Les guerriers maudits (tome 2 – Le lion de Nottingham), de Lisa Hendrix

374 pages

Éditeur : J’ai Lu

Date de parution : le  4 juillet 2012

Prix : 7€40

Quatrième de couverture

« Victimes d’une malédiction, des guerriers vikings mi-hommes, mi-démons se terrent dans la forêt anglaise. Steinarr le Fier est l’un d’eux. La nuit, il prend la forme d’un lion. Le jour, il offre ses services comme mercenaire. Quand Guy de Gisburne lui demande de retrouver sa cousine, Steinarr se met en chasse. Il a déjà croisé la jeune fille qui a éveillé en lui un désir bestial. S’il peut assouvir sa faim et empocher la prime de surcroît… Mais Matilda l’entraîne dans une quête au trésor semée d’embûches et d’énigmes. Et dans l’ombre, Cwen, la déesse païenne, tisse toujours sa toile.« 

Mon avis

Dans le premier tome de cette saga, j’ai eu le plaisir de suivre les aventures d’Ivo, victime de la malédiction de la sorcière Cwen, qui était condamné à se transformer en aigle le jour. Ce second opus s’attache plus particulièrement à Steinarr le Fier, un chasseur de tête et l’une des huit victimes de la malédiction de Cwen qui se transforme en lion la nuit et qui est obligé de se tenir éloigné des humains en vivant dans les bois.

En essayant de porter secours à un vieillard dans la forêt de Nottingham, Steinarr rencontre Marian et son cousin Robin, deux jeunes pèlerins qui vont lui demander de l’aide. Or, ces deux jeunes gens mentent sur leurs identités… Qui sont-ils vraiment ? Pourquoi ces mensonges ? Steinarr va être entraîné malgré lui, et pour notre plus grand plaisir, dans une véritable chasse au trésor !

Je tiens à préciser que ce deuxième tome peut se lire indépendamment du tome précédent puisque nous suivons les aventures d’un guerrier maudit différent par tome. L’écriture de l’auteur est toujours agréable. Il y a de la romance mais aussi beaucoup d’action puisque Marian et Steinarr vont mener une véritable chasse au trésor dans un temps limité.

J’ai eu le plaisir de rencontrer un autre homme maudit : Tornvald qui est un étalon le jour et un homme la nuit. J’ai également retrouvé Ari, que j’ai rencontré dans le précédent tome, l’homme qui se transforme en corbeau la nuit. Ayant découvert l’identité de la sorcière Cwen à la fin du premier tome, j’ai apprécié la suivre également dans ce second opus puisque celle-ci n’a toujours pas abandonné l’idée de se venger du meurtre de son fils et de le faire payer aux guerriers maudits. Concernant les autres personnages, Marian est une jeune fille au caractère fort et j’ai pris plaisir à voir évoluer sa relation avec Steinarr. Quant à Robin, c’est dommage qu’on le rencontre peu tout au long de ce roman. Quelques scènes émoustillantes sont également au rendez-vous.

Dans ce second opus, Lisa Hendrix s’est inspirée de l’histoire de Robin des bois et de Marianne pour se l’approprier d’une façon que j’ai beaucoup aimé. Je dois avouer que je suis devenue accro à cette saga… Nous avons donc rencontré dans les deux premiers tomes l’aigle, le corbeau, l’ours, le lion et l’étalon… En quels autres animaux se transforment les trois autres guerriers maudits ? J’ai hâte de le savoir !

J’ai eu le plaisir de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire.

Publicités

Publié le 27 septembre 2012, dans Chroniques de l'imaginaire, Fantasy, Romance. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :