Up in the air (Saison 1 – In flight), de R.K. Lilley

358 pages

Éditeur :Hugo Roman

Date de parution : le 1er septembre 2016

Prix : 17€

Quatrième de couverture

« Lorsque Bianca, la jolie hôtesse de l’air de vingt-trois ans, croise le regard du milliardaire James Cavendish, elle perd son sang-froid. l’imperturbable Bianca ne parvient pas à détourner son regarde des yeux bleu turquoise dominateurs de son passager. Elle est magnétiquement attirée par lui comme jamais jusque-là. James le sent et va lui faire accepter qu’elle vienne le retrouver chez lui après leur atterrissage. Le désir de Bianca pour cet homme est si fort qu’elle va accepter de se laisser dominer et découvrir une part secrète d’elle-même. Mais quel traumatisme la conduit à dépasser ses limites ? Et Stephan, l’ami homosexuel de Bianca, saura-t-il la protéger ? »

Mon avis

Bianca est hôtesse de l’air. Lorsque, lors d’un vol, son regard croise celui de James Cavendish, elle se sent tout de suite attirée par lui. James va être directe avec elle et sur ce qu’il attend d’elle et de leur relation…

Je trouve que cet opus n’a rien d’original, mis à part le métier d’hôtesse de l’air de Bianca. Il s’agit de la rencontre d’un homme dominant et d’une jeune femme vierge qui va découvrir le sexe et repousser ses limites. L’homme ne cherche pas de relation sérieuse et enchaîne les histoires sans lendemain. Les personnages sont blessés, ont un lourd passé. Bianca est soutenue par son meilleur ami super sympa et homosexuel (cliché…). Alors certes, pour les lectrices qui aiment la lecture érotique et un peu de BDSM, la sauce prend, mais c’est du déjà vu.

Concernant les personnages, mon préféré est Stephan. C’est le meilleur ami de Bianca, sa seule famille. Même s’il n’est pas le personnage principal de cet opus, il a un rôle important pour Bianca. S’agissant de Bianca, sa relation avec James démarre très vite. Même si elle accepte d’être dominée, elle lui montre néanmoins qu’il a du caractère et que ses jeux de domination resteront dans la chambre à coucher. S’agissant de James, comme beaucoup de personnages masculins de New Romance, il est séduisant, dominant et mystérieux. Je dois avouer que je ne me suis pas spécialement attachée à ce couple.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec cet opus, mais je m’attendais à plus d’originalité. J’en attends plus du deuxième tome !

Je remercie grandement Déborah, Marion et les éditions Hugo Roman pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

Publicités

Publié le 7 décembre 2016, dans Erotique, Partenariats. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :