adolescent qui a un problème mental. D’accord, il y a pleins de choses qu’il ne connait pas pour son âge, mais ce n’est pas ça qui m’a dérangée. C’est vraiment cette impression de jeune adolescent avec un problème mental alors que ce n’est pas du tout le cas. Bref, c’est déstabilisant et dérangeant.

Bree et Archer sont des personnages que j’ai appréciés. Bree est une jeune femme brisée. Elle est forte, sensible et a un grand cœur. Archer est un jeune homme qui a encore plus souffert que Bree. Il a toujours vécu seul chez lui ou avec son oncle, mais loin des gens. On connaîtra petit à petit le dur passé de chacun d’entre eux. J’ai beaucoup aimé voir Archer évoluer et voir leur relation évoluer. J’ai également apprécié l’alternance de narrateurs, même si on a plus souvent le point de vue de Bree que celui d’Archer. Leur histoire est déjà compliquée à cause du passé de chacun d’entre eux, mais elle le sera encore plus à cause de Travis, le cousin d’Archer, qui est un personnage que je n’ai pas du tout aimé.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec Bree et Archer, des personnages très attachants. Un roman que je vous conseille de découvrir 🙂

Je remercie grandement Charlotte et les éditions J’ai Lu pour cette jolie lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

5 sur 5

 

True Love, de Anna Wayne

315 pages

Éditeur : City Edition – Collection Eden

Date de parution : le 23 août 2017

Prix : 16€90

Quatrième de couverture

« Cassidy n’était qu’une adolescente quand elle a rencontré Scott, le meilleur ami de son frère. Un coup de foudre que, dix ans plus tard, elle n’a toujours pas réussi à oublier. Pour être définitivement fixée sur ses sentiments, elle décide de se faire engager comme informaticienne dans la société où Scott est avocat. Son objectif : le séduire. Et voir ce qui va se passer…

Quelle n’est pas la surprise de Scott de découvrir que la jolie gamine de ses souvenirs a laissé place à une femme sûre d’elle… et de ses charmes ! Lui qui s’était promis de ne jamais avoir de liaison au travail, se retrouve piégé entre ses principes et son attirance pour Cassidy.

Sa vie est déjà assez compliquée sans qu’il en rajoute en ayant une relation avec sa jeune collègue de bureau. Mais jusqu’à quel point pourra-t-il résister ? »

Mon avis

Nous suivons Cassidy et Scott. Cassidy est tombée amoureuse de Scott lorsqu’elle avait quinze ans, lorsqu’il l’a sauvé d’un événement qui aurait pu tourner au drame. Dix ans plus tard, Cassidy ne l’a pas oublié. Elle va alors bosser dans l’entreprise de son frère, là où Scott est également associé. Elle espère ainsi pouvoir le séduire et voir si elle a toujours des sentiments pour lui. Quant à Scott, lorsqu’il voit descendre de sa moto cette jolie et sexy jeune femme, il ne pensait pas que Cassidy aurait autant changé. Mais il ne souhaite pas s’engager dans une relation sérieuse, et encore moins avec la sœur de son ami…

Aussitôt reçu, aussitôt lu. La première de couverture m’a attirée, donc hop j’ai décidé de dévorer tout de suite ce roman. Je viens de découvrir que True Love est la suite de Blind Love, mais ces deux tomes peuvent se lire indépendamment l’un de l’autre. Je n’ai donc eu aucun problème de compréhension car chaque tome est axé sur des personnages différents.

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman. Il se lit rapidement, les pages défilent. Mais je trouve qu’il n’y a rien d’original dans l’histoire. J’ai trouvé que les personnages n’étaient pas assez développés. Une petite intrigue pointe le bout de son nez, mais pareil je trouve qu’elle n’est pas assez développée. C’est dommage, néanmoins vous pourrez découvrir une jolie romance.

S’agissant des personnages, Cassidy semble très fidèle car depuis dix ans elle n’a jamais oublié Scott ! C’est une jeune femme qui sait ce qu’elle veut et qui fera tout pour l’avoir. Je l’ai trouvé sympa mais un peu naïve : elle tire des conclusions trop hâtivement. C’était sûr à dix mille kilomètres qu’elle se trompait. Quant à Scott, il va essayer de résister à Cassidy, mais lorsqu’elle va lui proposer une relation sans attache, il va vite céder à son attirance. Il a l’air d’être un mec sympa et correct. Leur relation va petit à petit évoluer, mais vont-ils l’accepter ? Vont-ils accepter leurs sentiments ?

Pour conclure, j’ai trouvé l’évolution de l’histoire de Cassidy et Scott simple et déjà vue dans d’autres romances contemporaines, mais j’ai quand même passé un bon moment de lecture.

Je remercie grandement Marilyne et les éditions City Editions – Collection Eden, pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

A ta merci, de Gail McHugh

406 pages

Éditeur : Editions J’ai Lu

Date de parution : le 11 mai 2016

Prix : 14€90

Quatrième de couverture

« Après la perte de sa mère, Emily prend un nouveau départ avec Dillon, son petit ami, qu’elle rejoint à New York. Celui-ci a toujours été parfait. Il est doux, attentionné et généreux à son égard, si bien que la rencontre du mystérieux Gavin Blake ne parvient pas à ébranler ses certitudes, malgré l’attraction indéniable qu’il exerce sur elle.

Réputé pour être un dragueur sans nom et un fêtard, Gavin semble pourtant devenir une tout autre personne au contact de la jeune femme. le masque de Dillon, en revanche, paraît se fissurer au fil des jours. le vernis d’une capitale mondaine dissimule parfois bien des secrets. Et pour être certaine de faire les bons choix, Emily devra s’y confronter avant qu’il ne soit trop tard… »

Mon avis

J’avais hâte de me plonger dans cette lecture. J’en ressors assez ravie, sauf concernant Emily, un personnage que je ne comprends pas et que j’avais envie de secouer. Malgré cela, j’ai trouvé que ce tome était rythmé et addictif.

Concernant les personnages, Emily m’a saoulée, vraiment. Elle n’arrête pas d’aller vers Dillon, mais d’être attirée par Gavin. Malgré le tas de mensonges que lui sort Dillon, elle le croit et ferme les yeux… Alors qu’à la moindre suspicion vis-à-vis de Gavin, elle ne veut plus jamais le revoir et le quitte. Je ne comprends pas cette femme. Ça se voit comme le nez au milieu de la figure que Dillon se fiche d’elle et qu’il la trompe dès qu’il le peut. Pourquoi s’accrocher ? Elle serait tellement mieux avec Gavin…

S’agissant de Dillon, vous vous en doutez donc, je ne l’ai pas aimé. Dès les premières pages, j’ai senti qu’il mentait et manipulait Emily. S’agissant de Gavin, il plait forcément puisqu’il est séduisant, riche, respectueux… Il a l’habitude d’avoir ce qu’il veut ! Même s’il est l’ami de Dillon, il estime qu’Emily n’est pas heureuse avec Dillon, mais qu’elle le serait tellement avec Gavin… Bref, c’est un personnage que j’ai bien aimé. J’ai aussi apprécié Olivia, la meilleure amie d’Emily qui essaye également de lui ouvrir les yeux.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce premier tome ! J’espère qu’Emily va enfin gagner en maturité dans le deuxième tome que j’ai hâte de lire 🙂

La note de Rex

4 sur 5

Ce que je n’oserai jamais te dire…, de Bruno Combes

347 pages

Éditeur : Michel Lafon

Date de parution : le 09 mars 2017

Prix : 17€95

Quatrième de couverture

« « Joy, veux-tu être ma femme ? « 

« Oui, je le veux !  » a répondu Joy à Guillaume avec une ferveur égale à la profondeur de l’amour qu’elle lui porte.

Et pourtant, le soir même du mariage, alors que la fête bat son plein, Joy s’évanouit dans la nature. Guillaume, d’abord fou d’inquiétude puis ravagé par le doute, se perd en conjectures. La gendarmerie n’a rien trouvé de suspect, il semble que la mariée aurait elle-même décidé de partir.

Quand le prêtre qui les a unis lui dévoile la vérité, Guillaume est effondré. Car cette révélation, si elle témoigne d’un courage et d’une générosité sans pareils, remet en cause toutes ses certitudes d’amoureux passionné. Pourra-t-il pardonner à Joy de lui avoir caché ses tourments… et aura-t-il la force de lui tendre la main ? »

Mon avis

Le soir de leur mariage, Joy quitte Guillaume sans le prévenir. Imaginez l’inquiétude de Guillaume lorsqu’il ne voit pas revenir sa femme. Que lui est-il arrivé ? Et si elle était blessait ? Si quelqu’un l’avait enlevé ? Guillaume finira par comprendre, grâce aux investigations de la police, que Joy est certainement partie volontairement… Il ne comprend pas, pourquoi aurait-elle fait ça ? Il découvrira quelques jours plus tard une lettre qu’elle lui a laissé ainsi qu’à son frère Paulo leur demandant de lui pardonner, leur disant qu’elle reviendra…

Lorsque j’ai postulé pour recevoir ce roman, j’avais envie de changer un peu de registre littéraire et de lire un roman contemporain. La plume de l’auteur est agréable à lire et le livre se lit vite. Je me suis vite plongée dans l’histoire. Malheureusement, je trouve que le dénouement final est trop simple et « facile ».

Je ne comprends pas trop pourquoi Joy a attendu le soir de son mariage pour quitter Guillaume. Elle aurait pu le faire avant, ou lui expliquer ses problèmes. Pour moi, la communication est très importante dans un couple, je n’aurai donc pas agi de la sorte. Néanmoins, pendant quelques chapitres, le lecteur se demande pourquoi Joy a quitté son mari. Qu’est-il arrivé de si grave pour qu’elle fasse ça ? Je comprends sa décision, je comprends que son cœur balançait entre deux personnes et qu’elle a du faire un choix important et difficile, même si c’était un choix trop radical.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman. Mais la décision de Joy est difficile à comprendre, et manque peut être un peu de réalisme.

Je m’excuse auprès de Camille pour ce retard de chronique. Malheureusement, je n’ai pas pu lire pendant quatre mois suite à des problèmes personnels. Je remercie grandement Camille et les éditions Michel Lafon pour leur confiance et pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

La Promesse, de Mia Sheridan

414 pages

Éditeur : Editions Hugo Roman

Date de parution : le 13 avril 2017

Prix : 17€

Quatrième de couverture

« Grayson a promis à son père qu’il mettrait tout en oeuvre pour sauver le vignoble familial de la Napa Valley. Mais c’est loin d’être gagné quand on n’a pas un sou et un passé qui n’inspire guère la confiance. C’est pour cela qu’il va accepter de réfléchir à la curieuse proposition que lui fait Kira : un mariage de convenance qui lui permettra d’obtenir une part de l’héritage de la grand-mère de la jeune femme.

Cela va à l’encontre de ses convictions mais a-t-il le choix s’il veut tenir sa promesse ?

Kira est jolie, fantasque, généreuse, pas vraiment l’héritière futile qu’il croyait. C’est une vraie petite sorcière qui le rend fou et l’envoûte. Elle pourrait bien séduire celui qu’elle surnomme le Dragon… »

Mon avis

Kira a hérité d’un bel héritage lors du décès de sa grand-mère. La seule condition pour pouvoir toucher cette grosse somme d’argent et pouvoir se sortir de la galère dans laquelle elle est : elle doit se marier. Alors qu’elle sort d’un rendez-vous à la banque, elle entend une conversation privée entre Grayson et son banquier. La banque vient en effet de refuser un prêt bancaire à Grayson. Kira décide alors de faire une proposition à Grayson : se marier ! Lorsqu’ils seront mariés, elle partagera avec cet inconnu l’argent hérité de sa grand-mère et chacun reprendra le cours de sa vie. Grayson pourra ainsi sauver son vignoble et Kira pourra reprendre le cours de sa vie. Grayson va accepter la proposition de Kira. Leur plan va-t-il fonctionner ? Leur entourage va-t-il croire à leur mariage ? Et si le père de Kira s’en mêlait ?

Je ressors déçue de ma lecture. J’ai vu quelques coups de cœur de lectrices, je m’attendais donc à beaucoup aimé ce roman. Mais malheureusement, je me suis ennuyée pendant une grande partie de ma lecture. Cette histoire trop classique n’a pas réussi à me captiver. J’ai trouvé sa mise en place rapide, puis l’apparition des sentiments et de la jalousie également rapide. Je n’ai pas trop cru à cette relation qui évolue bien trop vite.

Concernant les personnages, Grayson ne m’a pas plu. Dès le début il est froid et semble insensible. Même en connaissant Kira, il lui dira des propos irrespectueux. S’agissant de Kira, sa relation avec son père est compliquée. On comprend pourquoi elle a mis en place son mariage afin de toucher l’héritage de sa grand-mère. Mais je ne me suis pas attachée à elle.

Pour conclure, je ressors déçue de ma lecture. L’histoire n’est pas originale, les personnages ne m’ont pas plu ; je me suis ennuyée pendant ma lecture qui n’a pas réussi à me captiver. Néanmoins, comme ce roman a plu a pas mal de lectrices, je vous conseille de le découvrir par vous-même 🙂

Je remercie grandement Marie, Déborah et les éditions Hugo Roman pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

2 sur 5

Le syndrome du papillon, de Maxence Fermine

253 pages

Éditeur : Michel Lafon

Date de parution : le 13 octobre 2016

Prix : 16€95

Quatrième de couverture

« Hugo Mars, 17 ans, n’est pas un garçon comme les autres. Atteint d’un mal étranger, le syndrome du papillon, il est interné en hôpital psychiatrique. Mais la vie est parfois surprenante. Car c’est là qu’il fait la plus belle rencontre de son existence. Celle de Morgane Saint-James, une jeune fille gothique et lunaire qui ne s’intéresse qu’aux génies.

Hugo tombe aussitôt sous son charme. Jusqu’à ce que la jeune fille disparaisse… »

Mon avis

Hugo vient d’être interné en hôpital psychiatrique après avoir tenté de sauter par la fenêtre de sa classe de cours, son professeur refusant de le laisser sortir de la classe. Il s’est révélé qu’Hugo souffre du syndrome du papillon, c’est-à-dire que cette maladie l’empêche de faire des choix. Alors qu’il se balade dans le parc de l’hôpital, il rencontre Morgane, une jolie jeune fille qui est atteinte de la maladie d’Asperger, une forme d’autisme.

Je ressors déçue de ma lecture. Je découvre cet auteur avec ce roman et je dois dire que j’ai beaucoup aimé sa plume poétique, mais je n’ai pas compris l’intérêt de cette histoire. Déjà, je ne comprends pas pourquoi Hugo a été interné en hôpital psychiatrique. Il a en effet voulu sauter de la fenêtre de sa classe, mais ce n’était pas pour se suicider, c’était surtout pour que le professeur accepte de le laisser enfin sortir de la salle de classe alors qu’il venait d’être viré de l’école.

Ensuite, la rencontre d’Hugo et Morgane est mignonne, leur histoire est mignonne, mais ne m’a pas du tout touchée. Hugo va très vite tomber sous le charme de Morgane, cette adolescente un peu spéciale mais belle et intéressante. Je dois dire que les personnages ne m’ont pas touchée. L’histoire et les personnages ne sont pas assez développés. Le départ de Morgane a été la goutte de trop… Je ne vois pas du tout l’intérêt de cette mise en scène, je ne vois pas ce que cela apporte de plus à ce roman. A partir de ce moment là, j’ai vraiment décroché de l’histoire.

Pour conclure, je ressors déçue de cette lecture. J’ai apprécié la plume de l’auteur, mais je n’ai pas du tout accroché à l’histoire ni aux personnages.

Je remercie Livraddict et les éditions Michel Lafon pour cette découverte dans le cadre d’un partenariat.

La note de Rex

2 sur 5