Archives Mensuelles: juin 2012

Strange Angels (tome 2 – Trahisons) de Lili St. Crow

348 pages

Éditeur : Éditions CASTELMORE

Date de parution : le 13 avril 2012

Chronique du 1er tome

Quatrième de couverture

« La vie n’est pas tendre avec Dru. Ses parents sont morts. Son meilleur ami est un loup-garou. Le sang qui coule dans ses veines n’est pas 100% humain. Et, pour des raisons de sécurité, on l’a envoyée dans un lycée pour « créatures surnaturelles » comme elle… une école fréquentée exclusivement par des garçons ! L’idée pourrait sembler alléchante, mais l’instinct infaillible de Dru lui murmure qu’elle n’est pas en sécurité. Un traître se cache derrière les murs de la Schola. À elle de percer son identité ! »

Résumé

Dans le tome précédent, le vampire qui a tué les parents de Dru, Sergej, a également essayé de la tuer mais elle a réussit à s’en sortir avec l’aide de Graves et de Christophe. Dans ce deuxième tome, nous reprenons le fil de l’histoire. C’est le grand jour pour Dru qui rentre à la Schola afin d’être formée puisqu’elle est une svetocha (à moitié sangsue). Cependant, elle ne recevra pas une vraie formation mais ira simplement en cours. Elle aura du mal à accepter cette situation mais Christophe confiera une mission à Dru : elle devra trouver la taupe au sein de l’école qui a trahi Christophe en fournissant des informations à Sergej.

Mon avis

J’étais très contente d’avoir été sélectionnée pour recevoir ce deuxième tome en partenariat avec Livraddict et les éditions Castelmore car j’avais adoré le premier. Je ressors ravie de cette lecture !

Ce deuxième tome est également écrit à la première personne afin de mieux se plonger dans l’histoire et l’écriture de l’auteur est toujours aussi fluide et agréable à lire.

La première partie du livre est assez platonique même si elle est agréable à lire. On découvre la Schola avec Dru et ses difficultés à s’intégrer au sein de cette école. Dans une deuxième partie, l’action et le suspens sont au rendez-vous et c’est un vrai régal.

Concernant les personnages, Dru est dépressive lorsqu’elle arrive à la Schola. En effet, c’est la seule fille de l’école et elle est entourée de lycanthropes et de djamphirs. Etant une svetocha elle est précieuse et n’a donc pas le droit de sortir de l’école afin d’être protégée. Elle a donc des difficultés à gérer cette situation, surtout lorsque Graves se fait de nouveaux amis avec qui il déjeune et sort le soir. Elle se sent abandonnée par Graves mais également par Christophe qui ira rarement la voir.

Graves devient indépendant, s’éloigne de Dru, prend confiance en lui et devient plus mâture que dans le premier tome. Il s’adapte très facilement à son nouvel environnement et il est vrai que le fait d’être un vârcolac l’aide beaucoup !

Quant à Christophe, on en apprend plus sur son passé et sur sa famille. Cela amènera Dru à douter fortement de lui.

De nouveaux personnages intéressants apparaissent et sont attachants. J’avoue avoir douté jusqu’au bout de la sincérité de Dylan, je n’arrivais pas à voir s’il jouait un jeu ou s’il aidait Dru. Par contre, j’ai trouvé Dibs attachant même si finalement il n’a pas un rôle très important dans l’histoire.

Dans la première partie du livre, j’ai pu relever quelques répétitions qui ne m’avaient pas choquée lors de la lecture du premier tome. Par exemple, l’auteur insiste trop sur le fait que Christophe dégage une odeur de pomme pour Dru ou sur le fait que son père soit mort. C’est dommage car ça alourdit un peu la lecture.

L’intrigue est centrée sur la recherche de la personne qui a trahi Christophe dans le premier tome en fournissant des informations à Sergej, le vampire qui a tué les parents de Dru. Le deuxième tome « trahisons » porte donc bien son nom 😉 Tout le monde est suspecté, elle ne fait confiance à personne. Même si elle n’y croit pas vraiment, elle doute même de Graves et de Christophe. Elle gardera alors des secrets pour elle et se sentira vraiment seule. Aussi, sa vie sera en danger dans cette école où tout le monde pense qu’elle est en sécurité. Enfin, à cette intrigue s’ajoute un triangle amoureux…

J’ai beaucoup aimé ce deuxième tome, un tome un peu lent à démarrer au début mais ensuite avec de l’action et du suspens !

Je remercie Livraddict et les éditions Castelmore de m’avoir fait confiance et de m’avoir fait passer un très bon moment de lecture dans le cadre de ce partenariat.

Publicités

Chasseuse de la nuit (tome 4 – Creuser sa tombe), de Jeaniene Frost

415 pages

Éditeur : Milady

Date de parution : le 18 février 2011

Chronique du 1er tome

Chronique du 2ème tome

Chronique du 3ème tome

Chronique du 5ème tome

Quatrième de couverture (attention aux spoilers des tomes précédents)

« Cat Crawfield et Bones ont bien mérité quelques jours de vacances à Paris. Mais Cat se met à faire d’étranges cauchemars. Elle a des visions d’un vampire du nom de Gregor, un Maître plus puissant que Bones et qui semble avoir un lien avec son propre passé. Même si elle ne garde aucun souvenir de lui, Gregor la revendique comme sa femme et semble prêt à tout pour la récupérer. Seule Cat est capable de briser le lien qui la retient à lui. Elle devra faire appel à toute sa puissance pour terrasser le plus redoutable buveur de sang qu’elle ait jamais croisé… même si elle doit pour cela sacrifier ce qui lui est le plus cher et creuser ainsi sa propre tombe. »

Résumé

Dans ce quatrième tome, Cat et Bones sont en vacances à Paris. Cat n’est plus un agent spécial car elle a démissionné dans le tome précédent. Cependant, leurs vacances vont être troublées par Grégor, un Maître vampire surnommé « le marchand de sable », qui apparaît dans les rêves de Cat et peut l’enlever de cette façon. Il souhaite la récupérer car il affirme qu’elle est sa femme mais Cat ne se souvient pas de lui. Pourquoi Cat ne se souvient-elle pas de lui ni de l’avoir épousé ? Comment va-t-elle réussir à se débarrasser de lui ?

Mon avis

On pensait que Cat et Bones avaient stabilisé leur relation mais dans ce tome leur couple va vraiment battre de l’aile. Avec leurs deux forts caractères et leurs entêtements, ils ne se supportent plus et cette fois Cat va pousser le bouchon trop loin ! Jeaniene Frost arrive aisément à nous faire ressentir les émotions des personnages puisqu’à plusieurs reprises j’avais les larmes aux yeux.

Concernant les personnages secondaires, on retrouve Spade, le meilleur ami de Bones, mais également Vlad qui va soutenir Cat dans ses décisions, Rodney, la goule qui sort avec Justina (la mère de Cat), ou encore Mencheres. Nous faisons la connaissance de Fabian, un fantôme que Cat accueillera à bras ouvert. Quant à Gregor, le vampire qui revendique Cat comme sa femme, c’est un vampire détestable que je vous laisse découvrir.

L’auteur n’est pas du tout tendre avec Cat dans ce tome ! Entre son couple qui bat de l’aile, Grégor qui cherche par tous les moyens à récupérer Cat alors qu’elle ne se souvient pas de lui, les batailles pour l’affronter et la rencontre avec Marie, la reine des goules, la vie de Cat n’est pas de tout repos.

Ce quatrième opus est vraiment très bon ! Je l’ai beaucoup aimé ! J’ai trouvé l’intrigue originale et elle nous tient en haleine tout au fil de la lecture. Il n’y a pas un seul moment où l’on s’ennuie puisqu’il y a de l’action, des rebondissements et des révélations, notamment sur le passé de Cat. Aussi, j’ai bien aimé le dénouement final.

Ce tome est tout simplement génial. J’ai maintenant hâte de lire le cinquième tome !

Chasseuse de la nuit (tome 3 – Froid comme une tombe), de Jeaniene Frost

398 pages

Éditeur : Milady

Date de parution : le 19 novembre 2010

Chronique du 1er tome

Chronique du 2ème tome

Chronique du 4ème tome

Chronique du 5ème tome

Quatrième de couverture

« Cat Crawfield est en danger : les vampires l’ont démasquée !

Et, alors que sa relation avec son amant suceur de sang était au top, voilà qu’une femme ressurgit du passé de Bones, bien décidée à se débarrasser de lui.

Prise au piège de la vengeance de ce vampire et en même temps déterminée à aider Bones à empêcher l’explosion d’une véritable bombe magique, Cat ne peut même pas recourir à ses trucs habituels d’agent spécial. Pour s’en sortir, elle devra s’abandonner à ses instincts de vampire, ce qu’elle redoute tant… « 

Résumé (attention aux spoilers des tomes précédents)

Dans ce troisième tome, Bones demande officiellement Cat en mariage (même s’ils se sont rapidement mariés dans le deuxième tome). Cat est alors sur son petit nuage mais plusieurs évènements vont venir contrarier l’organisation de leur mariage. Tout d’abord, la mère de Cat accepte enfin qu’elle se marie avec Bones et lui propose un déjeuner tardif pour parler des préparations du mariage. Ce déjeuner se révèlera être un véritable piège de la part d’un vampire. Cette fois, Cat ne s’en sortira pas indemne… De plus, Patra, une ex amante de Bones, fait son apparition. Cat n’est pas jalouse puisque cette femme ne veut pas récupérer Bones mais s’en débarrasser. Et au passage, pourquoi ne pas tuer Cat ?

Aussi, Bones transformera un humain de l’équipe de Cat en vampire (chose promise, chose due). Enfin, avec tous ces problèmes personnels, Cat devra également gérer ses missions en tant qu’agent spécial et ça ne sera pas facile puisque notre faucheuse rousse est rapidement reconnue par les vampires qu’elle traque.

Mon avis

Grâce à l’agréable écriture de Jeaniene Frost qui rend la lecture rythmée, j’ai réussi une fois de plus à me plonger dans ce troisième tome où il y a pleins de rebondissements, d’actions, de doutes et d’émotions. L’auteur n’a pas hésité à faire souffrir Cat et on partage grandement ses souffrances et ses peines avec quelques larmes aux yeux. Cat et Bones n’ont pas changé. Cat a toujours un fort caractère et une grande répartie. Bones est toujours très amoureux d’elle et autoritaire pour la protéger.

Nous retrouvons Justina, la mère de Cat, qui a un rôle plus intéressant dans ce troisième tome. C’est vrai que je ne l’appréciais pas trop dans les deux premiers car son rôle était limité, mais pour ma plus grande joie elle est plus présente et a même réussi à me faire sourire. Bones et elle se taquinent toujours, mais on sent que c’est plus par habitude et par humour que par méchanceté comme dans les précédents volumes. D’ailleurs, elle lui fera même un compliment ! Comme quoi, elle a bien évolué. Tate est toujours aussi amoureux de Cat. C’est peu agaçant au bout d’un moment, mais cela apporte quelques petites scènes de jalousie assez croustillantes entre Cat et Bones.

On pourrait s’attendre à un essoufflement de cette saga mais détrompez-vous, ce n’est pas le cas ! Jeaniene Frost réserve plein de surprises à ses personnages. Et même s’il est vrai que leur relation est désormais stable, il y a toujours un peu de jalousie et d’autres évènements importants qui nous permettent de passer un excellent moment de lecture. Aussi, d’autres créatures apparaissent lors du dénouement final et provoqueront une vraie hécatombe…

Je me suis régalée avec cette lecture. C’est un troisième tome passionnant, intense, fort en émotions et en actions, avec des personnages toujours aussi intéressants et avec beaucoup d’humour, sans oublier un peu de jalousie. Bref, de quoi faire de ce troisième tome un cocktail explosif !

Chasseuse de la nuit (tome 2 – Un pied dans la tombe), de Jeaniene Frost

480 pages

Éditeur : Milady

Date de parution : le 11 juin 2010

Chronique du 1er tome

Chronique du 3ème tome

Chronique du 4ème tome

Chronique du 5ème tome

Quatrième de couverture

« La demi-vampire Cat Crawfield est devenue agent spécial, engagée par le gouvernement pour débarrasser le monde de la racaille morte-vivante. Elle n’a rien oublié de tout ce que Bones, son ex, lui a appris. Pourtant, lorsqu’elle se retrouve avec des tueurs aux trousses, elle est contrainte de faire de nouveau appel à lui. Les retrouvailles sont tumultueuses, et malgré tous ses efforts pour que leur relation demeure strictement professionnelle, Cat va découvrir que le désir ne meurt jamais… et que le ténébreux vampire compte bien souffler sur les braises encore chaudes. »

Résumé (attention aux spoilers du premier tome)

À la fin du premier tome, Cat a quitté Bones pour devenir un agent spécial et traquer des vampires. Dans ce deuxième tome, nous retrouvons Cat, quatre ans après, toujours en tant qu’agent spécial. Nous la suivrons dans différentes missions, dont l’une où elle devra tuer le vampire créateur de Bones.

Durant ces quatre années, Cat a essayé de se reconstruire en oubliant Bones. Pour cela, elle sortira avec Noah, un humain. Mais au mariage de sa meilleure amie, Cat retrouve Bones. Il essayera de la rendre jalouse, de la reconquérir et la sauvera de peu de la mort. Ils apprendront alors qu’un contrat sur la tête de Cat a été conclu. Qui lui en veut au point de la tuer ? Peut-elle faire confiance à Bones ? Leur couple va-t-il durer malgré l’apparition d’une ex-amante toujours amoureuse de Bones ?

Mon avis

Dans ce deuxième tome, Cat apparaît toujours comme une femme forte et au caractère bien trempé. Elle a en effet des hommes sous ses ordres qui l’aident à tuer les vampires qu’elle traque. On la découvre dans un autre univers c’est-à-dire qu’elle a une vie sociale (contrairement au premier tome), a des amis, sort boire des verres et va au restaurant et surtout elle a un travail depuis quatre ans.

Bones n’a pas changé. On découvre l’un de ses pouvoirs, il est encore plus amoureux de Cat, la surnomme toujours « chaton » et la protège qu’elle le veuille ou non. On en apprend également plus sur Cat et sa famille. Cat et Bones sont toujours amoureux et vont vite se retrouver. Nous avons d’ailleurs droit à un chapitre entier de sexe : le fameux chapitre trente-deux. Les filles, accrochez-vous !

La mère de Cat apparaît surtout au début de l’histoire. Elle déteste toujours les vampires, ce qui donne lieu à des scènes croustillantes pour le lecteur.

De nouveaux personnages font leurs apparitions, comme Annette, une ancienne amante de Bones. Cela ajoute du piquant à l’histoire puisque Annette et Cat se détestent. On rencontre également le patron de Cat, Don, mais aussi les coéquipiers de Cat : Cooper, Dave, Juan et Tate que Cat considère comme ses amis.

L’écriture de Jeaniene Frost est toujours aussi agréable à lire. L’intrigue est également bien menée et il y a beaucoup d’actions. Il n’y a pas un moment où l’on s’ennuie. Les répliques de Cat et Bones me font toujours sourire. De plus, l’auteur revisite le mythe du vampire puisque les humains peuvent boire le sang des vampires et devenir ainsi un peu plus fort.

Ce deuxième tome est encore un très bon roman de bit-lit. Je n’ai qu’une envie : lire le troisième tome !

Chasseuse de la nuit (tome 1 – Au bord de la tombe), de Jeaniene Frost

512 pages

Éditeur : Milady

Date de parution : le 05 novembre 2009

Chronique du 2ème tome

Chronique du 3ème tome

Chronique du 4ème tome

Chronique du 5ème tome

Quatrième de couverture

« Mi-humaine, mi-vampire, Catherine Crawfield traque les morts-vivants dans l’espoir de tuer son père, le monstre qui a fichu la vie de sa mère en l’air. Elle est alors capturée par Bones, un vampire chasseur de primes, qui lui impose une association contre nature: il aidera Cat dans sa quête et, en échange, ce très sexy prédateur de la nuit fera d’elle une chasseuse aux réflexes aussi acérés que ses crocs. Mais avant de pouvoir jouer les buteuses de démons, Cat est elle-même prise en chasse par une bande de tueurs. Forcée de choisir son camp, elle va vite se rendre compte qu’être une suceuse de sang a ses avantages… »

Résumé

Catherine, que l’on surnomme Cat, est mi-humaine, mi-vampire car sa mère s’est fait violer par un vampire. Lorsqu’elle a eu seize ans, la mère de Cat lui révéla son secret et sa vraie nature. Cat se jura alors de venger sa mère en tuant son père vampire et tous les vampires qu’elle traquera. Cependant, une de ses traques tourna mal puisqu’elle est capturée par Bones, un vampire chasseur de primes. Il finira par lui proposer de s’associer à lui afin de tuer les vampires qu’il choisira. En échange, il lui fera subir un entraînement intensif afin de se servir au mieux de ses capacités et l’aidera à tuer son père. Nous suivrons alors les aventures de Cat et Bones dans une traque aux vampires qui va devenir de plus en plus dangereuse au fil du roman.

Mon avis

Ayant lu ce premier tome il y a un bon moment, je me suis décidée à le relire (ainsi que les autres tomes) pour mieux savourer le cinquième tome qui m’attends sagement. Aussi, ce premier tome fait partie du Baby Challenge Bit-Lit de Livraddict.

Jeaniene Frost a une écriture agréable que j’ai bien aimé. On rencontre différents personnages qui sont bien décrits et surtout on se plonge rapidement dans l’histoire. Personnellement, je n’ai pas pu lâcher ce livre de la journée (oui je l’ai commencé en début d’après-midi pour le terminer dans la soirée).

Concernant les personnages, j’ai adoré Cat ! C’est une jeune femme qui n’a pas sa langue dans sa poche et a un caractère bien trempé ! Cela amène du piquant à la lecture.

Bones est un vampire chasseur de primes. Il a capturé Cat croyant qu’elle tuait des vampires pour le compte de l’un de ses ennemis qu’il traque depuis pas mal d’années. Quelle fut sa surprise quand il a découvert la vraie nature de Cat et les raisons pour lesquelles elle traquait et tuait les vampires. Il a également un fort caractère et c’est bien car il est attiré par Cat qu’il la laisse lui parler de temps en temps sur un mauvais ton. Il faut avouer que je ne l’ai pas tout de suite apprécié… mais ensuite je l’ai adoré !

Au début, Cat ne fait pas confiance à Bones mais elle n’a pas vraiment le choix de s’associer à lui. Comme dans tout bon roman de bit-lit qui se respecte, nous assistons à une histoire d’amour entre Cat et Bones. D’ailleurs, Bones en fera fantasmer plus d’une avec son physique de rêve et sa manière de s’occuper de Cat.

J’ai adoré les personnages et surtout les répliques de Cat et Bones qui m’ont fait sourire. Par contre, la mère de Cat m’a un peu agacée. Elle déteste les vampires mais ça serait bien qu’elle soit plus ouverte à ce sujet dans les prochains tomes.

Ce roman contient tous les ingrédients nécessaires à un très bon roman de bit-lit, avec une intrigue bien ficelée et pleine de rebondissements, une héroïne au fort caractère, de l’amour, de la jalousie, de l’action, des enquêtes, un peu de sexe et là je dois dire que ce fut très agréable car il y avait du sexe mais pas à toutes les pages comme dans certaines sagas où on se demande si on lit un livre de bit-lit ou un livre érotique.

Si vous voulez passer un excellent moment de lecture et si vous aimez la bit-lit, je pense que vous apprécierez les aventures de Cat et Bones dans ce premier opus !

Le livre de Saskia (tome 2 – L’épreuve), de Marie Pavlenko

401 pages

Éditeur : éditions Scrinéo

Date de parution : le 15 mars 2012

Quatrième de couverture

« Après la révélation de son identité, Saskia est livrée à elle-même. De nouveaux dangers surviennent et dévoilent la puissance de ses ennemis. Est-elle la créature dont parle l’ancienne Prophétie ? Pour le découvrir, Saskia doit partir à la rencontre de ceux qu’elle croit être ses frères. Mais tout se complique. Qui sont ses vrais amis ? S’est-elle trompée sur la force du lien qui l’unit à Tod ? Saskia doute.

Et l’étau se resserre…« 

Résumé (attention aux spoilers sur le 1er tome)

Dans le premier tome, Saskia venait d’apprendre qu’elle était une Endikare, un peuple de créatures ailées divisé en Gardiens, qui essayent de sauver les personnes vivantes, et en Faucheurs, qui prennent l’âme des morts. Saskia avait fait la connaissance de Tod (Faucheur) et de Mara (Gardienne) afin d’être préparée à devenir Endikare. La vie de Saskia n’a pas été de tout repos dans ce premier tome et le deuxième tome reprend exactement là où Saskia nous avait laissé en ressentant le besoin d’aller sauver une personne en danger, comme le ferait une Gardienne, alors qu’on venait de découvrir qu’elle était Faucheuse. La prophétie avait-elle raison en annonçant une troisième Endikare c’est-à-dire un Endikar à la fois Gardien et Faucheur ? Étant en danger, Saskia, Jenna, Mara et Victor iront chez les Faucheurs, seul endroit où ils seront en sécurité. Bien sûr, les Gardiens seront mal accueillis et Saskia sera soumise à des épreuves afin de prouver qu’elle est bien Faucheuse et pourquoi pas la troisième Endikare dont parle la prophétie.

Mon avis (attention aux spoilers sur le 1er tome)

Je tiens tout d’abord à préciser que j’ai énormément apprécié le résumé du premier tome en début de ce livre. Cela m’a permis de bien avoir tous les éléments en tête avant de replonger dans le monde de Saskia et de pouvoir le savourer.

J’adore toujours l’écriture de l’auteur qui a une plume très agréable à lire, avec un récit vivant et quelques rebondissements. Cela m’a permis de passer un très bon moment de lecture. Aussi, j’aime beaucoup la couverture de ce roman.

Concernant les personnages, Saskia est une jeune fille immature, qui n’en fait qu’à sa tête et à qui on devrait tout le temps céder à ses caprices. Je suis assez mitigée sur sa façon d’être puisque Tod, dont elle est amoureuse, s’éloigne d’elle et se rapproche d’une jolie blonde et Niels, son père qu’elle voit pour la première fois en dix-huit ans, ne la soutient pas et semble assez froid avec elle. De plus, elle n’a pas l’habitude de suivre des ordres donc elle a du mal à s’habituer à l’organisation des Faucheurs. Enfin, elle devra subir des épreuves afin de prouver qu’elle est une Faucheuse et pourquoi pas également la troisième Endikare. Cela fait beaucoup de choses à accepter et on peut comprendre parfois son comportement. D’ailleurs, celui-ci n’empêche pas le fait qu’elle soit toujours aussi attachante.

Les personnages secondaires (Jenna, Mara, Victor, Arbelle, Arnar, Gwen, Rana…) sont nombreux et ont tous un petit rôle à jouer à un moment donné de l’histoire, surtout lors du dénouement final.

L’intrigue est très bien menée, avec quelques informations qui nous parviennent de temps en temps mais qui créent encore plus de mystères. Par contre, je ne me suis vraiment plongée dans l’histoire qu’à la moitié du livre car j’ai trouvé que le début, tout en étant agréable, était un peu long.

Le dénouement final est très prenant, notamment avec deux révélations de taille ! Après ça, on n’a qu’une envie : lire le dernier tome de cette trilogie !

Je remercie Babelio et les éditions Scrineo de m’avoir fait confiance et de m’avoir fait passer un très bon moment de lecture dans le cadre de ce partenariat.

C’est lundi, que lisez-vous ? [5]

Cette bannière a été crée par Galléane qui a repris ce rendez-vous initialement mis en place par Mallou.

Le principe est simple : tous les lundis, je répondrai aux trois questions suivantes :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Mes lectures de la semaine passée :

 

  

Ma lecture en cours :

Mes prochaines lectures :

  

  

Et vous, que lisez-vous ?

In My Mailbox [6]

« In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Liliebook qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français. »

Étant chroniqueuse littéraire pour les Chroniques de l’Imaginaire, je partagerai également les livres que j’ai reçu de leur part.

J’ai été gâtée cette semaine !

Livre reçu en partenariat

k

Livres reçus par les Chroniques de l’Imaginaire

<     
k

J’ai également reçu les épreuves du premier tome de BZRK de Michael Grant (sortie le 20 septembre 2012 en librairie), donc ma chronique sera publiée qu’en septembre 😉

Livre acheté

Et vous, qu’avez-vous reçu cette semaine ?

De mon sang (tome 1), de Amanda Hocking

316 pages

Éditeur : éditions Castelmore

Date de parution : le 8 juin 2012

Quatrième de couverture

« La vie d’Alice bascule le jour où elle croise Jack. Elle n’a jamais rencontré quelqu’un comme lui. Il suffira d’une discussion autour d’un café en pleine nuit pour qu’elle ait envie d’en découvrir plus à son sujet.

Puis Alice fait la connaissance de Peter, le frère de Jack.

Son regard la met très mal à l’aise, et elle peut à peine respirer en sa présence. Il la déteste, c’est évident… et pourtant elle est attirée par ses charmes. Impossible de lutter!

Mais hésiter entre deux garçons n’est pas ce qui pouvait arriver de pire à Alice.

Jack et Peter sont des vampires, et Alice doit désormais faire le choix le plus terrible de son existence : l’amour…ou son sang.« 

Résumé

Alice et son amie Jane sont de sortie ce soir-là et essayent de rentrer dans l’une des boîtes de nuit du centre de Minneapolis. À minuit, faisant toujours la queue pour essayer d’aller danser et boire, Alice et Jane décident de rentrer chez elles. Or, elles sont poursuivies par quatre hommes et se réfugient alors dans un parking souterrain pour se cacher. Heureusement, un jeune homme nommé Jack arrive au bon moment et les sauve de leurs agresseurs. Alice et Jack vont alors faire de plus en plus connaissance en s’envoyant des textos et en se voyant quasiment tous les soirs. Mais détrompez-vous, contrairement à toutes les filles qui sont immédiatement attirées par Jack, Alice ne l’est pas. Elle passe beaucoup de temps avec lui car elle se sent juste bien à ses côtés ; du moins, c’est ce qu’elle essaye de nous faire croire…

Ils s’entendent tellement bien que Jack décide de lui présenter sa famille. Elle rencontre Peter, le frère de Jack. Elle comprend vite qu’il la déteste alors qu’il ne la connaît même pas. Et pourtant, elle est irrésistiblement attirée par lui.

Alice ne connaît pas tout de suite la vraie nature de Jack et Peter qui sont des vampires. Les vampires ont des règles très strictes à respecter. Alice, malgré son humanité, va subir ces règles. Elle devra alors faire un choix : soit elle choisi Jack, ce jeune homme avec qui elle s’entend si bien et pour lequel elle ressent des sentiments, soit Peter par qui elle est extrêmement attirée. Mais a-t-elle vraiment le choix ?

Mon avis

J’avais hâte de lire ce roman car il a connu un grand succès aux Etats-Unis avec une histoire qui ferait rêver plus d’un auteur : en 2010, Amanda Hocking a autopublié De mon sang en version numérique. Elle en a vendu beaucoup d’exemplaires et a ensuite conclu des contrats dans de grandes maisons d’éditions. Elle est devenue millionnaire et sa série s’est déjà vendue à plus d’un million et demi d’exemplaires. Cependant, malgré le grand engouement pour cette série aux Etats-Unis, mon avis est mitigé sur ce roman.

J’ai trouvé que l’intrigue était un peu longue à se mettre en place. Dans une première partie du roman, on suit Alice qui sort tous les soirs avec Jack. Elle s’aperçoit qu’il n’a pas l’air humain et posera beaucoup de questions auxquelles il ne veut pas répondre. Cette partie de l’histoire est platonique et on peut vite s’ennuyer. C’est seulement lorsqu’Alice rencontre la famille de Jack et notamment Peter que l’intrigue prend tout son intérêt et qu’il y a plus d’actions et de mystères.

Ce qui m’a un peu dérangée, c’est qu’on sent bien que l’auteur s’est inspirée de Twilight pendant une bonne partie du roman. J’ai eu d’ailleurs un peu peur de lire une nouvelle fois ce genre d’histoire mais rassurez-vous ce n’est pas le cas !

Concernant les personnages, Alice est un peu trop naïve et elle n’a pas beaucoup de personnalité. J’espère qu’elle s’affirmera plus dans les tomes suivants. Aussi, elle a mis trop de temps à s’apercevoir que Jack était un vampire alors que c’était vraiment sous ses yeux. Enfin, je trouve qu’elle a accepté un peu trop facilement le fait que Jack et Peter soient des vampires et toutes les conséquences qui allaient avec.

Son frère, Milo, est assez touchant. Il est protecteur envers Alice, même s’il est un peu plus jeune qu’elle. Il a un rôle de père envers elle et s’occupe également de la majorité des tâches ménagères de la maison. En effet, ces deux adolescents vivent avec leur mère mais elle est très peu présente à cause de son travail. Cependant, Milo est aussi un très bon ami d’Alice en étant complice avec elle, en passant des heures devant la télévision ensemble ou en se racontant les histoires croustillantes de leurs vies.

Jack et Peter sont les frères vampires de l’histoire. L’un est amoureux d’Alice et l’autre la rejette. Cependant, ce triangle amoureux est un peu plus compliqué que ça et je vous laisse en découvrir les subtilités.

L’écriture de l’auteur est simple et le côté jeunesse ressort beaucoup dans ce livre. Cependant, pour tous les fans de la saga Twilight ce roman devrait plaire. Malgré ses petits défauts et même si l’histoire ne se démarque pas des autres sagas vampiriques, comment ne pas résister à un triangle amoureux et à une histoire d’amour impossible ? C’est pourquoi je n’hésiterai pas à lire le deuxième tome qui semble encore plus prometteur que celui-ci.

J’ai eu la chance de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire.

Les Perles d’Endore, de Valentine Hortelan

448 pages

Éditeur : éditions Persée

Date de parution : le 1er avril 2011

Quatrième de couverture

« L’Aldorenne est en danger.

Les dix perles d’Endore qui maintenaient les démons enfermés sont sur le point d’être rassemblées.
Tohaya a quinze ans lorsqu’un étrange vieil homme lui révèle ce qui va à jamais changer sa vie : elle détient la dernière perle, le dernier espoir de sauver son monde. La jeune fille endosse la terrible responsabilité de la protéger, mais elle est loin de se douter de ce qui l’attend…
Poursuivie par des meurtriers, elle est épaulée par l’étrange vieil homme et un beau garçon blond dont elle ignore tout. Tohaya va vite se rendre compte à quel point porter la perle est difficile, à quel point elle est importante, à quel point ses ennemis n’hésiteront devant rien pour se saisir de la dernière perle d’Endore.
Entre amitié, aventure, secret, haine, magie et amour, la guerre menace d’éclater et de tout bouleverser. »

Mon avis

J’ai été attirée par la couverture de ce livre que je trouve jolie ainsi que par la quatrième de couverture qui promettait un bon roman de fantasy. Je dois vous avouer que j’ai passé un excellent moment de lecture !

Nous suivons les aventures de Tohaya, jeune fille de quinze ans orpheline depuis l’âge de six ans. Elle s’est échappée de l’orphelinat et a survécu seule dans la rue, en évitant les Allyés qui veulent lui prendre sa Perle d’Endore. Un jour, alors qu’elle court dans les ruelles d’Elendol pour sauver sa vie, elle rencontre un vieil homme, Eolhem, qui la protégera et lui offrira un toit. Elle apprendra rapidement qu’elle doit sauver le monde en préservant la dernière Perle d’Endore qu’elle détient. Pour cela, elle devra apprendre à maîtriser la magie qui est en elle et Eolhem aura la lourde tâche de le lui apprendre. L’avenir du Monde pèse sur les épaules de Tohaya qui doit absolument garder sa Perle d’Endore sous peine de libérer les démons…

Je me suis rapidement plongée dans ce roman puisque l’intrigue est présente dès les premières pages. J’ai suivi avec grand plaisir les aventures de Tohaya, ses péripéties, ses joies et ses peines. J’ai aimé l’écriture de l’auteur qui a créé un monde très intéressant que je me suis bien représentée grâce à ses descriptions sans pour autant qu’il y en ait trop. Ce livre est également peuplé de diverses créatures comme les elfes, les nains, les démons… des créatures comme je les aime.

Concernant les personnages, j’ai bien aimé Tohaya qui a une lourde tâche depuis l’âge de six ans. Il est vrai qu’elle a eu un peu de mal à réaliser qu’elle seule pourrait sauver le monde, mais ensuite elle a pris à cœur sa mission, au péril de sa vie et de celles des personnes qu’elle aime. Elle deviendra alors de plus en plus mâture, même si elle l’était déjà pour une jeune fille de son âge, ce qui n’est pas très étonnant lorsque l’on doit vivre dans la rue et sans cesse fuir pour ne pas se faire tuer. C’est une jeune fille courageuse et combattante et sa détermination sera un réel atout pour mener à bien sa mission. On en apprend petit à petit sur Tohaya et sa famille et jusqu’à la toute fin du roman, on fait des découvertes sur son passé : cela ajoute un suspens supplémentaire à celle de l’intrigue principale.

J’ai bien aimé sa relation avec Danyel, même si j’ai trouvé qu’il s’est enfui trop facilement avec Tohaya alors qu’il la connaissait que depuis une semaine. Danyel est très attachant, est le protecteur et le confident de Tohaya : son meilleur ami, aux yeux de Tohaya…

Dans ses aventures, elle rencontre également Yann. Elle se rend vite compte qu’il n’es pas « humain » mais ce jeune homme ne souhaite pas lui dévoiler sa véritable nature. De plus, plus il est mystérieux, plus Tohaya en tombe amoureuse. Même si Yann n’inspire pas trop confiance, c’est un jeune homme courageux prêt à risquer sa vie pour Tohaya.

Au fil de l’histoire, nous rencontrons beaucoup de personnages secondaires, comme les frères et sœurs de Danyel, les elfes (dont Doré qui a un rôle très important), le chef des démons… Bref, c’est un plaisir de rencontrer autant de personnages que je vous laisse découvrir.

Je ressors très satisfaite de cette lecture où je me suis vraiment régalée ! Ce n’est pas un coup de cœur mais ça n’en est pas loin…

Je remercie les éditions Persée et Estelle de m’avoir fait confiance et de m’avoir fait passer un excellent moment de lecture avec Tohaya dans le cadre de notre partenariat.