Boys Out !, de Rawia Arroum

319 pages

Éditeur : Hachette (Black Moon)

Date de parution : le 8 octobre 2014

Prix : 16€

Quatrième de couverture

« Dans le monde de Lyra, les hommes sont des fugitifs. Les hommes sont des proies qu’il faut éliminer. Ils n’ont qu’une utilité : la procréation. Une fois cette unique tâche accomplie, ils sont exécutés.

Lyra s’entraîne dur pour être un des meilleurs éléments de cette société d’amazones. Jusqu’au jour où c’est à son tour d’être en contact avec un garçon… »

Mon avis

La phrase d’accroche sous le titre Boys Out ! sur la première de couverture donne le ton : « Dans ce monde de femmes, les hommes sont interdits. »

Lyra vit dans un monde où les hommes sont interdits. Dans le camp où elle vit, le chômage n’existe plus depuis l’Éradication des hommes. Les hommes sont interdits mais les femmes ont besoin d’eux pour procréer. C’est pourquoi, dès qu’ils sont capturés, ils sont emmenés à la Structure et sont enfermés jusqu’à leur procréation avec une femme. Une fois enceinte, l’homme est tué. Dans cet univers, dès ses dix-huit ans, chaque femme doit avoir un enfant fille afin de sauvegarder l’espèce humaine. Lyra va avoir dix-huit ans et son tour pour procréer arrive. Quel garçon lui sera destiné ?

Je ne pouvais pas passer à côté du coup de cœur des internautes du Tremplin Black Moon, surtout qu’il s’agit d’une dystopie ! C’est donc avec plaisir que je me suis plongée dans ce roman dont je ressors ravie.

L’univers créé par l’auteur fait froid dans le dos. Les femmes sont endoctrinées et sont convaincues que les hommes sont mauvais, qu’ils sont interdits dans leur monde et méritent que de mourir. Les hommes servent qu’à procréer avant de mourir. C’est un univers vraiment original que j’ai apprécié découvrir.

Concernant les personnages, je les ai tous appréciés. J’ai aimé l’histoire de Lyra et Loan (l’homme qu’on attribue à Lyra pour procréer), mais j’ai également bien aimé la copine de Lyra, Yas.

Je ne peux pas vous en dire plus, que ce soit sur l’univers ou sur les personnages, car je souhaite vous préserver de tout spoiler 😉 Je peux juste ajouter que je pense que ce livre est un one shot donc quelques éléments ne sont pas assez développés. Mais cela ne m’a pas dérangé. Aussi, je suis un peu déçue par le dénouement final.

Rawia Arroum n’a que dix-neuf ans ! Chapeau bas à cette jeune auteur 🙂 J’espère qu’elle continuera d’écrire d’autres romans. En attendant, profitez de celui-ci !

Je remercie grandement les éditions Hachette, collection Black Moon, pour cette jolie découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

5 sur 5

Publicités

Publié le 18 novembre 2014, dans Dystopie, Partenariats, Young Adult. Bookmarquez ce permalien. 9 Commentaires.

  1. Que de chroniques positives sur ce livre! Je suis super intriguée! Et wow, l’auteure est vraiment super jeune!

  2. Un livre qui sort un peu de l’ordinaire , j’ai l’impression.

    • Oui ! Les idées de l’auteur sont bonnes et originales. Comme tout se passe dans un seul livre, quelques éléments sont survolés mais j’ai passé un très bon moment de lecture 😉

  3. Encore une bonne critique sur ce livre !! Je sens que je vais pas tarder à craquer… Aïe Aïe Aïe…

  4. Il est dans ma PAL !!! J’ai bien hâte de m’y plonger… J’espère avoir le temps d’ici fin décembre, mais je gagerais pas trop sur ça !!!

  5. J’ai adoré mais j’ai détesté cette fin 😦

  6. J’aimerais beaucoup lire ce roman!!! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :