Archives Mensuelles: août 2016

Off-campus (tome 2 – The Mistake), de Elle Kennedy

356 pages

Éditeur : Editions Hugo Roman

Date de parution : le 1er septembre 2016

Prix : 17 €

Chronique du 1er tome

Quatrième de couverture

« Est-il allé trop loin ?

John Logan est une star de l’équipe de hockey, ce qui lui permet d’avoir toutes les filles qu’il veut. Mais derrière ses sourires de tueur et son charme ravageur se cache un être blessé et inquiet de son avenir, qui ne s’annonce pas tout rose.

Quand il rencontre Grace, étudiante en première année, il se dit qu’elle sera la fille idéale pour lui changer les idées. Mais elle finit par le repousser à cause de son comportement et John va devoir se mettre en quatre pour la récupérer.

Grace n’est plus la jeune fille timide et innocente du début de l’année, et elle compte bien lui faire payer ses erreurs. John va devoir élever son niveau de jeu. »

Mon avis

Logan est amoureux d’une fille inaccessible. Pour l’oublier, il enchaîne les histoires sans lendemain. En évitant d’aller à une soirée, Logan tombe sur Grace, une étudiante en première année, et passe la nuit avec elle, une histoire sans lendemain comme avec toutes les autres filles. Mais il s’aperçoit qu’il a envie de revoir Grace. Malheureusement, il se sert d’elle pour oublier la fille dont il est amoureux. Quand Grace l’apprend, elle refuse bien évidemment par le repousser. Logan pourra-t-il la récupérer ? Lui pardonnera-t-elle ?

Ayant frôlée le coup de cœur pour le premier tome de cette saga, j’avais hâte de mon plonger dans celui-ci qui est consacré à Logan et Grace. J’ai passé un bon moment de lecture, mais je n’ai pas apprécié les personnages autant que dans le premier tome. J’ai eu un petit blocage avec Grace qui au début semble très jeune dans sa tête. Heureusement, elle fini par évoluer. S’agissant de la plume de l’auteur, elle est toujours aussi fluide, agréable et addictive.

Concernant les personnages principaux, nous suivons Grace et Logan. Logan, le tombeur de filles, ne s’attendait pas à apprécier Grace. Lorsqu’il la perd, il devra redoubler d’efforts pour la récupérer. S’agissant de Grace, j’ai eu du mal avec elle au début, non pas car elle parle beaucoup, mais car je la trouvais trop jeune dans sa tête, trop immature. Après avoir passée l’été chez sa mère, elle a mûri et je l’ai mieux appréciée. Pour mon plus grand plaisir, nous retrouvons également Hannah et Garrett. Ce sont mes personnages préférés.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman New Adult. Le premier tome est mon préféré, mais celui-ci est tout de même agréable à lire et addictif.

Je remercie grandement Mélusine, Olivia et les éditions Hugo Roman pour cette agréable lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

Publicités

Léo, de Mia Sheridan

286 pages

Éditeur : Editions Hugo Roman

Date de parution : le 1er septembre 2016

Prix : 17 €

Quatrième de couverture

« Je t’attendrai. Et je veux que tu m’attendes. Promets-moi que tu ne te donneras à personne d’autre qu’à moi.

Lorsque Léo quitte le foyer d’accueil pour sa famille adoptive, il fait une promesse à Evie. Elle l’attendra en vain…

Huit ans plus tard, Evie a construit sa vie. Elle a un travail, des amis, elle est heureuse. Jusqu’à ce qu’un homme étrange et séduisant fasse irruption dans sa vie. Il dit être un ami de Léo.

Evie est attirée par cet homme au charme dévastateur, mais elle ne sait pas si elle peut lui faire confiance ou s’il cache un secret au sujet de la disparition de Léo.

Saura-t-elle faire la part des choses ? »

Mon avis

Lorsqu’ils étaient petits, Evie et Léo se sont rencontrés dans un foyer d’accueil. Leurs chemins se sont séparés lorsqu’à l’adolescence, Léo a été adopté. Par un baiser, Evie et Léo se sont alors fait une promesse : Evie et Léo s’attendront, Léo viendra chercher Evie lorsqu’elle aura 18 ans. En attendant Léo lui écrira pour lui donner sa nouvelle adresse et son numéro de téléphone. « Il n’y aura jamais personne d’autre que toi, Evie » est la dernière chose que Léo ait dite à Evie. Elle n’a jamais eu de ses nouvelles.

Huit ans plus tard, nous retrouvons Evie qui a construit sa vie et qui est entourée d’amis très proches d’elle. Jusqu’au jour où Jake fait son apparition, un ami de Léo. Evie se sent tout de suite attirée par lui…

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman. Il y a une alternance de chapitres entre le présent (huit ans après le départ de Léo) et le passé (Léo et Evie au foyer d’accueil). La plume de l’auteure est parfois dérangeante, dans le sens où par exemple elle dit assez maladroitement et à plusieurs reprises que Jake est un dominant, ou alors c’est peut-être la traduction qui ne convient pas.

Mais malheureusement, quelque chose m’a gênée dans ce roman New Adult. Quelque chose d’important puisqu’il s’agit d’un personnage : Jake. Alors que d’habitude les personnages des romans New Adult me font rêver, Jake est bien loin d’y arriver. Dès le début, je n’ai pas eu confiance en lui, il me semblait vraiment étrange.  J’ai trouvé également bizarre qu’il couvre de cadeaux Evie alors qu’il ne la connait pas. Leur relation a évolué trop vite, je ne me suis pas attachée à leur histoire pour laquelle je n’ai pas ressenti d’émotions, je me suis juste attachée juste à Evie. Néanmoins, son comportement s’explique… et je vous laisse découvrir ça 🙂

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture, mais malheureusement je n’ai pas réussi à apprécier Jake.

Je remercie grandement Mélusine, Marie et les éditions Hugo Roman pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

 

C’est lundi, que lisez-vous ? [186]

Cette bannière a été crée par Galléane qui a repris ce rendez-vous initialement mis en place par Mallou.

Le principe est simple : tous les lundis, je répondrai aux trois questions suivantes :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Mes lectures de la semaine

      

Ma lecture en cours

Mes prochaines lectures

   

Et vous, que lisez-vous ?

In My Mailbox [190]

“In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.”

Mes réceptions de la semaine

      

      

Et vous, qu’avez-vous reçu cette semaine ?

Off-campus (tome 1 – The deal), de Elle Kennedy

 

431 pages

Éditeur : Editions Hugo Roman

Date de parution : le 7 juillet 2016

Prix : 17 €

Quatrième de couverture

« Un accord dangereux ?

Hannah est une élève brillante et elle a un don incroyable pour le chant. Mais quand il s’agit d’hommes et de séduction, elle perd tous ses moyens.

Garrett est la star de l’équipe de hockey de l’université, mais ses résultats scolaires ne sont pas à la hauteur et il risque de perdre sa place dans l’équipe. 

Ils vont passer un drôle d’accord. Elle lui donne des cours, il l’aide à surmonter ses angoisses et à séduire le quater back de l’équipe de football.

Cet arrangement original va-t-il changer leur vie ? »

Mon avis

Garrett a eu une mauvaise note à l’un de ses devoirs de philosophie. S’il veut continuer à jouer au hockey, il doit absolument avoir une meilleure note au devoir de rattrapage. Il demande donc à Hannah de lui donner des cours. Même si Garrett est la star de l’équipe de hockey de l’université, Hannah refuse de l’aider. Jusqu’au jour où Garrett lui propose un deal  : elle lui donne des cours pendant une semaine et il fera semblant d’être son petit ami lors d’une soirée afin d’attirer l’attention de Justin, le quater back de l’équipe de football dont elle rêve.

J’ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman qui frôle le coup de cœur. La plume de l’auteur est agréable, fluide et addictive. Impossible de lâcher ce roman, je ne voulais pas me séparer d’Hannah ni de Garrett.

Concernant les personnages, je les ai adorés ! Garrett est un mec dont toutes les filles rêves. Alors qu’au début ce joueur de hockey semble superficiel et couche avec toutes les filles qu’il veut, on apprend à le connaître lorsque Hannah lui donne des cours. Et là on découvre qu’en plus d’être séduisant et attirant, il a de l’humour, il est attentionné, intelligent. Il va se confier à Hannah sur son enfance. Finalement, Hannah devient sa confidente, son amie « fille » qu’il n’a jamais eu. S’agissant de Hannah, je peux vous dire qu’elle a du caractère ! Grâce au deal, elle finira par céder à Garrett et lui racontera également son passé et le terrible traumatisme qu’elle a subi lors de son adolescence. Ils deviendront très proches, jusqu’au jour où ils se sentiront attirés l’un envers l’autre.

Pour conclure, j’ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman qui frôle le coup de cœur. Je vous le conseille vraiment ! 😉

Je remercie grandement Mélusine, Olivia et les éditions Hugo Roman pour cette superbe lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

5 sur 5

De si jolis mensonges…, de Léa Laurent

251 pages

Éditeur : City

Date de parution : le 15 juin 2016

Prix : 16€90

Quatrième de couverture

« Un brin délurée et paresseuse, sans un sou en poche et totalement accro du shopping. Voilà Lizzy Sullivan, 29 ans, une jeune femme incapable de garder un emploi et encore moins une relation amoureuse.

Mais Lizzy en a assez d’attendre que le bonheur lui tombe dessus. Elle décide donc de passer  l’action. Et réussit à se faire embaucher comme styliste pour une grande marque de chaussures en s’inventant un CV et des compétences qu’elle est très loin d’avoir.

Après tout, un mensonge n’a jamais fait de mal à personne… A condition de ne pas confier ses secrets à n’importe qui, surtout pas à un collègue un peu trop séduisant. Des petits mensonges certes, mais de grands désastres en perspective… »

Mon avis

Lizzy, célibataire de 29 ans, vient de se faire virer de son travail. Pour ne pas décevoir son père, elle lui annonce qu’elle a trouvé un nouveau job en tant que styliste pour une grande marque de chaussures. En s’inventant un CV et des compétences, elle réussi à obtenir ce poste et devra créer des chaussures pour sa marque de chaussures préférée Un petit mensonge n’a jamais fait de mal à personne… Sauf qu’elle confiera son secret à l’agent de technicien de surface…

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman qui est très bien pour se détendre en plein été. J’ai malheureusement très vite trouvée quelque chose d’important, ce qui enlève un peu de plaisir.

Concernant les personnages, Lizzy est dépensière et n’aime pas trop travailler. Elle change d’ailleurs régulièrement de travail. Mais lorsqu’elle a trouvé le job de styliste de ses rêves, elle devra tout faire pour que personne ne découvre qu’elle n’a pas les compétences requises. En plus, le PDG de l’entreprise souhaite la rencontrer dès son retour de voyage. Lizzy trouve alors refuge dans le sous-sol de l’entreprise, là où le café est dégoûtant, et fera la connaissance de l’agent de technicien de surface. Tous les jours, elle ira discuter avec lui de tout et de rien. Cet homme est séduisant et à l’écoute. Elle lui confiera d’ailleurs son secret sur ses compétences…

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman parfait pour l’été. Dommage que j’ai vite découvert un élément important de l’intrigue.

Je remercie Langage et Projets Conseils ainsi que les éditions City pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

 

Alice au Pays des Morts-Vivants, de Mainak DHAR

255 pages

Éditeur : Fleuve éditions

Collection Outrefleuve

Date de parution : le 12 mai 2016

Prix : 17€90

Quatrième de couverture

« Pays des Morts, Inde. Du monde d’hier, il ne reste rien, juste les armes, nécessaires à la survie. Depuis qu’un virus a réduit la quasi-totalité de l’humanité à l’état de zombies, le Comité Central règne sur cette partie du globe. L’instrument de son pouvoir : son armée, Zeus.

Alice, quinze ans, vit dans une communauté restée indépendante et libre. Pour toute école, elle n’a connu que celle du combat. mais elle y excelle. Lors d’une patrouille, elle surprend un mort-vivant portant des oreilles de lapin roses qui sort subitement de terre, puis qui disparaît. Des rumeurs parlent d’un réseau souterrain où les Mordeurs se réfugient.

Sans l’ombre d’une hésitation, elle s’engouffre à sa suite. Et chute… »

Mon avis

Nous suivons Alice, une adolescente de quinze ans, qui n’a jamais connu le monde d’avant « le Réveil », puisqu’elle est née trois mois après le Réveil. Le Réveil est la période où un virus a réduit la majorité de l’humanité à l’état de zombies, de Mordeurs. Le monde s’est alors engouffré dans une guerre entre les vivants et les morts-vivants.

Un jour, alors qu’Alice pourchasse un Mordeur avec des oreilles de lapin rose, la terre cède sous ses pieds et elle glisse le long d’une pente abrupte et sinueuse, dans les spirales d’un tunnel.

Oui, le début de ce roman nous fait penser à une réécriture d’Alice au pays des merveilles, notamment à cause des personnages que nous rencontrons : Alice, la Reine, le Chapelier Fou. Mais ce n’est pas vraiment le cas.

Malheureusement, je n’ai pas accroché à la plume de l’auteur, surtout lors de la première partie du roman. L’auteur décrit Alice comme une guerrière, mais l’auteur nous le dit plusieurs fois. Pareil, l’auteur nous précise à plusieurs reprises qu’Alice ne sait pas lire, mais qu’elle devine néanmoins ce qui est écrit. C’est assez redondant. L’histoire se déroule également vite, trop vite. De plus, il n’y a pas trop de surprises, on devine la plupart des choses. L’action est présente, l’intrigue est intéressante mais reste trop superficielle.
Concernant les personnages, je ne me suis pas spécialement attachée à eux. J’ai trouvé qu’ils manquent de profondeur. Alice n’a en effet que le nom d’Alice. Je ne sais pas si l’auteur voulait ou non faire une vraie réécriture d’Alice au pays des merveilles, mais je peux vous assurer que ce roman ne ressemble pas à Alice au pays des merveilles avec des zombies, mis à part la ressemblance des noms des personnages (Alice, la Reine…).

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman, mais malheureusement je n’ai pas accroché à la plume de l’auteur et au manque de profondeur de l’intrigue et des personnages.

J’ai chroniqué ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

La note de Rex

2 sur 5

 

Éblouissant, de Colleen Hoover

Éditeur : J’ai Lu

Date de parution : le 24 août 2016

Prix : 13€90

Chronique du 1er tome

Chronique du 2ème tome

Quatrième de couverture

« L’amour que se portent Lake et Will a résisté à l’attente, aux préjugés, au deuil. Désormais mariés, les amants tentent de construire leur vie sur une base heureuse.

Bien que Lake savoure cette stabilité, elle se surprend à vouloir dissiper les zones d’ombre que dissimule Will, même si ce dernier préférerait laisser les souvenirs douloureux derrière lui. Cédant à l’insistance de sa femme, il finira par se replonger dans leur passé, révélant ainsi ses secrets les plus intimes…

Des vérités tantôt amères, tantôt fabuleuses, qui constituent la pièce maîtresse de leur puzzle éblouissant ! »

Mon avis

Lake et Will viennent de se marier et sont en pleine lune de miel. Après plusieurs câlins, ils se posent et parlent de leur passé. Will raconte alors leur première rencontre, leur premier rendez-vous…

J’avais adoré les deux premiers tomes de cette saga, Indécent et Incandescent, j’avais donc hâte de me plonger dans ce roman et de retrouver Lake et Will. Même si ce roman est agréable à lire, il n’apporte pas grand chose à l’histoire. En effet, il y a une alternance entre de courts chapitres dans le présent lors de leur lune de miel, et des chapitres dans le passé. Will raconte leur première rencontre, leur premier rendez-vous… Des flash-back qui nous permettent de retrouver Lake et Will.

