Archives de Catégorie: Dark Romance

Nuits blanches (tome 1 – malgré nous), de Lilah Pace

405 pages

Éditeur : Editions J’ai Lu

Date de parution : 2 mai 2018

Prix : 7€40

Quatrième de couverture

« Vivienne tombe en panne sur une route déserte et se retrouve seule au beau milieu de la nuit. Une voiture s’arrête. Un inconnu descend. Aussitôt le fantasme le plus brûlant de Vivienne se déclenche, le fantasme qui la fait le plus vibrer mais dont elle a terriblement honte et qui l’obsède tant qu’elle dévoile enfin à sa psy les questions qui l’agitent : put-elle se laisser aller à vivre ses sombres scénarios secrets ? Doit-elle au contraire lutter contre ses pulsions ?…

Quelques jours plus tard, elle revoit l’inconnu. Plus troublée que jamais, elle accepte de nouer une liaison avec lui… »

Mon avis

Nous suivons l’histoire de Vivienne et Jonah qui se sont rencontrés lorsque Vivienne est tombée en panne au beau milieu de la nuit. Il se sont recroisés lors d’une soirée organisée par une amie de Vivienne. C’est à ce moment là que la vie de Vivienne bascule. Elle a en effet un fantasme choquant, mais Jonah a le même. Ils se proposent donc de le réaliser. Mais pourquoi ce fantasme ? Vont-ils en ressortir indemnes ?

J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome. Attention, ce livre peut choquer car Vivienne n’a pas un fantasme des plus ordinaires. Il peut être d’ailleurs difficile à comprendre. La plume de l’auteur est addictive : j’ai lu ce livre très rapidement, pressée de connaître l’histoire. On ressent bien les émotions des personnages et leur relation est explosive.

Concernant les personnages, Vivienne est une jeune femme qui n’a jamais su trouver quelqu’un capable de répondre à son fantasme. Lorsque Jonah se propose donc de le faire, elle est surprise, mais elle a peur. Après tout, ce n’est qu’un inconnu. Deux inconnus qui vont jouer à un jeu malsain… Émotions, sentiments, peur, honte… beaucoup de sensations pour Vivienne et Jonah ! Ces deux personnages sont brisés et ont des démons à combattre… S’agissant de Jonah, il est assez réservé et mystérieux. On en apprend plus sur lui lors des dernières pages.

Petit bémol : pourquoi le prénom « Vivienne » ? Je trouve qu’il ne correspond pas du tout au personnage. Ces auteurs ont parfois de drôles d’idées 🙂

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome. Émotions, secrets de famille, peur, honte, sexe sont au rendez-vous ! J’ai hâte de me plonger dans le deuxième tome 🙂

Attention, ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains !

Je remercie grandement Myriam et les éditions J’ai Lu pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

5 sur 5

Publicités

Dark Love (tome 1 – Hard), de Nashoda Rose

347 pages

Éditeur : City Editions

Collection Eden

Date de parution : le 28 mars 2018

Prix : 17€50

Quatrième de couverture

« Après avoir échappé de justesse à une agression, Emily refuse de se sentir aussi vulnérable. Décidée à apprendre à se défendre, elle fait appel à Logan, un champion d’arts martiaux sexy, pour lui donner des cours d’auto-défense.

Auprès de ce guerrier impitoyable, elle apprend à se battre et… à aimer. Car sous ses airs inflexibles, derrière l’homme autoritaire, Logan est capable d’une grande douceur. Entre Emily et lui, la passion est dévorante. Jusqu’au jour où la jeune femme est kidnappée.

Affamée, humiliée, battue, elle doit lutter férocement pour sa survie. Quand elle entend la voix de Logan, elle pense être sauvée. Mais son cauchemar ne fait que commencer, car son ravisseur c’est lui, cet homme qu’elle croyait aimer… »

Mon avis

Après s’être fait agressée dans la rue un soir, après son boulot, Emily a décidé de prendre des cours d’auto-défense auprès de Logan, un champion d’arts martiaux. Mais il est devenu plus qu’un prof puisqu’ils sont tombés amoureux l’un de l’autre. Logan doit partir en tournée avec son groupe de rock, mais Emily refuse de partir avec lui. Elle l’aime, mais elle doit commencer la fac dans peu de temps et elle ne veut pas laisser sa meilleure amie et son frère, Kat et Mat, sa vraie famille. Alors qu’elle était dans un bar pour voir le groupe de Logan sur scène, la vie d’Emy bascule lorsqu’elle est kidnappée. Et son cœur se brise lorsqu’elle se rend compte que Logan est son bourreau…

Aussitôt reçu, aussitôt lu, ce livre me tentait beaucoup ! Après avoir eu un coup de cœur pour With You, me voici de nouveau plongée dans une dark romance avec laquelle j’ai passé un très bon moment de lecture. Le sujet est axé ici sur le trafic de femmes et l’esclavagisme. L’auteure a réussi à me faire ressentir les sentiments d’Emily. Sa peur lorsqu’elle se fait enlever, mais également sa haine, son amour, ses sentiments contradictoires envers l’homme qu’elle aimait, Logan.

Concernant les personnages, Emily est une jeune femme courageuse. Suite à sa précédente agression, elle a pris confiance en elle et de l’assurance en apprenant à se défendre. Emily a perdu son père et a une mère alcoolique. Elle vit avec sa meilleure amie et son frère, Kat et Matt. Lorsqu’elle est kidnappée et comprend que Logan est dans le coup, son monde s’écroule. Elle ne sait plus quoi ressentir, quoi penser. Pourquoi a-t-il fait ça ? Depuis son enlèvement, Logan est totalement différent. Il est froid, indifférent. Il lui inspire la peur. Elle ne reconnait plus l’homme qu’elle aimait…

La première partie de cet opus est axé sur l’enlèvement d’Emily et sa séquestration. La deuxième partie est axée sur la nouvelle vie d’Emily, quelques années après son enfer. Je ne vous dirai rien sur cette deuxième partie afin de ne pas vous spoiler.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec cette dark romance au côté original puisqu’Emily était amoureuse de Logan avant qu’il ne devienne son bourreau.

 Je remercie  grandement Marilyne et les éditions City, Collection Eden, pour cette très bonne lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

With You, de Amélie C. Astier et Mary Matthews

561 pages

Éditeur : Milady

Date de parution : le 21 mars 2018

Prix : 16€90

Quatrième de couverture : attention, dark romance pour public averti !

« Elle est toujours aussi belle, et même plus belle que dans mes souvenirs. Son visage est marqué par des années de nuits bien trop courtes, de souffrances et de peur, mais, à mes yeux, elle est toujours ma Vic. Celle qui a partagé plus qu’une vie avec moi, celle qui a partagé mon calvaire. Elle est cette moitié qui me manque, cette part de mon être que je lui ai donnée et qui nous a liés pour toujours.

Il y a quatorze ans, les vies de Reagan et de Vic ont été liées à jamais. Ils ont été kidnappés et séquestrés durant leur adolescence. Ensemble, ils ont vécu le pire, et en secret, ils se sont aimés malgré leur calvaire. Mais une fois que leur captivité a pris fin, la vie les a séparés. Aujourd’hui, alors que la justice s’apprête à être rendue, leurs chemins vont se croiser de nouveau. Ils ont changé, et les stigmates de plusieurs années de souffrance ont forgé leurs existences. Lorsque le présent les replonge dans ce passé de cauchemar, Reagan et Vic découvrent que les blessures infligées à cet amour sont loin d’être refermées. »

Mon avis : attention, dark romance pour public averti !

Il y a quatorze ans, les vies de Reagan et de Vic ont basculés. Ils ont été kidnappés, séquestrés et violés lorsqu’ils avaient quatorze ans, et cela pendant quatre ans… Ensemble, ils ont vécu le pire, se sont soutenus, se sont aimés. Mais lorsque leur captivité a pris fin, ils ont été séparés et ils ont dû vivre l’un sans l’autre. Jusqu’à aujourd’hui, jour du procès, jour où ils se retrouvent. Après tout ce qu’ils ont vécus, cet ordure va enfin payer. Mais s’il révélait leur secret ? La situation pourrait bien changer…

Depuis sa sortie, With You me tentait énormément. Je l’ai donc acheté et je l’ai sorti de ma gigantesque PAL, malgré d’autres lectures plus urgentes. Mais il me tentait tellement que je devais le lire… Je ressors bouleversée de ma lecture. Je l’ai terminée hier soir tard et j’y pense encore. Je ne sais pas si j’arriverai facilement à me plonger dans un autre livre aujourd’hui. Attention, il s’agit vraiment d’un livre sombre et violent avec notamment des viols ; âmes sensibles, s’abstenir !

Je ressors bouleversée de ma lecture car même s’il s’agit d’une fiction, je sais que ça existe vraiment et c’est ce qui fait mal au cœur. Je n’ai pas pleuré mais j’en étais vraiment pas loin (oui oui je me suis retenue…. oui oui je ne pleure jamais lors de mes lectures, seulement devant des films 😉 )

Concernant les personnages, vous vous doutez bien que Reagan et Vic sont anéantis. Leur vie a été détruite dès leur adolescence. Même s’ils se sont trouvés, ils ont vécu l’enfer pendant quatre longues années. Comment peut-on faire ça à quelqu’un ? Aujourd’hui, revivre tous ces moments à cause du procès va rouvrir des blessures. Revoir leur bourreau, revoir son sourire, sa satisfaction à entendre ce qu’il leur faisait. Bref, vous comprendrez que ça va les chambouler au plus haut point. Surtout s’il révèle leur secret, un secret qu’ils veulent garder que pour eux. Un secret qui pourrait tout faire basculer.

Pour conclure, je me suis plongée dès le début dans cette histoire et j’ai senti dès le début que j’aurai du mal à la lâcher. C’est une histoire sombre, violente, bouleversante, qui grave votre cœur à jamais.

La note de Rex

Blue Sunrise, de Chlore Smys

Éditeur : Black Ink Editions

Date de parution : 6 novembre 2017

Prix : 17€

Quatrième de couverture

« Règle numéro 1 : Ne rien dévoiler. Règle numéro 2 : Ne jamais dire non. Règle numéro 3 : Ne pas abandonner. Rester fidèle aux Dauphins, quoi qu’il advienne. Derrière les portes du Blue Sunrise se cache le très secret cercle des Dauphins, que la timide Chloé rêve d’intégrer. Devenir membre de cette fraternité apparaît comme une victoire sur son passé tourmenté : un parrain pour veiller sur vous, un code d’honneur à respecter, une initiation à réussir. Lorsque l’énigmatique Alastair est désigné comme son mentor, elle doute de sa chance. De défi en défi, il l’encourage à oublier ses blessures, à se découvrir, à oser. A vivre enfin. Mais toutes les limites ne sont pas faites pour être franchies. »

Mon avis

Je me suis tout de suite plongée dans cette histoire qu’il est difficile de lâcher. Chloé rêve d’intégrer le cercle des Dauphins. Mais pour cela, elle devra relever plusieurs défis qui lui seront donnés par Alastair, son mentor. Il l’encouragera toujours à les réaliser, chose que Chloé apprécie. Mais jusqu’où ira-t-elle ?

J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman. Quand je pense que ce genre de défis à réaliser pour intégrer un clan existent vraiment, comme par exemple le bizutage, ça fait froid dans le dos. Ce roman est quelque part « malsain », mais on continue de le lire pour voir si Chloé va intégrer le cercle des Dauphins, et à quel prix. De plus, l’histoire et la plume de l’auteure rendent la lecture addictive.

Concernant les personnages, Chloé est une jeune femme fragile qui a été victime de rumeurs qui l’ont détruite. Elle a donc décidé de changer de vie et essaye d’intégrer le cercle des Dauphins afin de devenir plus forte et avoir des amis. Elle refuse de ne pas y arriver et essayera de relever tous les défis imposés par son mentor Alastair. Alastair est un personnage qu’on n’apprécie pas tout de suite, mais en apprenant à le connaître on se rend compte qu’il est finalement humain. Nous rencontrons également Maxence et Maud. Ils sont frère et sœur et sont amis avec Alaistair depuis leur enfance. Ils sont malsains, mais je vous laisse les découvrir. Je ne détaillerai pas plus les personnages afin de ne pas vous spoiler 😉

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec cette histoire « malsaine » mais certainement réaliste sur plusieurs points. Défis, manipulations, trahisons… sont au rendez-vous !

La note de Rex

4 sur 5

Black Romance, de Molly McAdams

395 pages

Éditeur : City Editions

Collection Eden

Date de parution : 7 mars 2018

Prix : 17€90

Quatrième de couverture

« Quand elle se réveille, Briar se retrouve dans une pièce obscure, nue et ligotée. Quelques jours plus tôt, sa vie était encore parfaite, elle était même sur le point de se marier.

L’homme qui l’a enlevée, Lucas, est le diable incarné. Il en a la beauté, les yeux remplis de péchés, un sourire ténébreux… et attirant. Un diable d’une beauté si cruelle et dévastatrice que sa simple présence instille la peur.

Mais sous cette apparence terrifiante, se dissimule aussi un homme meurtri et hanté par un passé douloureux. Malgré elle, la jeune prisonnière commence à éprouver une troublante affection envers Lucas. Et peu à peu, se développe une passion contre nature. Une passion entre lumière et ténèbres… »

Mon avis

Tout va bien dans la vie de Briar. Elle est heureuse avec Kyle qu’elle va bientôt épouser et elle est entourée de proches qui l’aiment. Le jour où sa collègue l’appelle pour lui expliquer qu’elle doit fuir son père, Briar accepte volontiers de l’aider et de la remplacer le soir même au travail. Mais, en sortant du travail, Briar se fait enlever. Elle se retrouve alors dans une pièce, dans le noir, nue et ligotée, puis est vendue aux enchères. Elle sera achetée par Lucas qui devra en faire sa soumise. Cependant, Briar ne sera pas si facile à éduquer car elle ne veut qu’une chose : s’enfuir afin de retrouver Kyle. Y arrivera-t-elle ? Comment Lucas va-t-il réagir ?

J’avais peur de retrouver « Captive in the Dark » en lisant ce livre, car ce roman m’avait trop bouleversé par sa violence. Et bien, je ressors ravie de ma lecture qui est bien moins violente que « Captive in the Dark » ! Les premiers chapitres sont en effet de la Dark Romance, mais cela s’estompe au bout de quelques chapitres. On fini par s’attacher aux personnages, par connaître leur passé, par suivre l’évolution de leur histoire. J’ai eu beaucoup de mal à lâcher ce livre car une fois rentrée dans l’histoire, j’avais hâte de savoir comment Briar, ou « Blackbird », allait se sortir de cette situation. De plus, les rebondissements étant nombreux, le lecteur est tenu en haleine.

Concernant les personnages, Briar est une jeune femme qui allait épouser l’homme de sa vie lorsqu’elle a été enlevée. C’est une battante qui fera tout pour s’enfuir et retrouver sa vie. Pourquoi l’a-t-on enlevé ? Comment va-t-elle pouvoir s’en sortir et rejoindre Kyle ? Et si Briar commençait à avoir des sentiments pour Lucas ? Quant à Lucas, pourquoi n’arrive-t-il pas à se comporter avec Briar comme il se comporte avec les autres filles ? Il risque pourtant de se mettre son mentor à dos si Briar n’est pas rapidement éduqué… J’ai bien aimé suivre l’évolution de leur histoire.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman. Je n’attendais pas grand chose de celui-ci et pourtant j’ai été agréablement surprise par l’histoire et ses rebondissements. Une lecture que je vous conseille 🙂

 Je remercie Marilyne et les éditions City, Collection Eden, pour cette agréable découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

5 sur 5

Never Forgive (tome 2), de Monica Murphy

404 pages

Éditeur : Editions Harlequin

Collection &H

Date de parution : le 8 mars 2017

Prix : 14€90

Chronique du 1er tome

Quatrième de couverture

« On dit que la vérité blesse. En ce qui concerne Katherine, elle l’a plutôt anéantie, ruinée, lacérée, déchiquetée. Alors qu’elle tombait amoureuse d’Ethan, il lui mentait. Alors qu’elle s’ouvrait à lui, il la trahissait. Elle devrait le haïr, mais elle ne peut pas. Ce qui existe entre eux est trop fort pour être détruit. Elle ignore ce que c’est, mais une chose est sûre : elle ne sait plus vivre sans Ethan. D’une certaine manière, étrange, dangereuse, inquiétante, elle a besoin de lui.

Une bouleversante conclusion pour l’histoire d’amour la plus interdite qui soit. »

Mon avis

Katherine a appris la véritable identité d’Ethan. Elle le vit très mal, comme une trahison. Elle ne comprend pas comment Ethan a pu la trahir ainsi. Elle a essayé de l’oublier mais n’y arrive pas. Ça peut paraître bizarre, mais elle ne peut pas vivre sans lui. Comment Ethan et Katie vont-ils réussir à faire face à leur passé et aux épreuves qui les attendent ?

J’avais passé un très bon moment de lecture avec Never Forget, j’avais donc hâte de voir ce que l’auteur nous réservait dans cette suite. J’ai également passé un très bon moment de lecture avec cette suite. Les pages se tournent toutes seules, je n’ai pas réussi à lâcher ma lecture. Jusqu’aux dernières pages, je ne savais pas si l’histoire de Katie et Ethan allait bien se terminer ou pas. Il y a une alternance de narrateurs entre Katie, Ethan et Aaron qui amène du rythme à l’histoire. Je peux vous dire que se retrouver dans la tête d’Aaron, ça fait peur.

Concernant les personnages, nous suivons Katie et Ethan, mais également les proches de Katie comme sa mère et sa sœur. L’auteur a accordé une place importante aux sentiments de chacun et à l’avis de chacun sur la relation de Katie et Ethan. Nous suivons également Lisa, la journaliste. Je dois avouer que ses agissements ne m’ont pas du tout plu, mais elle a une place importante dans l’intrigue. Katie a vraiment été blessé par le mensonge d’Ethan, mais finalement vivre sans lui n’est pas supportable.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec cette suite de Never Forget. L’auteur a réussi à me tenir en haleine tout au long de la lecture en mêlant amour interdit et mensonges.

Je remercie grandement Mélanie et les Editions Harlequin, collection &H pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

5 sur 5

Never Forget (tome 1), de Monica Murphy

419 pages

Éditeur : Editions Harlequin

Collection &H

Date de parution : le 8 mars 2017

Prix : 14€90

Quatrième de couverture

« Quand Ethan s’est lancé à la recherche de Katie, la fille qu’il a sauvée des griffes de son kidnappeur, huit ans plus tôt, il voulait simplement s’assurer qu’elle allait bien, qu’elle avait repris le contrôle de sa vie, qu’elle était heureuse, peut-être. Enfin, ça, c’est l’excuse qu’il s’est donnée, car à la seconde où il a posé les yeux sur elle, il a su qu’il voulait plus. Beaucoup plus. Alors, il a fait tout ce qu’il s’était toujours interdit : il est entré dans sa vie, sous son nouveau nom, sa nouvelle identité. Et, chaque jour qui passe, il s’enfonce un peu plus dans le mensonge. Mais comment faire autrement alors qu’il est le fils du monstre qui a changé sa vie à jamais ? »

Mon avis

Katie a été kidnappée lorsqu’elle avait douze ans. Elle a été sauvée par Will, le fils de son bourreau. Un lien s’est alors créé avec Will, mais la famille de Katie n’a pas souhaité qu’elle reste en contact avec lui. Nous retrouvons Katie, huit ans après ce drame. Elle est toujours perturbée et est loin d’avoir oubliée ce qu’elle a vécu. Afin d’avancer dans sa vie, elle décide de donner une interview télévisée sur ce qui lui est arrivée. En la voyant à la télévision, Will décide de renouer le dialogue avec elle, sous une nouvelle identité. Au fur et à mesure, Katie et Will vont se rapprocher l’un de l’autre, mais comment avouer à Katie sa véritable identité ? Lui pardonnera-t-elle ?

Ayant été déçue par Dark Romance à cause de son côté « malsain », j’appréhendais cette lecture. Mais j’ai adoré cet opus ! Je ne pense d’ailleurs pas que ce livre soit à classer dans le genre de la Dark Romance. Le sujet traité par l’auteur est horrible, sombre, mais important. Sa plume est addictive, impossible de lâcher ma lecture.

Je me suis tout de suite attachée aux personnages et à leur histoire poignante. Katie, même si elle a été sauvée par Will, est bien évidemment traumatisée par ce qui lui est arrivé. Quelques années après ce drame, elle y pense toujours et ne croque pas la vie à pleines dents comme devrait le faire une fille de son âge. Will, de son côté, n’arrête pas de penser à Katie. Lorsqu’il voit sont interview, il voit là l’occasion pour lui de renouer contact avec elle, sous une fausse identité.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec cet opus. J’ai hâte de lire le deuxième tome ! 🙂

Je remercie grandement Mélanie et les Editions Harlequin, collection &H pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex5 sur 5

Dark romance, de Penelope Douglas

497 pages

Éditeur : Harlequin,

Collection &H

Date de parution : le 8 février 2017

Prix : 14€90

Quatrième de couverture

« Michael Crist. Un nom qui fait frissonner chaque fille de notre petite communauté privilégiée de la côte Est. Moi comme les autres. Sauf que moi, ce n’est pas sa beauté à couper le souffle ou le fait qu’il soit riche et adulé qui me fascine – enfin, pas seulement. Non, moi, c’est la noirceur que je devine sous sa carapace dorée. la violence dans son regarde noisette. Son mépris pour les règles, les lois, la morale. Ce miroir permanent de tout ce qui est noir et sombre au fond de moi. En dix-neuf ans, Michael ne m’a jamais jeté un regard. Mais, le jour où il s’intéresse à moi, je ne sais pas si je dois être excitée… ou terrifiée. »

Mon avis

Erika va emménager dans une autre ville afin de continuer ses études, loin de sa mère. Elle veut en effet changer de vie et apprendre à se débrouiller seule. Elle s’éloignera également de Trévor Crist qui est amoureux d’elle. Arrivée dans son nouvel appartement, elle découvre vite que vit dans son immeuble Michael Crist, le frère de Trévor. Depuis son adolescence, Erika est très attirée par lui, mais il l’a toujours ignorée. Désormais, Michael s’intéresse à Erika. Que lui veut-il ?

La Dark Romance, « romance sombre » est un « nouveau » genre en France qui s’est d’abord fait connaître avec la saga Captive in the Dark parue aux éditions Pygmalion. Ce genre « entre dans la catégorie des romances interdites, mettant en scène des relations parfois condamnées par la morale ou par la loi. Dans ce genre littéraire à la frontière entre amour, désir et violence, l’auteur joue avec les limites de la morale et le franchissement de l’interdit« .

J’avais très envie de lire Dark Romance. Je vous rassure, ce livre n’est pas érotique avec des scènes SM. Non, ici l’histoire est sombre, violente, malsaine. Oui, je ressentais parfois dans ma lecture un mal être car je trouvais que certaines scènes étaient malsaines. Je me disais « ce n’est qu’un livre, ce n’est pas réel ». Mais cela ne m’empêchait pas de me sentir parfois mal. Peut être que ce genre littéraire n’est pas pour moi, je lirai quand même le premier tome de Never Forget pour avoir un autre avis.

Concernant les personnages, Erika est une jeune femme attachante qui va vivre un enfer. Dès le début du livre, on en apprend plus sur Erika, sur sa vie, sur ses liens avec la famille Crist et notamment sur sa relation avec Trévor et son attirance envers Michael. Alors qu’elle vient d’emménager, elle s’aperçoit rapidement que Michael habite dans le même immeuble qu’elle. Mais ce qui ne la rassure pas du tout, c’est qu’il invite ses amis du lycée.

Michael et ses amis veulent se venger de quelque chose qui s’est passé il y a quelques années. Ses amis ont passé trois ans en prison. Même si Michael se sent attiré par Erika, il va tout faire pour l’attirer et la mettre en confiance, mais pour mieux la trahir et mettre en place sa vengeance, avec ses amis. Jusqu’où va aller Michael ?

Les chapitres alternent entre deux narrateurs et entre passé et présent. On découvre ainsi pourquoi Michael et ses amis veulent se venger. L’intrigue est intéressante mais des situations étaient trop malsaines pour moi, cela m’a dérangée. Néanmoins, j’ai lu le livre jusqu’au bout puisque ce n’est pas tout le temps malsain, mais aussi car il a un côté addictif qui m’empêchait de le fermer. Il fallait que je sache ce qui allait arriver à Erika, si les garçons allaient vraiment mettre en place leur plan machiavélique.

Pour conclure, j’aurai pu beaucoup aimé ce livre, mais son côté malsain ne m’a pas plu. L’intrigue est pourtant intéressante et bien ficelée. Ce livre a néanmoins plu a pas mal de lecteurs, je vous laisse donc le découvrir pour vous faire votre propre avis 🙂

Je remercie grandement Mélanie et les Editions Harlequin, collection &H pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5