Archives Mensuelles: juillet 2015

C’est lundi, que lisez-vous ? [152]

Cette bannière a été crée par Galléane qui a repris ce rendez-vous initialement mis en place par Mallou.

Le principe est simple : tous les lundis, je répondrai aux trois questions suivantes :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Ma lecture de la semaine

Ma lecture en cours

Mes prochaines lectures

   

Et vous, que lisez-vous ?

 

Publicités

In My Mailbox [143]

“In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.”

Mes réceptions de la semaine

   

Et vous, qu’avez-vous reçu cette semaine ?

La ballade des Lucioles, de J.A. REDMERSKI

414 pages

Éditeur : Milady

Date de parution : le 20 mars 2015

Prix : 18€20

Quatrième de couverture

« Il paraît qu’on n’oublie jamais son premier amour…

« Mon coeur ne bat que pour toi. Si tu meurs, je perds ma raison de vivre. »

Elias aime Brooke depuis toujours. À l’époque où ils n’étaient encore que des enfants, il attrapait des lucioles pour elle en attendant de pouvoir lui décrocher la lune. Ivre de liberté, animée par une soif d’absolu qui la fait vivre plus intensément, Brooke est irrésistible. Mais au fil des années, son côté sombre prend le dessus. Refusant de révéler sa fragilité à Elias, elle disparaît sans donner signe de vie. Quand ils se retrouvent, quatre ans plus tard, leur amour est resté intact. C’est alors qu’un drame menace de tout faire voler en éclats. Brooke prend la fuite et Elias décide de partir avec elle : il a juré que plus rien ne les séparerait. À la vie, à la mort.« 

Mon avis

Elias et Brooke se connaissent depuis qu’ils sont petits. Malgré leurs sentiments amoureux l’un envers l’autre, ils ont décidé de rester meilleurs amis, jusqu’au jour où ils finissent par s’embrasser. Brooke prend alors peur et décide de tout quitter, sans un mot, et de refaire sa vie ailleurs. Quatre ans après, elle revient retrouver Elias. Alors qu’ils viennent de se retrouver, un drame va de nouveau faire fuir Brooke. Mais hors de question pour Elias de la laisser fuir de nouveau. Il l’accompagnera alors dans sa fuite.

J’avais beaucoup aimé Loin de tout du même auteur, c’est donc avec plaisir que je me suis plongée dans son nouveau roman. Malheureusement, je ressors déçue de ma lecture.Alors que j’étais plongée dès le début dans l’histoire et que je l’appréciais, les deux derniers tiers du livre m’ont ennuyée. Je n’ai pas apprécié leur fuite, leur route et les personnages qu’ils rencontrent. Je n’ai pas réussi à accrocher à cette partie de l’histoire.

Concernant les personnages, Elias est fou amoureux de Brooke et elle le sait. Elle joue avec cela et est assez égoïste. Elias va découvrir qui est réellement Brooke et s’apercevra qu’il ne pourra pas la sauver d’elle-même. Sur leur route, ils feront la connaissance de plusieurs personnes dont un groupe assez sombre et mystérieux avec qui ils feront un bon bout de chemin. Alors qu’ils fuient sans cesse, ils savent que les conséquences de leur fuite vont les rattraper. Mais Brooke est assez instable psychologiquement et ne veut pas aller en prison. Donc elle continue de fuir et emmène Elias avec elle. Je n’ai pas apprécié Brooke qui, pour moi, n’a pas une bonne mentalité et agit comme une gamine.

Pour conclure, alors que j’avais adoré Loin de Tout, je n’ai pas du tout accroché à ce nouveau roman avec lequel je me suis ennuyée.

J’ai chroniqué ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

La note de Rex

1 sur 5

La vie rêvée d’Éve (tome 1 – La fuite), de Anna CAREY

256 pages

Éditeur : Pocket Jeunesse

Date de parution : le 21 mai 2015

Prix : 16€90

Quatrième de couverture

« USA 2032. Seize ans après qu’un virus mortel a décimé la Terre, hommes et femmes vivent séparés. Ève, 18 ans, n’a jamais quitté l’enceinte de son école. Elle pense qu’un avenir radieux l’attend, jusqu’à ce qu’elle découvre la terrible vérité : les jeunes diplômées sont enfermées dans une clinique où elles enchaînent les maternités pour repeupler le monde dévasté.

Horrifiée, Ève s’enfuit. Commence alors un voyage solitaire et périlleux à travers la Zone, où elle doit éviter les chiens sauvages et les hommes qui la terrifient. Jusqu’au jour où elle rencontre Caleb, un jeune rebelle qui gagne peu à peu sa confiance… puis son cœur. Mais dans ce monde ravagé, l’amour est un luxe qu’Ève ne peut se permettre. Sauf à le payer très cher.« 

Mon avis

Eve vit depuis plusieurs années dans une école pour filles où les hommes y sont interdits. On apprend à toutes ces jeunes filles qu’ils sont mauvais et qu’il faut rester éloigné d’eux. Eve va bientôt avoir dix-huit ans. Le grand jour où elle va pouvoir quitter l’école pour exercer le métier qu’elle a envie de faire approche. Mais, alors qu’Arden, une camarade, prend la fuite, Eve découvre que, durant toutes ses années, les personnes qui l’entourent lui ont menti. Elle apprend que toutes les filles sont retenues prisonnières dans un bâtiment et sont destinées à mettre au monde des enfants, comme des poules pondeuses, jusqu’à ce que le roi les autorise à arrêter. Face à cet horrible avenir, Eve décide de fuir.

Ayant été attirée par la couverture et par le synopsis j’avais hâte de me plonger dans cette dystopie J’ai passé un bon moment de lecture même si quelques points m’ont dérangée. Je trouve que l’auteure a des idées vraiment intéressantes, mais que l’histoire manque de profondeur. De plus, je trouve qu’il manque également de développement, de détails. L’auteure passe trop vite sur certaines choses. Enfin, des choses sont également un peu trop simples ; par exemple Eve ne sait pas nager mais va réussir à traverser assez rapidement le lac.

Malgré ces points négatifs, j’ai passé un bon moment de lecture et j’ai apprécié les idées de l’auteur et l’univers qu’elle a créé. J’aurai vraiment aimé que son univers soit plus développé.

Concernant les personnages, nous suivons principalement Eve, Arden, sa camarade qui s’est enfuie, et Caleb, un jeune homme qu’elles rencontreront sur leur chemin. Arden était méchante avec toutes les filles de l’école. Ici, elle va se lier peu à peu d’amitié avec Eve alors qu’elles ne s’entendaient pas du tout à l’école. Il y aura une petite romance entre Eve et Caleb. Caleb tombe vite (un peu trop vite même) sous le charme d’Eve pour qui il est prêt à tout.

Pour conclure, beaucoup de points négatifs pour ce premier tome avec lequel j’ai quand même passé un bon moment de lecture. Le dénouement final m’a donnée envie de lire la suite de cette saga, mais j’attends beaucoup plus des prochains tomes et j’espère qu’ils seront bien plus développés.

Je  remercie Louve, Mort-Sûre ainsi que les éditions Pocket Jeunesse pour cette découverte dans le cadre d’un partenariat.

La note de Rex

2 sur 5

C’est lundi, que lisez-vous ? [151]

Cette bannière a été crée par Galléane qui a repris ce rendez-vous initialement mis en place par Mallou.

Le principe est simple : tous les lundis, je répondrai aux trois questions suivantes :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Mes lectures de la semaine

      

Ma lecture en cours

Mes prochaines lectures

   

Et vous, que lisez-vous ?

In My Mailbox [142]

“In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.”

Mes réceptions de la semaine

      

Les épreuves non corrigées de :

Et vous, qu’avez-vous reçu cette semaine ?

Descendants – L’Île de l’Oubli, de Melissa de la Cruz

298 pages

Éditeur : Hachette

Date de parution : le 1er juillet 2015

Prix : 15€90

Quatrième de couverture

« Il y a vingt ans, les Méchants ont été bannis du royaume d’Auradon et emprisonnés sur l’île de l’Oubli, un lieu sombre et morne protégé par un champ de force. Privés de leurs pouvoirs magiques, les Méchants et leurs descendants vivent désormais dans l’isolement le plus total.

Cependant, au cœur de la Forêt interdite, se cache l’œil du Dragon, la clé des véritables ténèbres, et de leur liberté. de leur liberté. Seul le plus perfide, le plus sournois, le plus machiavélique pourra s’en emparer.

Une quête pleine de dangers puisque le pire risque d’arriver : même les Descendants peuvent faire preuve d’un peu de gentillesse ! Et contrairement à ce qu’ils pensaient, ça ne fait pas de mal… »

Mon avis

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman qui est le prequel des Descendants, le nouveau Disney Channel Original Movie qui sera diffusé dès la rentrée sur Disney Channel.

J’ai pris plaisir à retrouver quelques personnages Disney et leurs descendants. Nous suivons un peu la Belle et la Bête qui sont à la tête du royaume d’Auradon, avec leur fils. Dans ce royaume vivent les « gentils ». L’histoire est principalement axée sur Mal, Evie, Jay et Carlos, les enfants des plus grands méchants de notre enfance : Maléfique, la Méchante Reine, Jafar et Cruella d’Enfer. Ces personnages ont été bannis du royaume d’Auradon et sont emprisonnés sur l’île de l’Oubli, privés de leurs pouvoirs. Lorsque Mal, la fille de Maléfique, apprend que l’œil du Dragon, la plus puissante source de magie noire, s’est réveillé, elle décide d’aller le chercher avec ses « amis » Jay et Carlos, mais également avec Evie, son ennemie…

Je connaissais cette auteure dans d’autres genres littéraires, j’étais donc curieuse de découvrir sa plume dans ce roman. Sa plume est simple, fluide et agréable. Concernant l’histoire dans son ensemble, j’aurai aimé que les personnages rencontrent plus de difficultés. Même si c’est un livre jeunesse, c’est bien aussi quand tout ne se passe pas facilement. A noter également que j’aime beaucoup la couverture de ce roman. Elle est jolie et attire l’œil !

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce livre jeunesse qui plaira beaucoup à de plus jeunes lecteurs fan des univers de Disney.

Je remercie les éditions Hachette pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

Big game, de Dan Smith

281 pages

Éditeur : Michel Lafon

Date de parution : le 28 mai 2015

Prix : 14€95

Quatrième de couverture

« Comme tous les garçons de son village, et ce depuis des générations, Oskari doit accomplir le rite d’initiation qui fera de lui un homme. Sa mission : chasser un animal sauvage.

Livré à lui-même en plein coeur de la forêt boréale, il s’apprête à rentrer bredouille, lorsqu’un avion explose sous ses yeux. Près du lieu de l’accident, il découvre une capsule de sauvetage et à l’intérieur, un homme. Oskari est alors investi d’une nouvelle mission : le sauver des terroristes qui le pourchassent. Une aventure hors du commun qui sera pour lui l’occasion de découvrir la véritable signification du mot « courage ». »

Mon avis

En général, je m’ennuie un peu avec les livres jeunesse. J’ai passé l’âge de donner mon avis sur ce genre de livre car malheureusement ils sont très souvent négatifs. Pourtant, j’avais envie de découvrir ce roman, même si j’avais peur d’être de nouveau déçue par le genre littéraire du livre. Je dois avouer que, pour mon grand plaisir, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman qui se dévore rapidement.

Oskari est un jeune garçon qui doit passer avec succès un rite d’initiation afin de devenir un homme. Cette mission est une tradition et a lieu de génération en génération dans son village. Pour réussir, il doit passer une nuit, seul, en plein cœur de la forêt et chasser un animal sauvage. Alors qu’il se retrouve seul dans la foret, il voit un avion exploser. Enfermé dans une capsule, il libérera un homme qu’il protégera des terroristes qui le poursuivent. Ce n’est pas le genre de mission qu’il devait accomplir, mais elle lui tient encore plus à cœur !

Oskari m’a touché. C’est un enfant courageux qui s’est entraîné dur à l’épreuve qui l’attend. Malheureusement, il a peu d’espoir de la réussir car il n’a pas assez de force, même pas assez de force pour faire correctement du tir à l’arc. Néanmoins, il aimerait vraiment réussir cette mission, pour sa mère décédée mais également pour que son père soit fière de lui. Il se lance donc à l’aventure et en ressortira fier et grandi !

Pour conclure, même s’il s’agit d’un roman d’aventure jeunesse, j’ai passé un bon moment de lecture ! Je le conseille aux plus jeunes lecteurs 🙂

Je remercie les éditions Michel Lafon pour leur confiance et pour m’avoir fait passer un bon moment de lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

Concours U4 – Yannis – Florence Hinckel

Coucou tout le monde 🙂

J’avais envie de vous faire plaisir, c’est pourquoi je propose à l’un d’entre vous de remporter les épreuves non corrigées de U4 – Yannis, de Florence Hinckel, aux éditions Nathan & Syros.

Parution le 27 août 2015

« U4 c’est…

4 auteurs : Y. Grevet, F. Hinckel, C. Trébor, V. Villeminot

4 romans : Koridwen, Yannis, Jules, Stéphane

4 personnages qui se croisent, s’entraident, s’aiment ou se rejettent

4 histoires à lire dans l’ordre de son choix

1 univers commun, saisissant et addictif.

Cela fait dix jours que le virus U4 accomplit ses ravages. Plus de 90% de la population mondiale ont été décimés. Les seuls survivants sont des adolescents. l’électricité et l’eau potable comment à manquer, tous les réseaux de communication s’éteignent.

Dans ce monde dévasté, Koridwen, Yannis, Jules, Stéphane se rendent, sans se connaître, à un même rendez-vous. Parviendront-ils à survivre, et pourront-ils changer le cours des choses ? »

Pour participer :

– veuillez remplir le formulaire ci-dessous. Attention, une seule participation par foyer est acceptée (même nom, même adresse postale, même adresse IP). En cas de triche la participation sera annulée

– « aimer » sur Facebook la page du blog

Chances supplémentaires

–  Partager le concours sur votre blog, page facebook, twitter… (+2 chances)

– « s’abonner à mes articles » sur mon blog (colonne de droite) : (+1 chance)

Concours ouvert à la France métropolitaine, la Belgique et la Suisse du 14 juillet 2015 au 31 juillet 2015 à 19h00.

Les résultats seront publiés sur mon blog en citant le pseudo du gagnant. Le lot sera directement envoyé au gagnant par moi-même et en lettre verte. Je ne serai pas responsable d’une éventuelle perte de ce lot. Les informations personnelles seront détruites dès la fin du concours.

Chances supplémentaires :

La muse, de Sara Agnes L.

479 pages

Éditeur : Hugo Roman

Date de parution : le 4 juin 2015

Prix : 19€50

Quatrième de couverture

« Écrivain en deuil, Jack Linden n’est plus que l’ombre de lui-même depuis que sa femme et son fils sont décédés. Seuls, dans sa maison de campagne, avec sa bouteille et son chagrin, il attend que le temps passe en compagnie de l’alcool et de la télévision. Il est donc éberlué lorsque Lily, une soi-disant assistante, débarque chez lui pour l’aider à boucler son roman.

Mais qui est cette fille, surgie de nulle part, pour lui ordonner de se ressaisir et d’écrire pendant qu’elle s’occupe de remettre de l’ordre dans sa vie.

Lily répond à tous ses besoins : elle le nourrit, le lave, lui coupe les cheveux… et s’agenouille pour lui faire une fellation lorsqu’il en émet l’ordre, éméché par l’alcool.

Qui est donc cette femme ? Une assistante ? Une prostituée ? Est-il devenu fou ? Car dès que tout se termine, Lily agit comme si rien ne s’était produit. Mais jusqu’où Lily sera-t-elle prête à aller pour le satisfaire ? Et pourquoi refuse-t-elle de lui dévoiler quoi que ce soit à son propos ? »

Mon avis

Lorsque Lucie m’a proposée de recevoir ce roman, j’ai tout de suite acceptée, car j’aime beaucoup les éditions Hugo Roman, mais aussi car je souhaitais découvrir Sara Agnès L.

Jack Linden, écrivain à succès, s’est arrêté dans l’écriture de son roman lorsqu’il a perdu sa femme et son fils il y a quelques mois. Depuis ce tragique événement, il noie sa tristesse dans l’alcool et n’a, bien évidemment, aucune envie de continuer d’écrire. Jusqu’au jour où débarque Lily, une mystérieuse assistante qui veut l’aider afin qu’il puisse terminer son roman. Elle est prête à tout faire pour le satisfaire : lui préparer des repas, l’interdire de boire à certaines heures, faire le ménage et ses courses, mais également répondre à ses demandes sexuelles lorsqu’il a bu. Qui est cette mystérieuse jeune femme ? Qui l’a envoyé ?

Dans l’ensemble, je ressors déçue de ma lecture car pas mal de choses m’ont dérangée. Tout d’abord, je trouve dommage qu’il y ait tout ce sexe pour « rien ». Il y a beaucoup de fellations, sans, finalement, beaucoup d’intérêt pour l’histoire. Aussi, j’ai eu du mal à accrocher au côté « je ne sais rien et je suis soumise » de Lily. Malgré son côté « prostitué », on découvre qu’elle a également un passé difficile.

Quant à Jack Linden, alors qu’il se noie dans l’alcool car il a perdu sa femme et son fils il y a cinq mois, il (ou son sexe) tombe vite sous le charme de Lily, avec très peu de regret. J’ai également eu du mal à accrocher à cela. De plus, il tombe raide dingue de cette fille en seulement… une semaine !

Pour conclure, j’ai aimé le côté mystérieux de Lily : qui l’envoie ? L’éditeur de Jack ? Pourquoi fait-elle tout ça ? Mais mis à part ça, je trouve que ça manque un peu de réalisme et que le sexe qui est omniprésent n’apporte pas grand chose à l’histoire. Dommage !

Je remercie les éditions Hugo Roman pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

2 sur 5