Comme tous les romans de Colleen Hoover, il est très agréable à lire.

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman. Il n’apporte rien de spécial à l’histoire, mais j’ai bien aimé retrouver Lake et Will.

Je remercie grandement les éditions J’ai Lu pour elle pour cette agréable lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

Royal Saga (tome 3 – couronne-moi), de Geneva Lee

352 pages

Éditeur : Editions Hugo Roman

Date de parution : le 9 juin 2016

Prix : 17 €

Chronique du 1er tome

Chronique du 2ème tome

Quatrième de couverture

« Notre amour est fait d’extase et de douleur, de renaissance et de destruction, de lumière et d’ombres. Je m’agrippe à lui, aux réponses que j’ai trouvées dans ses bras, je n’ai plus peur de ce que l’avenir nous réserve. Je sais que nous pourrons y faire face, ensemble.

Alexander, Prince de Cambridge, a décidé que sa passion pour Clara Bishop devait être révélée au grand jour et se concrétiser par un mariage, et Clara a dit oui.

Ce qui devrait être une période heureuse se révèle extrêmement difficile. Les démons qui rôdent autour d’eux n’en ont pas fini de projeter leur ombre noire et d’essayer de contrecarrer ce mariage. le roi cherche tous les moyens pour empêcher que Clara monte sur le trône. Georgia, l’ex perverse d’Alexander, joue un rôle aussi malsain que ses relations avec les hommes. Quant à Daniel, l’ancien petit ami de Clara, sa folie va-t-elle l’amener à la plus grande des extrémités ?

De fiançailles anxiogènes en enterrement de vie de jeune fille ahurissant, Clara a du mal à se préparer, même avec l’amitié de Belle et Edward, et la protection de Norris. Elle est en proie à de multiples tourments, dont le plus surprenant n’est pas celui qu’elle croit. Et ce jour d’avril qui devait être l’apothéose de leur amour finit dans un bain de sang. Clara va-t-elle perdre celui qui l’a conquise et qui, maintenant, la chérit autant qu’elle l’aime ? Leur histoire d’amour pourra-t-elle enfin se réaliser ? Pourront-ils enfin être mari et femme, cœur et âme réunis ? »

Mon avis

Dans ce troisième et dernier tome, nous retrouvons Clara et Alexander quelques jours avant leur mariage. Clara et Alexander devront faire face au Roi qui est contre ce mariage, mais également à une menace qui pèse sur Clara…

Le premier tome de cette saga a été un coup de cœur pour moi, le deuxième tome était un peu moins bien mais était quand même agréable à lire, j’avais donc hâte de me plonger dans ce troisième opus ! J’ai passé un bon moment de lecture, même si mon opus préféré reste le premier.

La couverture est toujours aussi jolie. J’ai vraiment accroché aux couvertures de cette saga. S’agissant de la plume de l’auteure, elle est toujours fluide, agréable et addictive. L’action est présente. Il y a une alternance de chapitres entre Alexander et Clara. Les scènes érotiques sont nombreuses, sans néanmoins tomber dans l’excès.

Concernant les personnages, en plus d’Alexander et Clara, nous croiserons à plusieurs reprises Edward, l’un des frères d’Alexander, qui s’entend très bien avec Clara. Nous croiserons également Belle, l’amie de Clara, Albert, le roi, Daniel…

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec cette saga. J’ai eu un coup de cœur pour le premier tome, mais les deux tomes suivants sont agréables à lire. Une saga que je vous conseille !

Je remercie grandement Mélusine, Stéphanie et les éditions Hugo Roman pour cette agréable lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

C’est lundi, que lisez-vous ? [185]

Cette bannière a été crée par Galléane qui a repris ce rendez-vous initialement mis en place par Mallou.

Le principe est simple : tous les lundis, je répondrai aux trois questions suivantes :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Mes lectures de la semaine

      

      

Ma lecture en cours

Mes prochaines lectures

   

Et vous, que lisez-vous ?