Aetherna : L’Emissaire de l’Au-delà, de Guilhem Méric

342 pages

Éditeur : J’ai Lu

Date de parution : le 28 janvier 2015

Prix : 14€50

Quatrième de couverture

« A 24 ans, Chayton Parx s’est exilé de sa province natale pour devenir aide-soignant. En accompagnant les malades en fin de vie, le jeune homme a trouvé le moyen d’occulter l’épisode troublant dont il fut victime des années auparavant. Un soir, chez l’un de ses patients, il est témoin d’un étrange phénomène : des centaines d’abeilles se massent contre la vitre du salon, et une voix semble lui parler à travers le bourdonnement de l’essaim. Une voix curieusement familière, et pourtant venue d’ailleurs… Lorsque l’histoire se répète, le doute n’est plus permis : quelque chose ou quelqu’un souhaite adresser un message à Chayton. Aidé de Juliet, une jeune femme au tempérament de feu, et de son grand-père féru de sciences occultes, il devra affronter ses démons pour tenter de pousser les portes d’un autre monde, celui de l’Au-delà… »

Mon avis

La couverture, qui est très belle et la quatrième de couverture, m’ont donné envie de découvrir ce roman.

J’ai beaucoup aimé l’univers créé par l’auteur. Déjà, notre personnage principal, Chayton, travaille en tant qu’aide-soignant dans un service de soins palliatif. J’ai trouvé ça très original, même si j’aurai aimé le voir évoluer un peu plus dans cet univers. Alors que je n’aime pas les abeilles (je ne les tue pas pour autant, je vous rassure), j’ai également apprécié le rôle qu’elles jouent dans cette histoire. Enfin, j’ai également apprécié le thème de l’Au-delà.

Concernant la plume de l’auteur, elle est agréable. Il n’y a pas trop de description, le livre se lit très vite et à la fin de chaque chapitre on a envie de connaître la suite.  Ce que je trouve dommage, c’est que Chayton ne fait pas face à beaucoup de difficultés, les choses sont simples.

Concernant les personnages, je n’ai pas aimé le grand-père de Chayton, Ernest. J’ai tout de suite eu du mal avec lui, j’ai senti qu’il cachait quelque chose. S’agissant de Chayton, dès le début on sait que quelque chose de grave lui est arrivé dans sa vie. S’il tient tant à son métier d’aide-soignant dans un service de soins palliatif, il doit bien y avoir une raison. J’avais hâte de découvrir quel secret le rongeait de la sorte. Enfin, s’agissant de Juliet, la jeune femme qui a recruté Chayton pour s’occuper d’Octave, je ne me suis pas spécialement attachée à elle, mais je trouve qu’elle accepte trop facilement ce que Chayton va lui dévoiler.

Pour conclure, j’aurai aimé que l’univers soit un peu plus développé, qu’on voit plus Chayton exercer son métier, que certaines idées de l’auteur soient plus poussées. Et j’aurai également aimé que les choses ne soient pas toujours aussi simple. J’ai néanmoins passé un bon moment de lecture.

Je remercie Babelio et les éditions J’ai Lu pour cette découverte dans le cadre d’un partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

 

Publicités

Publié le 16 juin 2015, dans Fantastique, Partenariats, Thriller. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. comme toi je trouve le tout trop simple et pas assez développé…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :